Accéder au contenu principal

Analyses

Bilan et perspective : Activité hôtelière en France et en Europe - 2010 l’année des bonnes surprises

-* Une année 2010 marquée par un retournement positif du cycle hôtelier dès la fin du 1er trimestre, tiré par une amélioration régulière des taux d’occupation depuis la fin 2009 (+1,6 point sur 2010 – soit 65,3% ) et une reprise progressive des prix moyens dès le début 2010 (+3,8% - soit 86,5 euros). La conjonction des deux moteurs se traduit sur l’ensemble de l’année par une croissance de l’indicateur de référence, le RevPAR de +6,4% (56,5 euros). Il n’en reste pas moins que le niveau global d’activité reste encore inférieur aux années d’avant crise, 2007 et 2008.-* Compte-tenu des données observées en 2010 et du modèle économétrique validé par MKG Hospitality depuis plus de 20 ans, les prévisions de croissance de RevPAR pour la France en 2011 se situent dans une fourchette de 6,5 à 8,5% et pour l’Europe occidentale dans une fourchette de 4,5 à 6,5%.-* Dans ce contexte global positif, l’hôtellerie haut de gamme tire davantage la croissance, avec une plus forte poussée du taux d’occupation (+4.4 points) et du prix moyen (+3,2%), grâce au retour de la clientèle Affaires internationale à fort pouvoir d’achat, à l’amélioration de la parité dollar/euro qui a profité à la clientèle américaine. Le RevPAR du segment 4-5* progresse de 10,3% sur l’ensemble de l’année.-* Géographiquement, Paris et la région parisienne profitent de leur statut de porte d’entrée internationale majeure et de la bonne tenue des grands salons et congrès internationaux. Avec 3,6 points d’amélioration, la Capitale frôle les 80% de taux d’occupation à l’année et, avec 6.5% de hausse, frôle les 150 euros de prix moyen. Son RevPAR affiche une croissance à deux chiffres (+11,5%). Celui de la région parisienne suit d’assez près avec 9,9% de hausse, tandis que celui du reste des régions françaises ne progresse «que » de 2,8%.-* Les grandes métropoles régionales affichent des variations assez contrastées en fonction de situations locales. Elles sont très favorables à Nice (+9.9%), Montpellier (+9.6%), Bordeaux (+7,6%) et particulièrement sur Metz (+12,2%) en raison de l’ouverture du Beaubourg de l’Est. La situation est plus difficile pour des métropoles comme Lille (+2,4%), Lyon (+2,2%), Toulouse (+1,6%) et Marseille (-0,7%).-* La France se situe très favorablement dans le contexte européen. En termes de croissance du RevPAR, la Grande Bretagne (+10,4%) fait figure de leader européen, mais une modification du taux de TVA a poussé de 2 points cette performance et relativise sa forte avance sur les autres pays. Le Benelux profite également de conditions favorables en termes d’activité Affaires et de grands congrès qui font progresser le RevPAR de quelque 9%.-* L’Allemagne également affiche une croissance supérieure à la France (+8,1%) en valeur relative, une valeur qui serait encore supérieure en prix hors taxes compte tenu d’une modification de taux de TVA intervenue en 2010, mais qui s’applique sur une base beaucoup plus faible ; les prix moyens pratiqués en Allemagne étant particulièrement touchés par la crise en 2009.-* L’Espagne (+6,6%) rattrape progressivement un très fort retard dû à une sérieuse crise immobilière et une forte surcapacité dans les grandes villes, le Portugal (+4,1%) est dans la même situation, et l’Italie reste à la traîne (+2,6%).

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?