Accéder au contenu principal

Tendances

Juillet 2016 : l'hôtellerie européenne navigue entre deux eaux

Les disparités qui ont existé ces derniers mois entre pays européens se prolongent ce mois-ci, avec des évolutions sensibles des performances dans certains Etats. Globalement, la progression est timide mais permet au continent de présenter un bilan plutôt positif, porté notamment par la Péninsule Ibérique, la Pologne et la Grèce.

Au niveau du continent européen, le Revenu par chambre disponible (RevPAR) a connu une légère progression de 1,9% par rapport au mois de juillet 2015. Le taux d’occupation est cependant en léger recul (-0,8 point), la croissance ayant été portée par le prix moyen, en hausse de 3,0%. Contrairement au mois dernier toutes les catégories affichent des RevPAR en progression, généralement via une hausse des prix moyens qui compensent des taux d’occupation globalement en baisse, à l’exception des établissements super-économiques qui gagnent 0,6 points d'occupation.Juillet 2016 : Résultats mensuels des chaînes hôtelières par catégorieJuillet 2016 est dans la lignée de la tendance qui s’est instaurée ces derniers mois, avec des différences notoires entre Etats. En cette saison estivale, certains marchés sortent particulièrement du lot : la Pologne, qui affiche un RevPar en hausse de 22,2%, l’Espagne (+17,6%), la Grèce (+16,2%) et le Portugal (+10,2%). Sur la Péninsule Ibérique et en Grèce,  la fréquentation touristique continue d'augmenter sous l'effet de leurs dynamiques internes (amélioration du contexte économique) et des reports des visiteurs depuis les destinations méditerranéennes touchées par des attentats ces derniers mois (Turquie, Côte d'Azur, Egypte, Maghreb...). L'Italie en revanche enregistre un léger recul de son RevPAR du fait de la comparaison avec un été 2015 où l'activité avait été soutenue par l'Exposition Universelle de Milan et la Biennale d'Art de Venise. Pas de catastrophe pour le Royaume-Uni à la suite du "Brexit" : le RevPAR y gagne 6,5% à change constant (GBP/EUR 2016), ce qui toutefois ne compense pas la forte chute de la livre sterling au cours des dernières semaines. L'Allemagne est sur une tendance de croissance modérée : +1,1% de RevPAR ce mois de juillet (mais +4,6% depuis le début de l'année).Ce mois-ci, la Belgique observe une nouvelle dégradation de ses performances hôtelières, avec un RevPAR en recul de 15,8% (soit une légère amélioration par rapport au mois dernier, où la baisse avait été de 22,7%) tiré à la baisse par un taux d’occupation en repli (-10,9 point). La France emboîte le pas avec un recul de 6 points par rapport à la même période l’an dernier. Le contexte d’insécurité qui plane dans ces pays respectifs suite aux attentats continue à nuire sur la fréquentation touristique.Sur les 7 premiers mois de l’année, seules la France et la Belgique affichent un RevPAR en recul de respectivement -4,4% et -13,0% par rapport à la même période en 2015, une situation imputable aux attentats que ces deux pays ont subi ces derniers mois et au contexte d'insécurité qui en découle. En revanche l’Espagne et la Pologne enregistrent une croissance à deux chiffres de leur RevPAR de 15,0% et 11,8%. Les Pays-Bas et le Portugal sont également sous de bons auspices avec des RevPAR en hausse de respectivement 9,1% et 8,4% sur les 7 premiers mois de l'année. A l’échelle du continent européen, sur les sept premiers mois de l’année, les marchés tendent à se stabiliser, avec un taux d’occupation parfaitement stable tandis que prix moyen et RevPAR sont en légère hausse, +1,3%.

Vous aimerez aussi :

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?