Jean-Jacques Morin assure depuis début 2023 la présidence de la division qui regroupe les marques Économie, midscale et premium du groupe Accor. Il partage les défis à relever pour le groupe hôtelier numéro 1 en Europe ainsi que les opportunités offertes par le secteur.

Quel est votre nouveau rôle dans le cadre de la réorganisation ?

Depuis le 1er janvier, je suis le président de la division qui regroupe les marques Économie, midscale et premium du groupe Accor. Ces marques constituent le cœur du réacteur. Elles totalisent 90% des hôtels et 75% des revenus. Ce sont 18 marques parmi lesquelles on retrouve toutes les marques iconiques du groupe : ibis, Pullman et Novotel, les marques « originelles » du groupe Accor.

J’aimerais d’ailleurs profiter de cet échange pour rendre hommage aux fondateurs du groupe Messieurs Dubrule et Pélisson. Ils étaient très fédérateurs, très novateurs et ce qu’ils ont fait il y a 50 ans, il fallait le faire.

Ces marques portent un vrai héritage, comment faire évoluer ce portefeuille ?

Pour cette division, nous avons une vision d’excellence hôtelière. Nous bénéficions d’un capital sympathie, d’une reconnaissance, d’un attachement pour ces marques qui sont considérables notamment pour les trois marques ibis, Pullman et Novotel.

Nous sommes post Covid et nous allons prendre en compte ces changements. Il y a un besoin d’expérientiel côté client et nous allons faire évoluer ces marques pour y répondre.

Tout ce qui est conversion s’est développé. Il y a la volonté de la part des consommateurs de voir des produits uniques, qui n’ont pas été vus ailleurs. C’est notamment ce que nous recherchons à travers la marque Handwritten Collection. Il y a également des contraintes financières qui font qu’avoir des marques de conversion c’est plus rapide. Ne négligeons pas également que la dimension ESG est de plus en plus prégnante, les marques de conversion sont une réponse par rapport à des constructions nouvelles.

Quel est votre point de vue sur ce fort rebond des performances pour la profession ?

Vous connaissez les chiffres étant donné que vous en publiez une partie. Le premier trimestre a été extraordinaire et ce, pour toute l’industrie.

Il y a aujourd’hui des marchés sur lesquels nous sommes dominants car ce sont pour nous des marchés historiques. Nous y avons beaucoup d’hôtels et une présence importante. Notre objectif est de continuer à hyper densifier car c’est comme ça que nous créons plus de valeur pour nos propriétaires et nos employés.

Il y a des marchés dans lesquels les choses sont en train de changer. L’Inde est devenue le pays le plus grand du monde. L’enrichissement de la classe moyenne fait que la capacité des gens à voyager a crû de façon significative.

Le Mexique est la 5ème voire 6éme destination où les gens souhaitent voyager et où nous avons une présence. Cette présence reste modeste par rapport à ce que nous savons faire.

Post Covid, le pourtour méditerranéen est également attractif pour répondre à une demande de week-end « bleisure ». Sur cette zone il y a également du potentiel, Rixos a amené de l’expertise dans le groupe dans la gestion de ce genre de propriétés.

Nous sommes par ailleurs, encore plus qu’avant, ouverts à la franchise.

Quels sont les éléments de votre roadmap ?

Au-delà des éléments que je vous ai partagés, nous organisons un capital market day à la fin du mois de juin qui est l’événements où nous remettrons tout en perspective, sur les segments lifestyle, premium, midscale et éco, à travers les chiffres. En effet, toutes ces stratégies ont du sens dans la mesure où nous sommes capables de les quantifier et de les mesurer.

De nombreux efforts ont été faits ces dernières années pour bâtir un groupe asset light. Cette boîte à outils est désormais prête. 

Comment s’organise votre équipe ?

Il y a la région, que je qualifierais d’historique, soit l’Europe au sens large et l’Afrique du Nord, sous la responsabilité de Patrick Mendes. Il y a également l’Asie, l’Afrique et le Moyen-Orient avec Duncan O’Rourke ainsi que l’Amérique sous le leadership de Thomas Dubaere. Nous sommes organisés avec moins de régions, des territoires plus larges et avec des têtes de point situées là où le business se fait. C’est-à-dire Paris pour l’Europe, Singapour pour l’Asie et Sao Paulo pour l’Amérique.

Les engagements sociétaux sont des enjeux importants pour le secteur. De nombreuses choses ont été faites et mises en place chez Accor, qui a joué son rôle de leader, quels sont vos prochains chantiers ?

L’ESG c’est l’affaire de tous. Cela ne fonctionne que si l’on réussit à décliner les actions à tous les niveaux. Nous nous attachons donc à pouvoir mesurer et c’est en cours de mise en place. Nous avons déployé un outil qui permet de mesurer l’empreinte carbone par hôtel, nous monitorons également notre gestion des déchets.

Tant que nous ne mesurerons pas, nous ne pourrons pas aligner les gens sur ce qu’il faut faire ni mobiliser les vrais leviers.

Nous déployons donc une approche plus systémique dans laquelle nous pourrons agréger ces données. Cela permettra aux hôteliers d’améliorer leur consommation énergétique et à nous de savoir où nous en sommes par rapport aux engagements forts que nous avons pris.

Dans quel état d’esprit abordez-vous cette nouvelle roadmap ?

Je suis extrêmement serein. Je connais beaucoup de choses sur le groupe et je sais ce que l’on a fait, ce que nous avons bâti comme boîte à outils et nos objectifs.

Il y a un alignement des planètes, le business repart, les équipes ont une envie forte de se prouver à elles-mêmes qu’elles peuvent y arriver. Nous sortons de deux années extrêmement brutales. Il y a la volonté de pouvoir exercer son métier dans des conditions normales, voire extraordinaires.

Nous avons par ailleurs tout ce qu’il faut pour réussir. Nous avons passé du temps à créer ALL. Nous avons désormais toutes les marques nécessaires. Nous avons également mis en place une organisation qui permet d’en tirer le bénéfice. Il ne reste plus qu’à déployer nos actions avec cette boîte à outils.

Accor

Accor

Groupe hôtelier

  • Accor France
  • Offres d'emplois 43 offres d'emploi en cours
VOIR LA FICHE
Pour aller plus loin

Chaque semaine, l’équipe HON vous apporte un regard expert sur le monde de l’hospitalité. En devenant membre, vous aurez accès à un écosystème complet : contenu exclusif, emploi, etc.

DEVENIR MEMBRE

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?