Accéder au contenu principal

Actualités

Europe : Août 2010, une embellie confirmée

Après une croissance de 9,5% enregistrée en juillet, les hôteliers européens ont toutes les raisons de se réjouir de l’été écoulé. Malgré une croissance tarifaire limitée, le mois d’août enregistre une progression du revenu par chambre disponible de 5,5%, sensible principalement au Nord de l’Europe alors que les destinations classiques du tourisme estival – Espagne, France, Italie – ont été plus en retrait.

La clientèle Loisirs a répondu présent pendant ce deuxième mois d’été mais est restée attentive à la dépense : c’est le constat que peuvent tirer les hôteliers aux regards des résultats d’août dernier. Les prix moyens des catégories budget et milieu de gamme affichent des hausses modérées tandis que ceux du 2* et du 4*sont même en légère baisse. En parallèle, la fréquentation est en nette progression et se rapproche de la barre des 70%. Tous segments confondus, le TO enregistre une hausse de 3,4 pts, plus marquée encore pour le segment économique (+4,6 pts). La reprise constatée ces derniers mois sur le segment Affaires est sensible également sur le segment Loisirs. Grâce à cette amélioration, trois pays sont déjà repassés en positif sur douze mois glissants : le Royaume-Uni, l’Autriche et depuis, août, la France. La Belgique et l’Allemagne y sont presque.A la mode, le Nord de l’Europe? A regarder les résultats du mois d’août dernier, la réponse ne peut être que positive. Les habituelles actions marketing destinées à stimuler le marché domestique ont permis à la très active Suède (+23,4%) de battre des records. Les pays du Benelux affichent eux aussi des progressions à deux chiffres de leur RevPAR. Les Pays-Bas, en particulier, ont retrouvé un niveau d’activité permettant aux hôteliers d’enclencher la marche avant sur le plan tarifaire. L’Est de l’Europe retrouve lui aussi des couleurs. Prague et Budapest reviennent en grâce et absorbent progressivement le développement de l’offre important ces dernières années. Avec des TO proches des 75%, la République tchèque et la Hongrie retrouvent une fréquentation plus en ligne avec celle enregistrée au milieu de la décennie. Revers de la médaille, le prix moyen reste à des niveaux bas. Si le Royaume-Uni (+8,0%) et l’Allemagne (+7,5%) peuvent se montrer satisfaits, les trois stars du tourisme mondial et estival - Italie, France, Espagne - affichent des résultats plus contrastés. La progression du RevPAR est quasi similaire entre ces pays, comprise entre 2 et 3%. La modération des ambitions tarifaires a été de mise, en particulier en Espagne où les hôteliers ont dû consentir de nouvelles promotions (-4,2%) pour maintenir les TO à la hausse (+4,8 pts).

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?