Accéder au contenu principal

Tendances

Juin 2019 : l’hôtellerie française rayonne de toutes parts

Un mois de juin très lumineux s’est révélé cette année. Tous les indicateurs sont positifs, certains ayant même réussi à obtenir une progression à deux chiffres. Des résultats très encourageants, qui augurent de belles performances pour les vacances d’été.

Le mois de juin 2019 aura été en effet très bénéfique pour les hôteliers français, comme le rappelle MKG Consulting. C’est un tableau remarquable qui se dresse à l’échelle nationale : +2,6 points de taux d’occupation, une augmentation du prix moyen de +6,6% et du RevPAR de +10,2%.

Tous les segments progressent, mais les résultats mensuels les plus remarquables sont rencontrés dans l’hôtellerie haut de gamme : un TO de 85,3% (+1,4 pts), un PM en progression de +8,9% pour faire croître le RevPAR de +10,7%. A une échelle plus fine, il est clairement visible que c’est à Paris (+14,1%) et en Île-de-France (+15,4%) que ces prix ont été tirés à la hausse. Sous l’angle stricto sensu du gain de fréquentation, le record a été battu ce mois-ci par le moyen de gamme, qui a gagné +3,0 pts par rapport au même mois l’an dernier.

D’un point de vue régional, les performances de la France s’améliorent grâce à deux dynamiques à la fois opposées et complémentaires. D’un côté il y a la zone francilienne, avec un RevPAR qui a très largement évolué (+13,2%) grâce à une hausse des prix (+10,8%), que cela soit pour Paris (PM de 218,20€HT, soit +11,9%) ou pour le reste de l’Île-de-France (PM de 98,60€HT, soit +9,4%), alors que l’occupation du parc n’a que sensiblement bougé (+1,9 pts) par rapport au mois de juin 2018, passant de 87,5% à 89,4%.

Au contraire, les autres régions françaises ont gagné en fréquentation : +3,0 pts, passant de 74,4% à 77,5%, alors que leurs prix n’ont pratiquement pas augmenté, puisqu’ils ont été réhaussés de seulement +3,2%, pour s’établir à 89,20€HT, face à 151,00€HT pour toute l’Île-de-France (Paris comprise). Le RevPAR régional connait donc une ascension bien moins importante que celui francilien, puisqu’il enregistre une vitesse moyenne de +7,4% sur le mois, pour un revenu moyen de 69,10€HT par chambre disponible (contre 135,00€HT en IDF). La progression de la province est plutôt portée par l’hôtellerie d’entrée et milieu de gamme, ces trois segments (le super-éco, l’éco et le milieu) ayant tous gagné environ 3 pts d’occupation, alors que les établissements haut de gamme n’ont évolué que de +1,3 pt en moyenne, leurs chambres étant néanmoins occupées pour 80,8% d’entre elles. A côté de ces résultats en demi teinte se trouvent certaines villes qui ont remarquablement surperformé en juin, à l’instar de Paris, telles que Rouen, Grenoble ou encore Montpellier.

Pour commencer la préfecture de la Seine-Maritime a accueilli un évènement des plus exceptionnels puisqu’il se produit seulement tous les quatre ans, voire tous les six ans comme ce fut le cas pour cette dernière édition. Il s’agit de l’Armada, un défilé de navires qui s’est tenu du 6 au 16 juin cette année, où pas moins de sept millions de visiteurs issus du monde entier étaient attendus. Sur l’ensemble des journées de festivités, l’occupation a gagné +3,29 pts pour une moyenne à 78,64%. Mais c’est surtout le prix moyen qui a littéralement explosé : 131,68€HT (face à 77,09 €HT l’an dernier), si bien que chaque chambre disponible a rapporté en moyenne 103,55€HT, face à 58,09€HT à la même période.

A l’instar de Nice et de Rennes, les hôteliers grenoblois ont largement profité de l’effet Coupe du monde féminine. En effet la capitale des Alpes françaises a connu une croissance fulgurante en juin, affichant une évolution positive de RevPAR à deux chiffres (+19,6%). Mais, fait intéressant, les matchs qui se sont tenus les week-ends sont ceux qui ont rapporté le plus en termes de revenus pour les hôtels, alors que ceux qui ont eu lieu en semaine ont ramené le plus de touristes. Ainsi le match opposant le Brésil à la Jamaïque le dimanche 9 a fait grimper les prix des chambres de +24,52% pour un RevPAR qui a augmenté de 76,91% et atteint 34,12€HT, alors que le taux d’occupation, qui a certes obtenu +15,33 pts supplémentaires par rapport au même jour l’année dernière, était de 51,78%. Le match Canada vs Nouvelle-Zélande du samedi 15 a tout aussi bien réussi économiquement à l’hôtellerie grenobloise : hausse de +80,75% du RevPAR et de +31,95% du PM. Quant aux matchs des mercredi 12 et mardi 18, ils ont fourni une manne de clientèle spectaculaire aux hôteliers, qui avaient leurs établissements occupés respectivement de 93,75% (+5,36 pts) et 95,45% (+3,28 pts). Le dernier affrontement (entre la Jamaïque et l’Australie) bat également le record de la nuitée la plus chère du mois, à hauteur de 71,20€HT (+11,07%), pour un RevPAR de 67,96€HT (+15,03%).

Pour ce qui est de Montpellier, ce sont les longs week-ends qui ont été profitables à la métropole d’Occitanie. Les beaux jours, la proximité avec la mer ont attiré les touristes venus pour profiter des premières températures estivales en cette période de pré-vacances. Le premier week-end du mois a jeté la tendance : +32,6 pts d’occupation le samedi (TO de 95,49%) et +12,34 le dimanche (TO de 56,34%). Le week-end suivant a poursuivi dans cette lancée : TO de 92,6% le samedi, pour un gain de points entre +16,49 le vendredi et +22,81 le dimanche. Enfin l’avant-dernière fin de semaine a bénéficié des derniers city-breakers : occupation du parc de 92,68% le samedi (+12,09 pts) et de 70,25% le dimanche (+11,44 pts). En prix absolus, ce sont plutôt les soirées de match qui ont battu des records. Ainsi le lundi 10 le PM était de 90,49€HT (+17,61%), le jeudi 13 de 93,80€HT (en baisse de -6,56% mais demeure le record de juin quand même !), le lundi 17 de 91,56€HT (+13,08%) et le jeudi 20 de 92,71€HT (+13,11%). En d’autres termes, à défaut d’avoir pu rapporter plus de clients que les autres jours, l’hôtellerie a pu miser sur cette manne économique en étirant leurs tarifs autant que possible, et conjugué aux fins de semaine, le revenu par chambre disponible a ainsi pu rapporter 71,99€HT ce mois-ci, soit une hausse à deux chiffres (+13,95%) par rapport à juin 2018.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?