Accéder au contenu principal

Fiche acteur

OYO

Fondé en Inde en 2013, OYO se distingue des autres entreprises par sa croissance, la plus rapide au monde. Elle est la 6e chaîne mondiale d'hôtels, de maisons, d'espaces de vie et de travail gérés. OYO a une présence internationale à travers 18 pays dans le monde. Au 1er janvier 2019, le groupe comptait 8 500 hôtels pour 458 296 chambres dans 8 pays, soit 8,7 fois plus qu'en 2018, le plaçant au 8e rang mondial (données Hospitality ON au 1er janvier 2019).

  • Date de fondation : 2013
  • Siège social : 325, Spaze Itech Park, Sector 49, Sohna Road, Gurgaon, India
  • Secteur d'activité : Chaîne hôtelière
  • Marché : Luxe , Haut de gamme , Moyen de gamme , Economique

OYO a été fondé en tant que marketplace hôtelière en 2013 par Ritesh Agarwal, un jeune diplômé de 19 ans qui a abandonné ses études universitaires. Son ambition internationale est de dépasser Marriott d'ici 2023. La startup indienne dispose déjà de 458 000 chambres dans 8 pays. De cette flotte, 271 000 sont en Chine, où la marque a fait ses débuts en janvier 2018.

Le modèle est simple : il adopte des hôtels pour les mettre dans son giron, leurs fait adopter certaines normes de services, de caractéristiques, de personnel, de prix, de sécurité et vend ensuite leurs chambres sous sa propre marque, en échange d'une partie des revenus.

OYO ne possède aucune de ses propriétés. La société investit dans l'amélioration de la qualité marketing et de la gestion des hôtels de son portefeuille. En Inde, les normes ne sont pas respectées et les propriétaires ne sont pas nécessairement formés professionnellement ni adaptés à l'accueil, et il peut être difficile de financer des améliorations hôtelières.

L'entreprise fonctionne sur un système "investir et se développer", principalement en finançant ses activités de développement technologique, d'embauche et de marketing et a attiré quatre séries d'investisseurs, dont Huazhu Hotel Group, qui a fait un investissement stratégique de 10 millions de dollars en septembre 2017.

"Notre objectif premier est de renforcer notre présence en Inde. Nous sommes heureux d'annoncer d'avoir atteint 100 000 clés et nous sommes confiants dans l'objectif de monter à 180 000 clés d'ici cette année. Dans le but d'approfondir notre réseau et notre engagement en tant que plus grande chaîne hôtelière d'Asie du Sud, nous nous sommes étendus en Malaisie, au Népal et en Chine, où nous avons plus de 5 500 partenaires actifs" a déclaré un porte-parole d'OYO.

Quelques mois après le lancement de ses activités en Chine, OYO a cherché à s'implanter en Indonésie, au Royaume-Uni et dans d'autres pays européens où il souhaite se développer rapidement.

OYO compte plus de 5 000 hôtels exclusifs dans le cadre de sa chaîne franchisée, managée et louée entre 150 villes indiennes.

Fin 2017, OYO a lancé OYO Home, un marché de type Airbnb pour la location gérée à court terme. En avril 2018, la première maison OYO internationale a été lancée à Dubaï.

OYO reçoit le soutien d'investisseurs tels que SoftBank Group (qui a investi dans Uber et Wework), Lightspeed India, Sequoia, Greenoaks Capital, Hero Enterprise et China Lodging Group offre de grandes perspectives de développement en Inde.

Après l'offre économique, le groupe indien s'est étendu au moyen de gamme à travers OYO Town House (74 unités fin 2018 selon le groupe) et au haut de gamme avec la marque Palette. Le groupe se lance également dans le secteur du homesharing avec OYO Living, un concept dédié aux millénaires et à la location de vacances avec OYO Home ou d'appartements avec OYO SILVERKEY. Il se développe aujourd'hui sur le segment du luxe en Arabie Saoudite.

Pour poursuivre son expansion et sa diversification à l'international, la startup a levé de nouveaux fonds - 1,5 milliard de dollars - dans le cadre d'une ronde de financement de série F. RA Hospitality Holdings injectera 700 millions de dollars, après avoir reçu l'approbation d'investir 2 milliards de dollars dans OYO plus tôt cette année. Le reste des nouveaux fonds (800 millions de dollars) proviendra de plusieurs investisseurs. Dans le même temps, Lightspeed Venture Partners et Sequoia ont vendu une partie de leurs actions au fondateur et CEO d'OYO.

Ritesh Agarwal a annoncé que l'entreprise a amélioré son EBITDA de 50% d'une année à l'autre, ce qui signifie qu'elle est "rentable au niveau du bâtiment" comme elle l'a dit. Ces fonds serviront à diversifier davantage le portefeuille de la société et à soutenir la gestion et l'exploitation des propriétés cinq étoiles et de luxe d'OYO.

OYO Hotels & Homes investira 1 milliard de dollars sur le marché saoudien de l'hôtellerie de luxe. Le groupe ajoutera des propriétés de luxe, mais aussi des propriétés de milieu de gamme et haut de gamme à son portefeuille sur ce marché, qui comprend déjà 130 propriétés, soit 6 500 clés dans 14 villes saoudiennes.

Une opportunité inexploitée viendra avec le nouveau visa pour faciliter les séjours touristiques en Arabie Saoudite. Cette mesure vise à atteindre l'objectif de 100 millions de touristes par an d'ici 2030, contre 17,7 millions en 2018. OYO créera 2 instituts de formation à Riyad et à Djeddah, pour former les "passionnés de l'hospitalité" aux normes d'hospitalité OYO dans le Royaume.

 

 

Cette fiche est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?