Accéder au contenu principal

Analyses

Anvers VS Bruges : le match affaires/loisirs

Deux villes incontournables de Belgique, Anvers et Bruges capitalisent sur des atouts distincts de l’hôtellerie-tourisme.

Anvers, capitale du diamant, est aussi un nœud logistique d’envergure internationale. En effet, la présence du port, relié à l’Europe par différents canaux, d’un nœud autoroutier et ferroviaire (1 100 km de voies ferrées, dont les ramifications permettent de joindre les Pays-Bas, l’Allemagne et la France) font de la ville d’Anvers une plateforme multimodale de grande importance (13 000 ha). Au niveau du trafic de marchandises, Anvers est le deuxième port européen à conteneurs derrière Rotterdam, les deux villes étant d’ailleurs reliées par le canal de l’Escaut. Le port concentre environ 900 entreprises et génère environ 65 000 emplois directs et 183 000 emplois indirects ; 214,4 millions de tonnes y ont été traitées en 2016 (+2,9% par rapport à 2015).

En 2017, le gouvernement flamand, la ville d’Anvers et les associations de riverains sont parvenus à un accord pour la construction de nouvelles jonctions routières permettant une accessibilité améliorée à la ville. Le « Ring 1 » doit ainsi être complété pour former un anneau complet à l’horizon 2020, et devrait être couvert en partie d’une zone verte.

Au 1er janvier 2018, l’offre hôtelière de chaîne d’Anvers s’élève à 2 692 chambres dans 19 hôtels, majoritairement en segments moyen et haut de gamme.

Pour en savoir plus au sujet de l’évolution du parc hôtelier, consultez notre rapport complet : European Hospitality Report Belgique 2018

Si la capitale du diamant n’avait pas été directement touchée par le fait terroriste, l’activité hôtelière affiche en conséquence des hausses moins élevées en 2017. Mené par la hausse de son Prix Moyen (+5,3%) et dans une moindre mesure par son Taux d’Occupation (+3,5 points), son RevPAR croît de 10,3% pour atteindre 64,4€ TTC en moyenne sur l’année.

 

Bruges, ville située dans la région flamande, est très touristique notamment grâce à son beffroi et ses canaux qui lui valent son surnom de « Venise du Nord ». La ville compte près de 118 000 habitants. Il est à noter que non loin de la cité portuaire, la station de Knokke-Heist, lieu de vacances balnéaires prisé en Belgique, ne compte aucun hôtel de chaîne. 

Du fait de son positionnement stratégique de ville du nord de la Belgique, Bruges abrite également l’un des plus importants ports d’Europe grâce à sa position privilégiée le long du littoral avec un accès en eaux profondes. De même qu’à Anvers, les infrastructures autoroutières et ferroviaires permettent le développement du fret. L’aéroport international d’Ostende-Bruges, bien qu’essentiellement focalisé sur le transport cargo, propose des liaisons avec le bassin méditerranéen et les îles Canaries. Bruges présente aussi un intérêt touristique d’agrément majeur avec son patrimoine moyenâgeux, étant à l’origine une ville fortifiée médiévale dont on peut encore voir les anciennes portes. La richesse culturelle de la ville, classée patrimoine de l’UNESCO depuis 2000, et son attrait auprès des gourmands en se déclarant capitale mondiale du chocolat, font de Bruges une ville appréciée des touristes.

En 2018, l’offre de chaînes tombe à 12 hôtels pour 1 257 chambres, soit une perte nette de 70 chambres.

Pour plus de détails, consultez notre rapport complet : European Hospitality Report Belgique 2018

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?