Accéder au contenu principal

Tendances

Juin 2018 : les segments hôteliers français à l’unisson

L’hôtellerie française affiche une progression particulièrement homogène au global à hauteur de 6,3% même si le détail par région est plus contrasté comme à l’accoutumée.

Ce mois de juin 2018 est placé sous le signe du sport avec notamment une partie du tournoi de Roland Garros, les 24 Heures du Mans, le Grand Prix de France au Castellet ayant rassemblé 160 000 spectateurs en trois jours.

Toujours sur une bonne dynamique, l’hôtellerie française poursuit sa route : après avoir atteint une progression de RevPAR de +7,1% en avril, puis +4,2% en mai, juin maintient cette croissance avec +6,3% tous segments confondus. L’évolution est favorable à la fois au taux d’occupation (+1,9 point) passant de 76,8% à 78,6% et aux prix moyens (+3,8%) bondissant de 5 euros en passant de 78,5 à 83,5 euros.

Par ailleurs, ce mois de juin est représentatif du premier semestre en termes de RevPAR puisque l’indicateur year-to-date de l’hôtellerie de chaînes et indépendants s’élève à +6,2%.

Chaque catégorie enregistre un RevPAR en hausse de plus de 6%. Les segments super-éco, économique et moyen de gamme progressent entre 1 et 2 points au taux d’occupation tandis que leurs prix augmentent significativement entre +3,6% (moyen de gamme) et +4,8% (super-éco). La tendance est inverse pour le haut de gamme dont le taux d’occupation avance de +3,4 points frôlant 84% tandis que les prix du segment ont la plus faible progression (+2,1%).

Avec un taux d’occupation à +0,9 point et des prix en hausse de 2,4%, la province affiche la plus faible évolution de RevPAR avec +3,6%. La capitale enregistre quant à elle +8,6% sur l’indicateur grâce aux 3 points de hausse au taux d’occupation atteignant plus de 90% et à +5,0% des prix. L’Île-de-France frappe fort avec +10,8% au RevPAR notamment dû à un bond de +4,5 points du taux d’occupation, atteignant 85%.

Dans chaque grande région, le segment économique est celui qui constate la hausse des prix la plus forte : +7,7% à Paris (+5% tous segments confondus), +6,7% en Ile-de-France hors Paris (+5% tous segments) et +3,8% en Province (contre +2,4% tous segments).

Rennes détient la meilleure progression du RevPAR en juin 2018 avec (+15,3%), due à une hausse du taux d’occupation (+2,7 points) et des prix (+11,2%). La ville bretonne continue de gagner en attrait touristique après l’arrivée du TGV. Nice retrouve les niveaux de la période pré-attentats grâce à la dynamique du RevPAR (+10,3%) réalisée par les deux indicateurs, taux d’occupation et prix moyens. Marseille (14,0%), Montpellier (+12,6%), Nantes (+7,5%), Toulouse (+8,3%) et Grenoble (+9,9%) réalisent également de bonnes performances au RevPAR. Bordeaux (-9,9%), Strasbourg (-3,3%) et Lille (+0,7%) enregistrent des résultats plus modestes. 

Cet article est réservé aux abonnés

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Register for free to Vote pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?