Accéder au contenu principal

Actualités

Revêtements murs et sols : écologie, esthétisme et acoustique trois raisons d’un retour en grâce

Moquettes et revêtements muraux – à commencer par le PVC - se mettent au vert. La démarche HQE transpire derrière toutes les initiatives des professionnels. Le renouvellement de l'offre passe également par des couleurs plus tranchées et des motifs innovants. Un foisonnement de nouveaux produits qui ne nuisent en aucun cas avec les impératifs des hôtels en matière d'acoustique.

Jusqu’à un temps relativement récent, le revêtement mural PVC n’avait plus vraiment les faveurs des hôteliers. Le segment économique lui préférait la peinture ou la toile de verre ; les établissements haut de gamme privilégiaient le textile. Ces revêtements sont toujours de farouches concurrents au produit PVC, mais il retrouve toute sa place parmi les options qui s’offrent aux hôteliers et aux architectes d’intérieur au moment de concevoir la décoration d’une chambre. Par rapport à la peinture basique, le revêtement PVC – tout comme le revêtement textile – permet de faire du trois en un alliant le relief et le motif à la couleur. C’est une des raisons pour lesquelles de nombreux groupes hôteliers comme Hilton ou Marriott, soucieux d’allier la qualité au prix, se tournent aujourd’hui plus volontiers vers cette solution.Avec un foisonnement de motifs et coloris, la moquette s’adapte à toutes les décorations d’intérieur. “Dans les hôtels classiques, les décors restent floraux. Mais dans les hôtels contemporains, notamment en Espagne et Italie, on voit apparaître des tons unis, du blanc associé à une forte dominante de noir", a constaté Lionel Pitot-Belin. Les dessins très graphiques ou les couleurs comme le taupe, gris anthracite, prune, chocolat sont à la mode. Mais à partir d’un certain volume, les fournisseurs peuvent proposer n’importe quelle décoration au bon vouloir de l’hôtelier. Balsan distribue les produits Best Design ou la plus accessible Design Concept à côté de la gamme High Tech en polyamide Antron Excel qui résiste à l’écrasement et convient en particulier aux lieux à fort trafic. A côté de ses produits tissés Axminster ou Wilton, Dessodispose d’une offre de moquettes en dalles. “Dans le haut de gamme, les moquettes en lés prédominent toujours. Mais pour ce type de produit, les chutes sont très importantes. Aujourd’hui nous produisons des moquettes en dalles qui n’ont plus l’effet damier d’antan. Il est impossible de déceler les différences", remarque Lionel Pitot-Belin. Dernière tendance qui boucle la boucle, commune à l’ensemble des spécialistes des revêtements, Desso et Balsan, dont les produits bénéficient du label allemand Gut, s’inscrivent dans une démarche HQE.Mais le cheval de Troie, qui justifie ce retour en grâce, est sans conteste la mise en place par les fournisseurs de normes drastiques en matière environnementale. Partant d’une constatation - les entreprises qui remportent les appels d’offre ont l’âme verte et proposent des matières renouvelables - la profession, regroupée au sein du Syndicat français des enducteurs calandreurs, s’est retroussé les manches. Elle parle de concert pour “faire remonter les revêtements PVC dans l’estime des architectes par l’amélioration de la confection de produits écologiques”, explique Aurélie Beaudoin, responsable marketing de Muraspec-Buflon, deux filiales du groupe américain Omnova qui ont récemment fusionné. “Le bois est naturel dans l’inconscient collectif, mais son utilisation a aussi un impact environnemental”, remarque-t-elle.A travers “Murs PVC Pro”, une signature commune lancée en 2007, et la publication de deux fiches de déclaration environnementale et sanitaire, Muraspec-Buflon, Plastylon, Texdecor et Vescom démontrent leur compatibilité avec les démarches HQE. Les procédés de production des revêtements PVC sont garantis “éco-friendly” et ne pèsent pas sur les réserves naturelles. “Certifiée ISO 14001, notre usine au Royaume-Uni a abaissé ses rejets de 22%”, précise Aurélie Beaudoin. “Notre nouveau produit Ruben est composé de 30% de produits recyclés. C’est le premier et ce ne sera certainement pas le dernier”.Plus écologiques, les revêtements PVC sont également plus esthétiques. L’aspect décoratif est encore plus varié pour s’adapter aussi bien aux hôtels résolument classiques que franchement design. “Nous constatons un renouvellement de l’offre. Les motifs imprimés avec des cercles, des verticales ont le vent en poupe. Les couleurs sont plus osées, plus franches comme le vert anis, le rose fuschia ou des couleurs taupe. L’ocre ou le jaune sont passés de mode au profit du violine ou de la prune”, explique Aurélie Beaudoin. Les couleurs métalliques retrouvent une nouvelle jeunesse. Muraspec a développé la gamme Platinum “un imprimé brillant comme de l’aluminium” ou le motif Flaunt “imitation acier”.En parallèle, le fournisseur de revêtements muraux a développé une nouvelle gamme de revêtements textile “Opulence” pour se positionner sur le haut de gamme. Cette collection se décline en suédine unie ou imprimée ou des textiles soyeux comme le design Plissage, une soie fripée verticale et intègre également un PVC à effet floqué “très chic et sortant de l’ordinaire”. Jouer sur les couleurs – la collection Xorel de Vescom comporte 15 dessins déclinés en plus de 200 couleurs - ou l’effet luxueux des matières est un des apanages des revêtements textile. Texdecor propose ainsi du taffetas avec sa gamme Scarlett ou du galuchat avec la gamme Gala.Par rapport au papier peint ou à la peinture, les revêtements muraux PVC offrent plusieurs avantages : celui d’être facilement lavable, celui d’être résistant – Muraspec vient de lancer le produit SSG au dos renforcé – et celui de pouvoir répondre aux problématiques d’acoustique. Le revêtement Vinacoustic de Texdecor a ainsi une performance de correction acoustique de alpha W 0.25, sur une échelle allant jusqu’à 1. La marque cousine de Muraspec, Bu.on, est l’un des spécialistes reconnus de ces revêtements PVC et vient de rajeunir son offre avec la gamme Cythère, qui allie l’aspect cuir et se décline en 30 couleurs.Le confort acoustique est un impératif commun à l’ensemble des parties de l’établissement, et pas uniquement réservé aux chambres. Salles de banquets, de réunion, de sport, restaurants : l’ambiance oui, le brouhaha non! Problème : la tendance actuelle à l’utilisation de matériaux très durs et surtout très réverbérants comme le carrelage, le parquet ou les grandes baies vitrées vont à l’encontre de ce besoin de confort. Ces matériaux nobles, qui participent à créer des designs épurés, amplifient d’autant “l’effet cocktail”, ce phénomène obligeant à élever la voix et aboutissant à une augmentation exponentielle du niveau sonore ambiant. Soit un inconfort majeur pour la clientèle comme une source de fatigue et de stress pour le personnel.Primé au Décibel d’Or, dans la catégorie “Matériaux acoustiques”, le revêtement de plafond Monoacoustic de Rockfon absorbe le bruit, diminue l’effet d’écho et réduit le temps de réverbération. “Les sons sont retenus, ne rebondissent pas”, décrit Karine Denoyer, responsable Marketing de Rockfon, une filiale du groupe Rockwool, leader mondial des plafonds acoustiques en laine de roche. Déclinaison haut de gamme du savoir-faire du groupe, ce revêtement pour plafond sait faire rimer acoustique et esthétique. “Monolithique, sans ossature apparente, il répond aux cahiers des charges des designers. Disponible sous toutes les couleurs, ce produit épais de 30 mm est flexible et s’adapte aux surfaces planes, inclinées, courbes, en décroché”.S’appuyant sur un réseau d’installateurs agréés, Rockfon est présent chez Best Western, Accor, avec la rénovation du restaurant du Pullman Toulouse, ou encore Michel Bras, restaurateur trois étoiles à Laguiole : “j’ai profité de la fermeture annuelle de mon établissement pour changer de plafond et corriger l’acoustique de ma salle de restauration. L’ensemble de mes clients et de l’équipe ont remarqué une réelle amélioration en matière de confort sonore, notamment le personnel de salle qui apprécie réellement la différence”.Pour atténuer les sons, la moquette reste le nec plus ultra. Pas de claquements de talons sur le parquet ni de réverbération intempestive du son : elle parfait le confort acoustique dans les chambres ou les couloirs où les clients roulent leurs valises. “Sans moquette, les circulations seraient extrêment bruyantes", prévient Lionel Pitot-Belin, directeur Technique, Marketing et Communication Europe du Sud de Desso. “Dans les établissements design, alors que les matériaux froids dominent, la moquette apporte de la chaleur et du confort acoustique".Autre avantage, notamment dans les restaurants, son habileté de plus en plus forte à jouer à "cache tâches" grâce à un tissage serré et un traitement contre les salissures. La moquette, facilement nettoyable, participe également à donner ce côté feutré qui accompagne un positionnement milieu comme haut de gamme. Aspirée tous les jours, la moquette conserve son aspect gonflant. Comme le lit a son sur-matelas pour plus de moelleux, la moquette a également une botte secrète, posée sous le produit : une thibaude, doublure posée sous la moquette. “Le client a le sentiment que c’est la moquette qui est épaisse", précise Jean-Michel Danché, responsable du secteur hôtellerie chez Balsan.Pour ces raisons et un peu à contre courant, l’hôtellerie reste un gros consommateur de moquette. Sur le milieu et haut de gamme, elle n’a pas succombé à la mode du parquet stratifié ou des sols en PVC. Du pain bénit pour les fournisseurs ? “Elle nous sauve de la sous-consommation des particuliers. Nous avons perdu des parts de marché, soupçonnés de favoriser la présence d’acariens sans avoir réellement sû nous défendre", reconnaît Jean-Michel Danché. De nos jours, les moquettes traitées avec des acaricides ne posent plus de problème. “Mieux : les allergologues commencent à revenir sur leurs idées. Les parquets stratifiés ou les sols en PVC ne piègent pas les éléments allergènes au contraire des moquettes”, poursuit-il.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?