Accéder au contenu principal

Analyses

Enseignes économiques : Qui fait des tarifs non remboursables ?

Le yield management est une pratique qui s'est généralisée ces dernières années parmi les enseignes économiques. Mais au delà des ajustements au jour le jour, les tarifs "non remboursables" et "soumis à conditions spéciales" sont un autre volet important de la stratégie de commercialisation en ligne.

Pour adapter leur offre à la demande, les enseignes hôtelières ont recours au yield management qui repose sur le principe de proposer des tarifs plus bas en périodes de faible fréquentation (et réciproquement), mais aussi de mettre en place des tarifs de réservation à l'avance (early booking) et/ou de dernière minute. Les enseignes économiques, dont la stratégie historique était l'affichage d'un prix unique et clair pour attirer le client, recourent aujourd'hui pour la plupart à toutes ces pratiques tarifaires, même si certaines (comme Motel One en Allemagne) font exception. L'analyse de l'évolution des prix pour une même date au cours des semaines qui la précèdent permet de distinguer les enseignes qui ont particulièrement recours aux pratiques promotionnelles d'adaptation à la demande, avec des tarifs non remboursables ou soumis à conditions spéciales, ainsi que de déterminer le pourcentage de réduction appliqué. MKG Hospitality a relevé les prix en ligne dans toute l'Europe pour une même nuit du 19 au 20 novembre 2014. Les relevés ont été effectués toutes les semaines du 30 septembre au 17 novembre 2014, soit huit relevés au total. Parmi les neuf enseignes étudiées ici dans l'Union Européenne, toutes affichent des tarifs non remboursables dans au moins une partie de leurs hôtels. Chez Balladins, tous les hôtels pratiquent cette stratégie. La plupart des autres enseignes l'utilisent dans plus de la moitié de leurs hôtels. Seul B&B fait exception, avec seulement un hôtel sur seize. Les réductions associées à cette gamme de tarifs sont comprises entre 8% chez Première Classe et 20% chez Ibis Budget, la plupart se situant entre 10 et 15%.

Part des hôtels affichant des tarifs non remboursables et niveau de réduction maximum de ces tarifs par enseignes entre le 30 septembre et le 17 novembre pour une nuitée le 19 novembre 2014

Cette analyse a été menée sur près de 200 enseignes économiques, moyen de gamme et haut de gamme en Europe. Les données par pays et pour les autres segments sont disponibles dans l'étude des stratégies de pricing 2015, disponible en rubrique « Store » (Voir la version de démonstration).Cette étude comprend les positionnements-prix 2015 par marque et par pays sur chaque segment, les amplitudes de variation par marque et par marché (capitales) pour une même date à des périodes de réservation différente, les écarts entre chambres et suites par enseignes, les politiques tarifaires spécifiques...

Accédez gratuitement à la suite de l'article

Créez votre compte et accédez à de nombreux contenus exclusifs

J'en profite

Déjà inscrit ?

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?