Accéder au contenu principal

Opérations

Roland Garros, grand chelem dans les palaces

• Pendant les 15 jours du tournoi de tennis au stade Roland Garros, entre les premières qualifications et l’apothéose de la finale qui opposa Roger Federer au vainqueur Rafael Nadal, l’hôtellerie de l’Ouest parisien a gagné deux points de taux d’occupation par rapport aux deux semaines précédentes. A noter que les 15 jours du tournoi ont été marqués par le seul pont qui a incité les Parisiens à quitter la capitale et qui a ralenti l’activité Affaires entre le 2 et le 5 juin dernier. Le prix moyen gagne lui aussi un peu plus de 2% et du coup le RevPAR s’améliore de 5% pour toutes les catégories.• La hausse est nettement plus prononcée dans les établissements haut de gamme, notamment les hôtels 5* et palaces qui accueillaient les grands joueurs et leur entourage. Leur taux d’occupation gagne 10 points à 85,1% et le RevPAR bondit 30% à plus de 750 euros. Même s’il est excessif d’attribuer tout le surcroît d’activité à la venue des joueurs, officiels et médias qui ont suivi les Internationaux de France, Roland Garros a permis de très bien débuter le mois de juin à Paris.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?