Accéder au contenu principal

Analyses

2017 : Belle reprise de l'activité hôtelière française

En 2017, l’activité hôtelière française s’est soldée par une hausse des performances au niveau national. Toutes les catégories d’hôtels sont concernées par ce rebond de la demande. Le retour de la fréquentation, notamment de la clientèle internationale, confirme le potentiel touristique du pays. La bonne dynamique du secteur est de bon augure pour les années à venir.

Après deux années compliquées, l’hôtellerie française bénéficie d’un regain d’activité et se relève des événements terroristes survenus sur son territoire et en Europe. Le taux d’occupation des établissements s’affiche à 67,6% sur l’ensemble de l’année 2017, soit une hausse de 3,3 points. Le prix moyen se stabilise à -0,3%, comparativement à la baisse de -3,3% en 2016. Les évolutions conjointes de ces deux indicateurs aboutissent à une croissance du RevPAR (revenu par chambre disponible) de 4,9% par rapport à 2016. Les établissements positionnés sur la catégorie moyen de gamme enregistrent un RevPAR en progression de 5,7%. L’hôtellerie haut de gamme connait une croissance similaire avec un RevPAR de 5,1% s’expliquant par la hausse du taux d’occupation en hausse de 4,0 points. Les prix moyens sont en baisse dans toutes les catégories, excepté le super-éco (+0,1%), avec un recul de -0,7% pour le milieu de gamme, de -0,8% pour le haut de gamme et de -0,6 pour l’économique. Cette situation résulte notamment du retour de la clientèle internationale à fort pouvoir d’achat et de la baisse des prix en faveur d’une hausse de la fréquentation.  Activité hôtelière Activité hôtelière

La période de méfiance à l’égard de la destination est révolue. Après une baisse constatée les premiers mois, la tendance s’est inversée en août sous l’impulsion des hôtels de la capitale. En effet, Paris enregistre une hausse de son RevPAR de 8,6% par rapport à 2016. Ce résultat s’explique par une augmentation du taux d’occupation des hôteliers parisiens de 6,3 points et un prix moyen qui se stabilise (-0,1%) pour s’établir à 154,7€ (HT).

Activité hôtelière

L’Île-de-France, dont l’activité dépend davantage de la clientèle affaires, enregistre également des performances en hausse avec un RevPAR de 6,7%, dues à une hausse du taux d’occupation de 5,8 points et un prix moyen de -2,0%. Toutes les catégories, excepté les hôtels super-éco, sont concernées par cette politique tarifaire en baisse. Activité hôtelière

En région, l’hôtellerie continue de réaliser de bonnes performances. Les professionnels du secteur ont connu une hausse de leur RevPAR de +2,5% s’expliquant par un rebond de leur taux d’occupation (+2,0) malgré une légère baisse de leur prix moyen (-0,6%). Toutes les catégories d’hôtels bénéficient de ce regain d’activité. Les hôtels de la catégorie haut de gamme et moyen de gamme ont profité des arrivées internationales, affichant une fréquentation de respectivement +2,6 points et +2,5 points. Les catégories super- éco et économique enregistrent quant à elles une progression de respectivement +1,9 points et +1,4 points. L’année 2017 s’est traduite par une certaine stabilité des tarifs dans les catégories super-éco et économique mais une baisse conséquente des prix pour les hôtels haut de gamme (-2,0%).

 

 

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?