Accéder au contenu principal

Actualités

Starwood Hotels & Resorts change de PDG, départ de Frits van Paasschen

Frits van Paasschen quitte son poste de President & CEO du groupe et sera remplacé par Adam Aron en intérim. Sa stratégie de développement international semble lui avoir coûté son siège.

Starwood Hotels & Resorts annonce la démission de Frits van Paasschen de son poste de President, CEO & Director du groupe, résultant d'un accord commun avec le Conseil d'administration. C'est Adam Aron, membre du Conseil depuis 2006, qui assurera alors l'intérim du poste de CEO jusqu'à la nomination d'une nouvelle personne à la tête de Starwood Hotels & Resorts, qui pourra aussi bien venir de l'intérieur ou de l'extérieur du groupe. Frits van Paasschen restera consultant pour aider la transition. Adam Aron connaît l'entreprise de l'intérieur sans pour autant en être un dirigeant opérationnel. Il a occupé les postes de Senior Operating Partner chez Apollo Management LP et de CEO de World Leisure Partners, Inc. Il a également été P-dg des Philadelphia 76ers, l'équipe de baskett professionnelle, après avoir été Chairman & CEO de Vail Resorts Inc, propriétaire et opérateur d'hôtels et de resorts de ski. Plus tôt dans sa carrière Adam Aron a également travaillé en tant que Senior Vice President Marketing chez United Airlines et Hyatt Hotels Corporation. Frits van Paasschen occupait le poste de P-dg de Starwood Hotels & Resorts depuis 2007. Il était précédemment CEO de Coors Brewing Company, division du brasseur Molson Coors Brewing Company, avant sa fusion avec Miller Brewing Company et la formation de MillerCoors LLC. Il a travaillé comme consultant à travers sa structure FPaasschen Consulting et au sein du fonds d'investissement Mercator Investments. Il a également occupé plusieurs postes à responsabilité chez Nike et Disney.Selon les analystes de Wall Street, les résultats de Starwood Hotels pâtissent ces derniers temps de sa relative faible présence sur le territoire américain, comparé aux autres groupes du secteur, en raison d'une volonté très engagée d'accélérer le développement sur les nouveaux territoires Grande Chine, Europe, Afrique-MO, moins performants. Cette volonté d'internationalisation au moment où les Etats-Unis tirent toute la croissance des RevPAR a été sanctionnée par les actionnaires de Starwood Hotels.

Vous aimerez aussi :

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?