Accéder au contenu principal

Actualités

Budapest, une entrée en fanfare dans l’union européenne

“Avril a été un mois extraordinaire. Toutes nos attentes ont été dépassées” : Adrian Gray, directeur du Méridien de Budapest, donne la température de l’activité hôtelière de la capitale hongroise. Après une année 2003 décevante comme partout en Europe, le début de l’année est marqué par une croissance du taux d’occupation, “de manière équivalente dans tous les segments”, remarque Akos Niklai, président de l’association des hôtels de Hongrie et Vice Président de l’Hungarian Tourism Board.Le RevPAR global de la ville, en croissance continue depuis septembre dernier, affiche en avril une hausse de 48% ! Sur 12 mois glissants à fin avril, la hausse atteint 19% ! Les mois de mai et juin se présentent comme bons et la période estivale, très chargée habituellement avec en point d’orgue le grand prix de Formule 1, s'annonce sous le meilleurs auspices... .Les hôteliers de la ville ont commencé à enregistrer une hausse de la fréquentation dès septembre 2003. Les voyages internationaux retrouvant des couleurs et la proximité de l’adhésion de la Hongrie à l’Union européenne ont donné un coup de fouet à la “Perle du Danube”. Et cette tendance à la hausse s’est encore accentuée à l’approche de la date fatidique, le 1er mai dernier : 74,3% au mois d’octobre contre 67,6% en 2002 ; 63,3% en mars 2004 contre 48,7% en 2003 et enfin 75,9% contre 62,3% pour le mois d’avril, soit un différentiel de remplissage de 13.6 points ! La saison hivernale, traditionnellement faible dans cette ville au climat continental, a enregistré des taux d’occupation supérieurs de 6 à 9 points. Au final, sur douze mois cumulés, le taux d’occupation de la capitale hongroise est de 5 points supérieur en 2003-2004 par rapport à 2002-2003.Tous les segments de clientèle ont participé à cette embellie et en particulier le segment des meeting et congrès. La future Europe des 25 a ainsi drainé dans la ville “beaucoup de conférences de taille moyenne, de formations préparatoires à l’entrée dans l’UE”, explique Sandor Betegh, président du groupe hôtelier Danubius. Davantage d’hommes d’affaires, mais également de nombreux journalistes se sont rendus dans la capitale hongroise. Une autre conséquence de l’entrée dans l’UE est l’ouverture du ciel hongrois. L’arrivée progressive des compagnies à bas prix, comme Easyjet, Air Berlin et Snowflake très récemment, a déjà favorisé et devrait continuer de dynamiser un segment Loisirs déjà très présent : “Le taux d’occupation va continuer à croître avec leur arrivée.Le simple effet des low cost se chiffre à 0,5 million d’arrivées en plus”, calcule Akos Niklai.L’Allemagne, principal marché émetteur de la ville, est en forte progression. Les clients en provenance des autres pays européens sont également plus présents avec une fréquentation en hausse des clients en provenance de France ou d’Italie notamment. L’appréciation de l’Euro face au Forint hongrois rend la destination particulièrement attractive. Autre surprise agréable pour les hôteliers de Budapest : le retour des Américains, l’arrivée croissante de visiteurs britanniques, ou en provenance de Russie et des pays voisins.Les taux d’occupation ont connu une hausse assez nette permettant aux hôteliers de relever de façon non négligeable leurs prix moyens (+9.9% sur 12 mois glissants). Néanmoins les tarifs pratiqués restent modérés ce qui renforce l’attractivité de Budapest, notamment vis à vis de la clientèle Corporate. “Beaucoup de sociétés européennes ont capitalisé sur le fait que Budapest offrait un choix d’hôtels de grande qualité à un prix très raisonnable pour motiver leurs équipes et rencontrer leurs clients tout en contrôlant leurs coûts”, explique Adrian Gray.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?