Accéder au contenu principal

Analyses

Cannes : la reine de la voltige

Imaginez-vous un circuit aérien matérialisé par des pylônes gonflables de 25 mètres de haut avec une ligne de départ, une ligne d’arrivée, le tout formant un circuit sur lequel se sont affrontés une vingtaine de voltigeurs d’élite. Organisée pour la première fois en France, la seconde étape de la saison 2018 du Redbull Air Race s’est tenue à Cannes du 20 au 22 avril 2018. Hospitality ON dresse le bilan des retombées de ce rassemblement sur le secteur hôtelier.

Relayée dans 118 pays, la cité des festivals s'est encore une fois retrouvée sous le feu des projecteurs. Malgré un dispositif de sécurité très important et un plan de circulation chamboulé, le public a répondu présent pour profiter des prouesses aériennes des pilotes. Si les 100 000 spectateurs que visaient les organisateurs n'ont pas été atteints, ils n'en sont pas loin avec 83 500 spectateurs du vendredi 20/04 au samedi 21/04 dont 34 000 le dimanche 22/04. 

Des Cannois, mais aussi des touristes sont venus admirer looping, voltiges et autres acrobaties aériennes. En outre, 2 000 employés se sont mobilisés aux côtés de 651 bénévoles pour assurer le bon déroulement de cette course d'avions.

Durant cette période, un afflux d’environ 50 000 personnes par jour était attendu sur le centre-ville. La ville a donc adapté son plan de circulation en conséquence. Durant la manifestation, la circulation était totalement interdite sur les deux chaussées sud et nord du boulevard de la Croisette. En outre, 14 rues étaient fermées durant les horaires de la manifestation et 10 ont été fermées de manière permanente à leur extrémité sud. La période de montage et démontage des structures bloquait également une partie de la Croisette dès le mardi 17/04.

  Plan de circulation : Cannes Redbull Air Race 2018

Côté mer, transats et parasols ont accueilli des hordes de clients. Mais si l'impact a été positif pour une grande majorité de commerçants, certains ont été déçus par la faible fréquentation de leurs établissements. Dans le quartier du Suquet, la fermeture de la rue Clemenceau a coupé l’artère de tout passage ne laissant pas le plaisir aux touristes de s’aventurer en dehors du périmètre de l’événement.

Globalement, l’hôtellerie cannoise affiche une bonne performance en termes de RevPAR avec une croissance sur quatre jours de +6,5%. L’indicateur s’accompagne toutefois d’une baisse de -5 points du taux d’occupation et d’une augmentation des prix moyens de +16,4%, soit 178,77 euros à 208,05€.

Ce ralentissement se caractérise par la chute du taux d’occupation de -24,6 points dans la nuit du 19/04 et de -7,0 points dans la nuit du 20/04. Ainsi, cette « fuite » de la part des clients impacte le RevPAR de -39,4% le jeudi et de -9,3% le vendredi. Ce phénomène s’explique notamment par le report des déplacements de la clientèle française redoutant la hausse inéluctable des prix. Ceux-ci sont en hausse progressive allant de -4% dans la nuit du vendredi 19/04 jusqu’à 44,9% dans la nuit du dimanche 22/04, soit 236,99€ contre 163,51€ l’année précédente. Une augmentation de 73,48€ qui n’a pas laissé les potentiels touristes indifférents.

Par la suite, la fréquentation se stabilise à +9 points dans la nuit du 21/04 et +1,8 points dans la nuit du 22/04 tandis que le RevPAR progresse et culmine à 50,6% le dimanche, après une chute de -39,4% trois jours plus tôt. De ce fait, les indicateurs laissent penser que les hôtels se sont remplis par une clientèle essentiellement composée des pilotes et de leurs équipes ainsi que l’ensemble du personnel participant à l’organisation de l’événement.

Servi par une météo estivale, la foule a également eu la chance d’assister au somptueux ballet aérien de la patrouille de France. De quoi ravir le maire David Lisnard, qui se félicitait des retombées « économiques, sociales et médiatiques » qui contribuent « à donner une image de qualité et de fiabilité de la ville à l'international. » 

Prochain rendez-vous pour la Red Bull Air Race, les 26 et 27 mai, pour la troisième étape du championnat du monde à Chiba (Japon). Pour plus d'information concernant l'évolution de la demande en région PACA, consultez nos prévisions hôtelières.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?