Accéder au contenu principal

Actualités

Sécurité hôtelière : La discrétion est une force

Les systèmes de sécurité dans les hôtels se transforment pour tenir dans la main des clients et des hôteliers, via l’utilisation accrue des nouvelles technologies, et surfent davantage sur la tendance générale du high-tech et de la personnalisation. Le personnel de l’hôtel sera bientôt en mesure de quitter la traditionnelle récep¬tion sans empêcher les clients de se rendre dans leur chambre dès leur arrivée. Via des systèmes de gestion centralisée des accès, les directeurs et autres responsables des établissements peuvent facilement attribuer de nouvelles taches à leurs em¬ployés et garder un oeil sur l’ensemble des accès, quels qu’ils soient.

La technologie prend da­vantage de place dans la gestion de la sécurité des hôtels, qu'il s'agisse de la protection des biens et des personnes, de l'accès aux chambres ou de la surveil­lance de l'établissement. La tendance est aujourd'hui à l'invisibilité des systèmes, avec le développement de capteurs plus élégants et high-tech pour remplacer les serrures traditionnelles, et à l'abandon progressif des traditionnels comptoirs de réception. Dissimuler les systèmes de sécurité n'implique cependant pas d'en altérer l'efficacité. Au contraire, la digitalisation des mesures et processus permet aux hôteliers de mieux contrôler leurs établissements, en recevant par exemple des informations importantes de manière ins­tantanée pour mieux gérer les risques potentiels. L'une des principales caractéris­tiques de cette tendance est l'utilisation croissante des téléphones et autres appa­reils portables, qui mettent la gestion de la sécurité des établissements dans les mains des hôteliers. De la même manière, les clients de l'hôtel sont davantage connectés et peuvent avoir un meilleur contrôle de leur séjour. On constate ainsi que la tendance générale à la personnalisation dans l'hô­tellerie s'applique également au domaine de la sécurité.Des coffres forts plus high-techAlors que les systèmes de sécurité pour les hôtels prônent davantage la discrétion, les coffres-forts présents dans les chambres prennent le chemin inverse et adoptent des tailles plus grandes pour être en mesure de contenir le nombre croissant d'appareils électro­niques qui accompagnent les touristes dans leurs voyages. Les objets de valeur des clients se sont en effet diver­sifiés et comprennent désor­mais les bijoux peu volumineux comme les ordinateurs portables, tablettes et autres Smartphones. En raison de cette évolution dans le com­portement des voyageurs, les coffres-forts des hôtels ont dû s'adapter et se trans­former sans pour autant entraver l'espace et le design des chambres. Parmi les entreprises qui développent des coffres-forts nouvelle génération, on retrouve l'Italien Cisa. La société avait déjà commencé à révolution le coffre-fort d'hôtel en 2003 avec son modèle Digit Plus, assez grand pour accueillir un ordinateur portable et équipé d'une sortie pour le recharger à l'abri. De son côté, le Norvégien VingCard Elsafe a rejoint le mouve­ment en 2010 en ajoutant une prise électrique à l'inté­rieur de ses modèles Zenith II, Infinity II and Sentinel II by Elsafe. Le coffre-fort Xtra II On-wall Safe, comme son nom l'indique, s'accroche au mur afin de maximiser l'espace de la chambre et d'offrir un emplacement sécurisé pour les ordinateurs portables. Outre la taille, une attention particulière est également portée au design. Les modèles se confondent davantage aux murs et s'adaptent à la décoration de la chambre, en toute discré­tion.Les verrous disparaissentLes serrures des chambres d'hôtels ont, elles aussi, pris le chemin de l'invisi­bilité, notamment grâce au développement de la techno­logie par radiofréquence, autrement appelée RFID. Comme le magnétique, elle permet aux clients d'ouvrir leur chambre avec une carte et non avec une clé, mais à l'inverse des cartes magné­tiques, elle permet d'ouvrir la chambre sans aucun contact entre la carte et le dispositif de déverrouillage de la pièce. Les capteurs peuvent ainsi être dissimu­lés dans la porte ou dans des panneaux stylisés afin de respecter au mieux le design de l'hôtel. Dans certains cas, les capteurs offrent des fonctionnalités supplémentaires qui améliorent l'expérience hôtelière.L'un des fournisseurs de serrures RFID, Kaba, est spécialisé dans l'intégration de solutions de gestion de la sécurité. Il a récemment lan­cé un nouveau système pour les serrures et les coffres-forts, relié par la connexion Wifi des établissements et qui permet d'augmenter la sécurité et le confort des clients. Il rend ainsi possible la surveillance en ligne des serrures et des clés mises à la disposition des clients, ces dernières communiquant en permanence leur statut via le réseau sans fil auxquelles elles sont reliées, que ce soit dans les chambres, les salles de réception et de réunion, les espaces réservés au per­sonnel, les lieux techniques ou de stockage. Cela permet une sécurité optimale des bâtiments. "Beaucoup de vieux hôtels ont des plans d'étages uniques et autres contraintes qui rendent diffi­cile l'installation de serrures électroniques en réseau. La nouvelle solution basée sur la connexion Wifi est alors idéale et rentable pour ces nombreux établissements où l'installation d'une serrure sans connexion était précédemment impossible", explique Kerry Hirschy, vice-président des Ventes et du Marketing de Kaba Lodging.VingCard Elsafe surfe éga­lement sur la tendance des serrures invisibles, notam­ment depuis le lancement de son système de verrouil­lagne Signatures, qui a de­puis été adopté par de nom­breux acteurs de l'hôtellerie. Le fournisseur va plus loin avec Essence by VingCard et fait disparaitre complè­tement la serrure en enfer­mant tous ses composants électroniques à l'intérieur de la porte. Il s'agit de l'un des systèmes de verrouillage les plus avancés de Ving Card Elsafe, pouvant utiliser aussi bien la technologie RFID qu'une autre génération de solutions sans contact, la Near Field Communication (NFC).Plus récemment, la société a introduit la serrure Allure by VingCard, poursuivant sur la voie de la dématéria­lisation. Le nouveau produit est équipé d'un panneau de signalisation doté de plu­sieurs fonctionnalités : une sonnette tactile, l'affichage du numéro de la chambre et du verrouillage ou non de la porte. Il permet une plus grande flexibilité en termes de design et donne des informations importantes au personnel, notamment via l'affichage des mentions "ne pas déranger" et "merci de faire la chambre", auquel le client peu accéder via un panneau interactif situé à l'intérieur de la chambre. Une lumière LED sur la serrure alerte également le personnel du verrouillage de la chambre. "Allure by VingCard correspond à la prochaine génération de design et de technologie hôtelière. Les clients sont désormais habitués à la lisibilité visuelle, la facilité d'utilisation, et le fonction­nement des écrans tactiles, en raison du déploiement de ces technologies dans l'industrie téléphonique. Allure combine toutes ces caractéristiques, apportant aux hôtels l'un des concepts les plus avancés sur le mar­ché des serrures", explique Tim Shea, président d'Assa Abloy, société mère de Ving­Card Elsafe.L'hôtel Marriott Brooklyn Fairfield a été le premier établissement à utiliser la serrure RFID de VingCard Elsafe en novembre 2013. L'hôtel a également mis en place le logiciel Vision, qui permet au personnel de contrôler l'accès des diffé­rents espaces, qui et quand. " Avant toute chose, c'est un système facile d'utilisation, étant plus rapide et plus simple de tenir la carte à proximité des lecteurs que d'y insérer une carte magné­tique. De plus, les cartes RFID ne sont pas sujettes aux erreurs de lecture, suite à la dématérialisation de la carte qui a été rangée à proximité du téléphone portable des clients, causant ainsi des désagréments pour ces derniers et le person­nel de l'hôtel ", explique Marc Freud, directeur de Troutbrook Co, le proprié­taire du Marriott Brooklyn Fairfield. Il note également que les directeurs contrôlent davantage la sécurité de leur établissement via l'utilisa­tion du logiciel Vision qui leur permet une gestion centralisée sur ordinateur. Vision comprend un journal de bord montrant les 600 dernières tentatives d'accès de toutes les serrures et donne des informations importantes. En installant ces nouvelles serrures, le Marriott Brooklyn Fairfield a fait un premier pas vers les systèmes entièrement dématérialisés, les serrures de VingCard Elsafe étant conçues pour être facilement adaptables à la technologie Near Field Communication (NFC) qui, dans un avenir proche, permettra aux voya­geurs d'utiliser leurs appa­reils mobiles comme des clés pour ouvrir leur chambre. Allegion s'est également lancé dans l'accès hôtelier sans contact, via le fabricant de serrures italien CISA. Le fournisseur dispose d'une grande expérience de la sécurité hôtelière puisqu'il travaille dans ce domaine depuis sa création en 1926. Il a notamment conçu le premier verrou à commande électrique et fait partie des précurseurs en ce qui concerne les cartes à puce. Après avoir constaté les in­convénients des carte à puce magnétiques, il a naturelle­ment lancé sa propre serrure sans contact, CISA eSIGNO, qui utilise les technologies RFID et NFC. Elle inclut également une lumière LED pour signaler la présence des clients dans la chambre au personnel, sa technologie sans fil élimine toute instal­lation compliquée, et elle dispose d'un logiciel adapté pour la centralisation des informations. Les clés sur portableSi Tim Shea, président de ASSA ABLOY Hospitality, prévoit la disparition des clés pour les chambres d'hôtel, il réserve le même sort aux cartes dans un avenir plus lointain, notam­ment grâce à l'utilisation des Smartphones pour ouvrir les portes. Ceci est aujourd'hui possible avec la technologie NFC (Near Field Communication), dont sont déjà équipés un certain nombre de Smartphones sur le marché. La NFC permet à ses utilisateurs d'envoyer et de recevoir des données de manière instantanée et en toute sécurité sur de courtes distances. Les clients seront donc en mesure de recevoir des signaux d'accès directe­ment sur leur portable et il leur suffira d'approcher ce dernier du lecteur NFC situé sur la serrure pour l'ouvrir. L'arrivée de cette nouvelle technologie dématérialisera ainsi totalement le check in dans les hôtels, et permettra aux employés d'être réaf­fectés à d'autres taches pour proposer un meilleur service aux clients. Entièrement cen­tralisé, ce système empêche notamment l'utilisation non autorisée des appareils portables volés ou perdus et permet aux directeurs des hôtels de gérer instantané­ment et à distance tous les droits d'accès. Les logiciels peuvent également avertir de manière automatique, par sms ou e-mail, les respon­sables en cas de tentatives d'accès non autorisées ou portes mal fermées. La société française Open Ways a fait de ses serrures intelligentes une réalité avec Okidokeys. Ce système permet d'éviter l'ensemble des procédures de check in et check out traditionnelles. En arrivant dans un établis­sement, les clients peuvent ainsi accéder directement à leur chambre et en ouvrir la porte avec leur téléphone portable, même s'il ne s'agit pas d'un Smartphone. Ceci est rendu possible grâce à la technologie Crypto Acoustic Credential (CAC), qui per­met d'ouvrir les portes grâce à l'émission d'une onde acoustique unique préalable­ment envoyée au client via sms. Tout son frauduleux sera inefficace pour ouvrir les portes. Personality Hotels utilise déjà cette technologie dans deux de ses établis­sements de San Francisco, l'Hotel Diva et l'Hotel Union Square. Lorsqu'ils effectuent leur réservation, les clients sont en mesure de choisir l'option Mobile Key by OpenWays via laquelle ils recevront toutes les infor­mations nécessaires sur leur chambre par sms, ainsi que le son d'accès. "Nos clients exigent des niveaux élevés de services et veulent qu'on leur propose quelque chose de différent lorsqu'ils se rendent dans nos établisse­ments. Nous voulons que nos client se disent "Wow dès l'instant où ils choi­sissent nos hôtels pour leur séjour", explique Yvonne Lembi-Detert, présidente et CEO de Personality Hotels.Prendre de l'importance signifie prendre des res­ponsabilités et les four­nisseurs de solutions de sécurité doivent s'assurer que l'information reste entre de bonnes mains, afin de sécuriser les accès. C'est sur ce point que les entreprises doivent rester vigilantes lorsqu'elles développent leurs nouvelles serrures high tech, très populaires pour le marché. Les nouveaux pro­duits développés sur le pour sécuriser les clients et le per­sonnel hôteliers permettent un plus grand contrôle des lieux en fournissant davan­tage d'informations aux consommateurs comme aux vendeurs.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?