Accéder au contenu principal

Opérations

Comment la réalité virtuelle libère-t-elle la créativité dans le secteur F&B ?

Un décryptage par DEPUR Expériences. À l’occasion du L’Art Basel de Miami Beach, édition 2022 qui s’est tenu du 1 au 3 décembre, la galerie d’art contemporain Superblue, en partenariat avec le chef étoilé Chintan Pandya, a imaginé une expérience mettant en scène les cinq sens.

Le concept : Proposer aux visiteurs de déguster un menu étoilé mêlant le réel au virtuel.

La découverte des différents amuse-bouches est faite, équipé d’un casque de réalité virtuelle qui guide la dégustation.

Les consommateurs sont invités à réfléchir, via des animations et un storytelling audio, sur la perception et la conceptualisation des saveurs et des textures qu’ils découvrent.

Le repas est entièrement théâtralisé et chaque met servi est présenté accompagné par des scènes virtuelles, le tout sur une bande son du compositeur de musique électronique Martux M. L’expérience, par groupe de seize personnes, se déroule dans une salle à manger futuriste et dure entre 30 et 60 minutes.

Le projet a vu le jour en 2017, et a déjà été présenté en Corée du Sud, en Chine et à New York. Au-delà de la portée artistique, l’objectif est, pour le créateur de « Aerobanquets RMX », Mattia Casalegno, de proposer une toute nouvelle façon de manger. L’artiste tire son inspiration du livre de cuisine futuriste, sorti en 1932, The (in)famous Italian book of surreal recipes and fantastical dinners.

Si le menu reste confidentiel, dans les anciennes éditions du projet, on pouvait, par exemple, déguster un « Falooda on Ice », composé de vermicelles, de graines de basilic et de crème glacée ou encore une « mousse d’espoirs rôtis » qui est sensée évoquer le sentiment de mordillement des lèvres.

 L’Essentiel de l’info :

  • Ici, la notion d’Eatertainment et d’intégration du loisir dans le F&B est poussée à son extrême avec une expérience immersive et multisensorielle qui mêle, de manière totalement novatrice cuisine, art et technologie.
  •  Le F&B conquiert de nouveaux terrains en intégrant le monde de l’art, preuve de son poids culturel fort. La nourriture est un des fondements de nos sociétés.
  • Depuis la crise du Covid, le digital rentre petit à petit dans le restaurant. Il offre une alternative à l’expérience physique et permet au client d’alterner entre réel et virtuel, avec par exemple, les menus en ligne ou la commande et le paiement via une application.
  • Ici, c’est une nouvelle utilisation des nouvelles technologies qui est faite. Elles viennent s’intégrer dans le moment même de la dégustation. Le réel et le virtuel associés sont pensés pour fonctionner en synergie afin de créer une expérience augmentée.
  • L’artiste a également voulu utiliser ce support pour représenter ce qui se cache dans nos assiettes et, par là même, alerter sur les problématiques environnementales que connait la filière agroalimentaire. 
  • Cette expérience fait office de terrain d’études sur l’impact de la lumière et du son dans notre perception des saveurs. Des éléments extérieurs à l’assiette qui ne sont pas à négliger lors de la conceptualisation d’un lieu F&B.
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?