Accéder au contenu principal

Opérations

Revêtements murs et sols : l'innovation au service de la décoration

Avec un foisonnement de produits associant relief, motifs et couleurs pour jouer avec la lumière, les gammes de revêtements PVC gagnent du terrain. Des solutions de plus en plus écologiques et économiques appréciées par les créateurs des nouveaux concepts hôteliers.

Le mur deviendrait-il un nouvel terrain d'expression pour le design hôtelier ? A écouter les spécialistes du révêtement, le mouvement est en cours. Le mur s'affirme de plus en plus comme un élément de décoration en soi. “Il devient actif”, souligne Aurélie Beaudouin, responsable marketing et communication de Muraspec-Buflon. Les peintures neutres, les papiers-peints unis, les PVC discrets : ces éléments consensuels sont-ils en train de passer de mode ? Si le classique restera toujours une valeur sûre, aujourd'hui les nouveaux concepts hôteliers font la part belle aux décors innovants.Cette implication générale n'empêche pas les professionnels de mettre en avant leurs propres efforts et démontrer la compatibilité des revêtements PVC avec les démarches HQE. Muraspec a mis en place une politique de réduction d'émission carbone et de recyclage qui a abouti à la certification ISO 14001. Cette société propose deux gammes éco-durables Ruben en PVC comprenant 30% de matière recyclée et le revêtement éco-durable Ecore, une gamme de 8 dessins en fibre naturelle 100% recycable. En plus d'une démarche certifiée ISO et Greenguard, le spécialiste des revêtements sols Amtico présente lui aussi un grand nombre de produits 100% recyclables. Et ceci depuis 1997, date de lancement de la gamme Stratica.Pour se démarquer de la concurrence - la peinture ou la toile de verre sur le segment économique ; le textile dans le haut de gamme - les révêtements PVC jouent sur la variété des effets et des motifs tout en variant les plaisirs en multiples coloris. Pour répondre aux attentes des architectes d'intérieur, Muraspec vient de lancer des revêtements irisés “avec lesquels joue la lumière”, précise Aurélie Beaudoin. Ainsi Reflective, nouveauté de Muraspec, se décline en 20 modèles différents. Un des autres best sellers de la société, la gamme Solaris, dont les encres changent de couleur selon la lumière, propose son nouveau motif Flare. Encore plus imaginatif, Muraspec commercialise deux nouveaux motifs d'inspiration Bollywood, Sri Lanka et Tattoo.De son côté, Vescom a lancé sa collection Vinyl 03 qui se démarque par son éclat métallique satiné et ses 12 dessins prononcés. Les professionnels n'hésitent pas plus à jouer sur la matière. Texdecor propose des révêtements façon cuir avec la gamme Aspen pour un esprit maroquinerie et des ambiances peau naturelle dans les tons bruns beiges ou la soie avec la gamme Madras.Pour les revêtements de sols, cette tendance à la modernité est également particulièrement prégnante. Amtico, l'avant-gardiste spécialiste britannique, propose des produits design avec des fibres de bois sous laquelle s'inscrit un décor lui aussi irisé. La gamme Linear, métallisée et élégante, se décline en 8 coloris clair ou foncé, disponibles en dalle ou lame. Autre modèle qui a la cote actuellement, la gamme Fiber en fibres synthétiques tressés. “Très tendance”, selon Marion Maraval, la responsable du marché Hôtellerie-Loisirs. “Le sombre, en particulier le gris, trouve un accueil favorable auprès des indépendants et franchisés”. Amtico commercialise des PVC imitant plus d'une cinquantaine d'essence bois, du très fédérateur chêne jusqu'aux bois exotiques. Et, parmi les déclinaisons les plus radicales, le produit bois foncé Back to black “ne laisse pas indifférent”, selon Francis Boetsch, le directeur des ventes, “mais attention cependant à conserver une harmonie d'ensemble. Le sol ne doit pas être la vedette”, prévient-il.Grâce à ce foisonnement de possibilités en matière de décoration, le revêtement PVC retrouve toute son attractivité auprès des hôteliers et des architectes d'intérieur. D'autant qu'il présente d'autres arguments de vente : sa facilité d'entretien et une longue durée de vie, une qua lité intrinsèque qui peut même être renforcée. Pour les lieux critiques où le revêtement pourrait subir des accrocs créés par les valises ou les chariots, Muraspec propose sa solution SSG, un revêtement ultra-résistant décliné par sa gamme Kern en 12 coloris. Les produits Amtico ont démontré leur capacité de résistance dans des lieux de fort passage comme les grands magasins. “Très fins - 2,5 à 3 mm d'épaisseur colle comprise - nos produits ont une durée de vie minimale de 10 ans avec une couche d'usure de 0,55 mm d'épaisseur”, explique Francis Boetsch. C'est cette qualité principale qui autorise aujourd'hui une présence accrue dans les chambres d'hôtels. “Auparavant, nous n'étions présents que dans les salles de bain ou les lobbies mais nous ressentons une demande croissante pour les revêtements de sol en PVC dans les chambres”, poursuit-il.Le marché a commencé à frémir dans les pays d'Europe du Nord il y a cinq à six ans et s'étend petit à petit. “Les hôteliers français comme Campanile, Pierre & Vacances et les indépendants affiliés à Inter-Hotel montrent un intérêt croissant. Car le produit correspond au modèle économique des 2*, 3*, voire 4*. Nous ne sommes pas dans les hôtels budget pour une question de prix, ni dans les 5* où il est difficile de rivaliser avec la noblesse des produits naturels comme le bois, le marbre ou la moquette en laine”, remarque Francis Boetsch. Si, parce qu'il évite les acariens ou le vieillissement rapide, le revêtement PVC rivalise aujourd'hui avec la moquette, il concurrence tout autant le parquet stratifié. “Ce dernier est particulièrement sonore. L'utiliser dans les chambres est une hérésie selon moi”, s'engage Francis Boetsch.Le confort acoustique est un autre avantage - et non des moindres - des revêtements PVC. La gamme Muracoustic de Muraspec est une réponse technique aux besoins des hôteliers pour préserver la quiétude de leur clientèle. Ce revêtement mur fait de tissu tendu sur ouate est disponible en 6 motifs de tissu avec deux coefficients d'absorption acoustique de 0,25 ou 0,30. Mais le besoin de calme n'est pas uniquement réservé aux chambres. Salles de banquets, de réunion, de sport, restaurants : un volume sonore élevé peut rapidement devenir insupportable. L'«effet cocktail», ce phénomène obligeant à élever la voix et aboutissant à une augmentation exponentielle du niveau sonore ambiant, peut provoquer un inconfort majeur pour la clientèle comme une source de fatigue et de stress pour le personnel.Problème : avec l'utilisation de matériaux très durs et réverbérants comme le carrelage ou les baies vitrées, la tendance du design actuel va à l'encontre des bonnes pratiques en matière d'acoustique. Le professionnels des revêtements se sont penchés sur cet éveil. Rockfon s'est fait une spécialité avec des produits diminuant l'effet d'écho et réduisant le temps de réverbération comme le plafond monolithique à haute absorption Mono acoustic ou les gammes Ekla db et Sonar db. Parmi les nouveautés, la gamme Selva avec des plafonds et panneaux muraux composés de laine de roche déclinée en six teintes de bois (hêtre, érable, poirier, ébène, pommier, zebrano).Revêtements PVC, papiers-peints ou peintures : s'il est un sujet où les concurrents se rencontrent, c'est la préoccupation environnementale. Les peintures ont joué les pionnières avec des produits écolabellisés garantissant une réduction des émissions des COV (composés organiques volatils). Elles ont lancé un mouvement, aussitôt rejointes par l'ensemble du secteur. “Nous devions montrer que nous pouvions faire aussi bien en matière d'environnement”, explique Aurélie Beaudouin. La signature commune “Murs PVC Pro”, lancée en 2007 par les leaders du secteur Muraspec- Buflon, Plastylon, Texdecor et Vescom regroupé au sein du Syndicat français des enducteurs calandreurs, montre l'implication du secteur.Cette implication générale n'empêche pas les professionnels de mettre en avant leurs propres efforts et démontrer la compatibilité des revêtements PVC avec les démarches HQE. Muraspec a mis en place une politique de réduction d'émission carbone et de recyclage qui a abouti à la certification ISO 14001. Cette société propose deux gammes éco-durables Ruben en PVC comprenant 30% de matière recyclée et le revêtement éco-durable Ecore, une gamme de 8 dessins en fibre naturelle 100% recycable. En plus d'une démarche certifiée ISO et Greenguard, le spécialiste des revêtements sols Amtico présente lui aussi un grand nombre de produits 100% recyclables. Et ceci depuis 1997, date de lancement de la gamme Stratica.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés.

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?