Accéder au contenu principal

Actualités

Le succès avéré du CFA des Chefs

Ce n'est un secret pour personne, le secteur de la restauration peine à recruter des employés et la crise sanitaire n'a rien arrangé, bien au contraire. Le CFA des Chefs, créé récemment, pourrait être une solution à ce problème de main d'œuvre en formant des personnes désireuses de rejoindre ce secteur.

Créé en 2020 sous l’impulsion d’Accor, d’AccorInvest, d’Adecco, de Korian et de Sodexo, le CFA des Chefs est le premier centre de formation des apprentis inter-entreprises, dédié aux métiers de la restauration. Sa création découle de la loi Avenir professionnel en date du 5 septembre 2018. Depuis la rentrée 2020, ce sont plus de 400 jeunes adultes âgés entre 17 et 29 ans ont intégré l’un des 14 campus du CFA situés à Paris, Lyon et Marseille.

L’inclusivité est au cœur du processus de sélection des apprentis intégrant le CFA, tous ont des profils et des parcours très variés. La moyenne d’âge est ainsi de 23 ans, il y a presque autant de femmes que d’hommes, 17% de la promotion 2021 est en situation de handicap, il y a autant de jeunes adultes sans diplômes que de diplômés de l’enseignement supérieur et enfin 90% des apprentis sont en pleine reconversion professionnelle.

Ce CFA dispose d’un modèle unique en son genre en raison de la diversité des fondateurs, permettant ainsi aux apprentis d’aborder leur future carrière dans le secteur de manière sereine. En effet, en intégrant cette formation les apprentis bénéficient d’un parcours d’excellence composé de plusieurs niveaux de formations diplômantes et certifiantes ainsi que de l’assurance d’avoir une entreprise d’accueil pour leur alternance. Également, ils bénéficieront par la suite d’opportunités d’emplois au sein des 5 groupes fondateurs dans des univers très variés allant de la restauration traditionnelle à l’évènementiel en passant par la restauration scolaire.

La promotion 2020/2021 affiche un taux de réussite à l’examen de 90%, un premier résultat plus qu’encourageant pour l’avenir du CFA ainsi que des apprentis. Actuellement, soit 4 mois après avoir obtenu leur diplôme, 80% ont soit réussi à décrocher un CDI dans l’un des 5 groupes fondateurs, contribuant ainsi au plan de relance « 1 jeune – 1 solution », ou ont fait le choix de prolonger leurs études au CFA des Chefs. 

Dans le contexte actuel de pénurie de main-d’œuvre en restauration, aggravée par l’impact de la crise sanitaire, le CFA des Chefs est plus que jamais stratégique pour nos groupes. C’est un véritable tremplin vers l’emploi pour tous les passionnés de cuisine, que ce soit pour eux une première formation ou une reconversion professionnelle. En leur offrant des conditions d’apprentissage privilégiées, ils acquièrent toutes les compétences techniques et transversales attendues par nos groupes. 

Françoise Merloz, Directrice du CFA des Chefs

Le secteur de la restauration est actuellement mal en point avec la mise en application de mesures sanitaires impactant directement ce secteur d’activité auxquelles s’ajoute la problématique du manque d’effectif. La création d’un tel établissement permet ainsi d’aider à redorer le blason des métiers de cette branche et permet surtout de former les talents de demain qui iront prochainement agrandir les rangs des établissements dans le besoin.

Fort de cette première année au bilan très positif, le CFA des Chefs formule déjà des ambitions à court terme dont : 

  • L’élargissement de l’offre de formation comprenant au total 7 formations pour adultes de 1 ou 2 ans en apprentissage 
  • L’enrichissements de formations avec des modules complémentaires répondant aux attentes des futurs employeurs 
  • L’expansion géographique du centre de formation en se déployant sur d’autres métropoles régionales comme Nantes, Bordeaux, Lille, Nice

Le mardi 11 janvier 2022, les membres fondateurs ainsi que plusieurs apprentis ayant intégrés le CFA se sont réunis lors d'une conférence de presse fêtant l'inauguration de cet institut avec de nombreux témoignages d'apprentis passionnés par leur formation et leur métier. L'évènement a par ailleurs été ponctué de l'intervention de Maud Bailly, CEO Europe du Sud chez Accor qui se réjouit de la création du CFA des Chefs et de l'effet positif que celui-ci va avoir sur le secteur de la restauration. 

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?