Accéder au contenu principal

Actualités

Europe : meilleures performances depuis 2000

En juillet et en août l’hôtellerie européenne a enregistré ses meilleures performances mensuelles depuis l’été 2000. Le RevPAR a progressé de 11.3% en août et de 12.3% en juillet. L’accélération de la reprise qui a marqué la fin du premier semestre se poursuit donc en début de second semestre…. Et les perspectives restent excellentes !

Le mois d'août confirme la tendance enregistrée en juillet. La période estivale aura été particulièrement favorable à l'hôtellerie européenne. La fréquentation des établissements européens est orientée à la hausse (+2,4 points) et le RevPAR global enregistre une hausse de 11,3% par rapport à l'année dernière. La catégorie supérieuresprofite pleinement de cette embellie avec un RevPar qui bondit de 14.3%. Avec un double levier taux d’occupation / prix moyens, l’hôtellerie européenne retrouve des niveaux de performances similaires à ceux de la période " pré - 11 septembre 2001 ". Après un mois de juillet record, août a donc été marqué par une fréquentation en hausse des établissements hôteliers (+ 2,4 points) autorisant les professionnels à augmenter leurs tarifs. Le prix moyen général progresse ainsi de 7,6%. De toutes les catégories, c'est le 4* qui affiche la forme la plus éclatante. Ses performances mensuelles progressent de près de 15% d'une année sur l'autre, une hausse à peine inférieure à celle enregistrée au mois de juillet.Ces excellentes performances seront vraisemblablement confirmées au cours du second semestre. 2006 devrait ainsi se situer à hauteur de l’année 2000 qui avait enregistré une hausse de RevPAR de 9,3%.Le milieu de gamme bénéficie pleinement de ce positionnement nettement marqué du segment supérieur. Cette bouffée d'oxygène bienvenue permet aux hôteliers de la catégorie trois étoiles d'avoir une politique tarifaire efficace (+4,3%) sans craindre de conséquences sur la fréquentation de leurs établissements (+2,3 points). L'hôtellerie économique n'est pas en reste de ce mouvement général avec une nette croissance du revenu par chambre (+ 9,4%). La catégorie super-économique reste accrochée à son trend avec des différentiels de croissance du RevPAR de près de +4% pour le 0 et le 1*.Sur douze mois cumulés, l'hôtellerie européenne enregistre une nette croissance de son RevPAR de 6,9%. Tous les indicateurs de l'hôtellerie européenne sont donc au vert. Même la République Tchèque et la Pologne, qui ont accusé ces derniers mois le contrecoups de l’euphorie consécutive à leur adhésion à l’Union européenne, sont de nouveau orientées positivement. La République Tchèque, et l'hôtellerie praguoise en particulier, affiche des taux d'occupation toujours aussi élevés - 89,8% en août 2006, en baisse de 1,2 point. Mais comparativement aux mois précédents, Prague a su retrouver une marge de manoeuvre tarifaire (+3,3%) pour finir la période estivale avec une croissance de 2,0%. La Pologne fait mieux encore avec une hausse de 8,8% du RevPAR. Le grand Prix de Formule 1 de Budapest le premier weekend d'août a lancé le mois sur les chapeaux de roue pour les établissements hongrois. Les clientèles fortement contributrices ont autorisé la Hongrie à compenser une baisse de la fréquentation de 1,2 point par une hausse record des prix moyens (+33,5%).Autre pays à être sur le devant de la scène au mois d'août dernier : le Royaume- Uni. Bien sûr, Londres a récupéré cette année les clients perdus à cause des annulations consécutives aux attentats du 7 juillet 2005. La fréquentation de l'ensemble du pays progresse ainsi logiquement de 6,9 points par rapport à l'année dernière. Et le Royaume-Uni ne cesse d'impressionner par sa capacité à accroître des prix moyens qui sont déjà, et de loin, les plus élevés d'Europe. En août dernier, ceux-ci ont enregistré une croissance à deux chiffres (13,4%) alors qu'en 2005 les hôteliers londoniens n'avaient pas bradé leurs chambres malgré les attentats. Sur douze mois cumulés, la croissance du RevPAR s'élève à 11,2% Outre Manche, ce qui fait du Royaume Uni le " champion européen ".L'Allemagne surfe sur la vague d'une Coupe du Monde réussie et d’une économie en plein boom. Son hôtellerie enregistre en août une croissance du RevPAR de 7,4% malgré une très légère baisse des taux d'occupation (-0,1 point). La catégorie haut de gamme tire l'hôtellerie germanique vers le haut avec une progression de ses prix moyens de plus de 10%. Conséquence de cette vitalité retrouvée : sur douze mois cumulés, l'Allemagne affiche la deuxième plus forte progression du RevPAR (+8,9%) derrière le Royaume-Uni mais juste devant son voisin néerlandais (+ 8,6%).Août 2006 confirme l'attrait retrouvé des destinations méditerranéennes. L'été 2005 avait déjà commencé à faire oublier une saison 2004 difficile. 2006 poursuit la tendance. L'Espagne et l'Italie affichent toutes deux une croissance à deux chiffres de leur revenu par chambre. L'Italie bénéficie d'une progression conjointe et presque identique de son taux d'occupation (+5,2 points) et des prix moyens (+5,4%) à 100,8 euros. La France a également connu un bon mois d'août avec un RevPAR en hausse de 7,0%.Plus au Nord, la Suède et le Danemark sont un peu en retrait des performances générales avec un RevPAR en hausse de 3,8% et 5,7%. Seulement pourrait-on dire. Ces pays n'ont pas pour autant à rougir de leurs résultats dans cette période estivale où les hôteliers pratiquent des promotions.Ces excellentes performances seront vraisemblablement confirmées au cours du second semestre. 2006 devrait ainsi se situer à hauteur de l’année 2000 qui avait enregistré une hausse de RevPAR de 9,3%.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?