Lancé en 1990 et porté par Georges Sampeur qui en a déployé et raffermi le concept, B&B HOTELS poursuit une croissance mondiale à deux chiffres depuis de longues années. Les équipes du groupe, sous l’impulsion de son CEO Fabrice Collet, se sont lancées un nouveau défi. Entretien avec Vincent Quandalle, CEO B&B HOME et Sophie Donabedian, CSO chez B&B HOTELS. Ce sont eux qui ont oeuvré à la création de B&B HOME.

La genèse et l’ADN de B&B HOME

Vincent Quandalle : Le point de départ, c'est le long séjour. C'est une réflexion à partir des attentes de nos clients auxquelles nous avons du mal à répondre. Traditionnellement, chez B&B HOTEL, nous nous adressons à des clients qui viennent pour un court séjour. Donc, c'est en analysant cela, que nous avons constaté qu'il fallait compléter notre offre. A cela s‘est conjugué l'opportunité d'acquérir des hôtels sur lesquels une transformation pourrait apporter cette offre à nos clients.

Le deuxième élément, c'est qu'il fallait ancrer ces maisons, car elles allaient devenir des maisons dans leurs quartiers, dans leur ville, que ces quartiers et ces hôtels soient complètement en interaction. Cet hôtel a été conçu par un designer dont les bureaux sont à Saint-Ouen, et Saint-Ouen est aussi une commune où il y a beaucoup d'interactions entre les habitants, les entreprises et les associations. C'est un prototype dans un lieu qui nous paraissait idéal.

Sophie Donabedian : Nous avons vraiment travaillé avec des partenaires locaux. Nous sommes donc allés à la rencontre des partenaires pour savoir si nous pouvions intégrer toute une offre vraiment locale, par exemple, dans notre offre bar, dans notre offre petit-déjeuner, mais aussi des associations qui sont engagées pour pouvoir également profiter de ce lieu et en faire un lieu de vie. Des associations viendront également faire des animations dans l'hôtel. Il y a donc vraiment cette perméabilité et ces partenariats avec des acteurs locaux.

C'est assez drôle parce que nous voulions découvrir les lieux de Saint-Ouen avec ma collaboratrice Elina. Nous nous promenions dans les rues de Saint-Ouen et sommes passés devant la boutique de Yann Local et Vous. Nous nous sommes dit qu'une épicerie locale était une idée géniale. Nous avons poussé la porte, nous sommes entrés et avons acheté quelques petites gourmandises. C'est ainsi que cela a commencé avec Local et Vous.

Yann Guigen : C'est une épicerie que j'ai créée il y a deux ans. Je voulais reproduire une petite épicerie avec des produits de producteurs locaux. Tout ce qui est dans ma boutique est produit à moins de 100 km de Saint-Ouen. Je suis ravi de ce partenariat.

Sophie Donabedian : Je trouve cela très intéressant par rapport aux produits mais aussi par rapport aux connexions, car derrière les produits, il y a un visage. C'est le visage de Yann, et cela rend la relation et ce que nous allons consommer et vendre beaucoup plus humain.

Un hôtel aura une identité propre, mais nous allons nous appuyer, notamment sur les sujets de RSE, sur quelques grandes convictions que nous allons essayer de porter et qui seront finalement la colonne vertébrale de tous les B&B HOME. Tout le monde a droit à une seconde chance et notamment ce qui peut être mobilier, mais pas seulement. Nous allons réutiliser au maximum l'existant et lui redonner une âme, un esprit peut-être, mais réutiliser. C'est l'un des premiers engagements que nous prenons. Le deuxième est évidemment de faire la chasse à tout ce qui peut être plastique et de promouvoir vraiment la circularité. Nous avons d'autres engagements autour de la sobriété des ressources, eau, énergie, limiter au maximum les déchets. Nous souhaitons également travailler sur tout ce qui est inclusion. Enfin, la partie engagement des clients.

Vincent Quandalle : Nous retrouverons de toute façon ces services, ces lieux, ces surfaces pour que les clients aient l'occasion et l'envie de rester plus longtemps et donc de rester sur l'extended stay, du long stay, même si nous accueillerons évidemment les clients pour une ou deux nuits.

Les ambitions de développement

Vincent Quandalle : Nous allons commencer le développement de B&B HOME par la filiale et notre mode d'exploitation principal et préféré qui est la gérance mandat. Évidemment, vu que j'ai deux fonctions, un jour, nous rapprocherons B&B HOME de la franchise, notamment en France, puisque je pense qu'il y a un vrai marché.

Les quatre ou cinq projets qui vont arriver d'ici la fin de l'année sont en Île-de-France. À l'intérieur de l’A86, cela va toucher quatre à cinq mandataires. Chacun après aura son B&B HOME. Faisons nos preuves et ensuite, comme d'habitude chez B&B, nous faisons ce que nous disons et disons ce que nous faisons, mais nous apprenons également en faisant. Et quand nous serons prêts, nous ouvrirons ce nouveau concept à la franchise.

Retour sur respectivement 1 et 8 ans de travail chez B&B HOTELS pour Sophie Donabedian et Vincent Quandalle

Sophie Donabedian : Une année super dynamique, super énergique. Pour moi, c'était une transition. J'ai travaillé pendant 15 ans dans le secteur de l'énergie sur tout ce qui est transition énergétique, donc j'ai cette fibre-là, mais pas forcément cette connaissance de l'hospitalité. Ce qui m'a intéressé dans ce projet B&B HOTEL, à la base, c'était justement de pouvoir mettre la RSE au cœur, c'est-à-dire de vraiment faire quelque chose qui soit business et pas seulement de le considérer comme quelque chose envers lequel nous devons être en conformité.

Je ne pensais pas qu'en si peu de temps, nous serions sur des sujets business et cela m'a vraiment motivée, engagée aussi. C'est de se dire que finalement, la RSE est au cœur d'un projet, d'un produit, et je trouve cela extraordinaire. J'ai été également impressionnée par la capacité des équipes à passer en mode exécution, cet esprit entrepreneurial que l'on retrouve vraiment chez B&B. J'avais fait un peu ce pari, je ne me suis pas trompée. C'est une vraie valeur chez B&B HOTEL et je trouve cela extraordinaire de pouvoir mobiliser aussi vite les équipes et les énergies pour développer un nouveau produit avec ce contenu qui me tient à cœur.

Vincent Quandalle : Toujours la même envie. Je pense que B&B HOTEL va continuer à se développer par B&B HOTEL. Il y a encore, y compris en France, un potentiel énorme, mais là, nous ajoutons encore un potentiel avec une expérience différente pour nos clients. Donc, je dis oui, il y a au moins du travail pour huit ans.

B&B HOTELS

B&B HOTELS

Groupe hôtelier

  • B&B HOTELS France
  • Offres d'emplois 82 offres d'emploi en cours
VOIR LA FICHE
Pour aller plus loin

Chaque semaine, l’équipe HON vous apporte un regard expert sur le monde de l’hospitalité. En devenant membre, vous aurez accès à un écosystème complet : contenu exclusif, emploi, etc.

DEVENIR MEMBRE

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?