Accéder au contenu principal

Tendances

2018, année riche en émotions pour les hôteliers français

Si 2017 avait été l’année du rebond de la fréquentation, 2018 sera celle de la hausse des prix. Les hôteliers français profitent de cette nouvelle dynamique pour retrouver, voir dépasser les niveaux de PM enregistrés en 2015. Avec un début d’année mitigé dû aux manifestations, 2018 aura-t-elle lancée une nouvelle voie vers la prospérité ou bien marqué un âge d’or déjà terminé ?

7,3% de hausse de RevPAR en 2018 par rapport à 2017 : une donnée qui restera marquée dans les annales. Les hôteliers français auront dû attendre deux années après les attentats pour voir l’ensemble de leurs indicateurs de performances rebondir. En effet, l’année précédente les TO retrouvaient certes des couleurs (+3,3 points) mais les PM étaient de nouveau sacrifiés (-0,3%).

  Tabl-AH-FR-01-Act-France

 

2018 marque la rupture avec cette période compliquée vécue par l’ensemble des acteurs de l’hôtellerie en enregistrant à la fois un gain en fréquentation (+1,2 point) et en prix moyen (+5,3%). Les PM augmentent pour chaque segment dont certains ressortent privilégiés à l’instar des moyen (+5,0%) et haut de gamme (+4,7%). Le retour de la clientèle internationale à fort pouvoir d’achat ainsi qu’une conjoncture économique nationale en amélioration ont profité aux hôteliers de ces segments.

Mai 2018 : L’hôtellerie française absorbe la grève

Le super-économique enregistre de son côté une légère baisse de sa fréquentation (-0,3 point) s’inscrivant dans une tendance de plusieurs années où ses TO performent moins bien par rapport aux autres segments.

  Tabl-AH-FR-02-Act-Paris

 

A Paris intra-muros, la tendance de la baisse des prix s’inverse en 2018 avec une hausse constatée cette année de + 8,5%. Le moyen de gamme enregistre une croissance à deux chiffres (+10,3 %) avec une fréquentation en hausse de +2,8 points. Si le haut de gamme gagne +9,6 % en RevPAR, le segment économique signe la plus belle performance avec une hausse de RevPAR de +14,7 %.

Août 2018 : un été flamboyant pour l’hôtellerie française

  Tabl-AH-FR-03-Act-IDF

 

L’île de France voit son RevPAR progresser de 12,0% grâce à une conjoncture économique positive et profitant aux établissements spécialisés dans l’hébergement des clientèles d’affaires. L’accueil du tournoi de golf Ryder Cup aura notamment boosté les performances des hôtels hauts de gamme enregistrant cette année +13,5 % de hausse de RevPAR. Si tous les segments croissent cette année, le super-économique progresse moins fortement dû à un taux d’occupation en hausse de seulement + 1,6 point, inférieur à la moyenne de la région (+3,6 points).

Décembre 2018 : un Noël peu festif pour les hôteliers français

Tabl-AH-FR-04-Act-Province

En province, les professionnels ont vu leur fréquentation se stabiliser (+0,2 point) en 2018. La hausse de leur RevPAR (+2,9%) a été poussée par les prix moyens qui croissent (+2,5%). Le boom de certaines agglomérations et le retour en force de la Côte d’Azur aura profité au haut de gamme. Ce segment réalise la plus belle performances grâce à une fréquentation au-dessus du seuil de + 1 point de croissance (à +1,3 point) et une augmentation de ses prix (+2,4 %). Le super-économique voit sa fréquentation baisser (-0,6 point) compensée par une forte hausse de ses prix (+3,8%).

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?