Accéder au contenu principal

Investissements

Accor rachète Paris Society

Le groupe hôtelier Accor qui en 2017 possédait déjà 38% des parts de Paris Society vient d’en obtenir 100% après un rachat valorisé à 330 millions d’euros. La consolidation d’une collaboration qui doit aider le groupe de création et de gestion de lieux d’exception dans son développement mais qui ne devrait rien changer au management actuel.

« Cela va nous permettre d'accélérer notre développement mais tous les dirigeants restent en place, moi le premier, et pour de longues années, contrairement à ce qui se passe généralement. On ne change pas une équipe qui gagne : Accor et Paris Society ont le même type d'ADN » - Laurent de Gourcuff, fondateur de Paris Society

Une stratégie importante aux yeux de Sébastien Bazin qui compte sur les créateurs de marques pour continuer  à les incarner.

Le groupe Paris Society, possède à l’heure actuelle une cinquantaine d’adresses qui partagent toutes des codes communs :

  • Des lieux uniques à la scénographie et au design identiques. Le groupe s’entoure d’architectes et de designers afin de développer une identité visuelle forte avec une empreinte luxueuse et intimiste.
  • Des emplacements prestigieux dotés de terrasses ou de cadre d’exception : Mun sur les Champs-Elysées, Girafe face à la Tour Eiffel, Monsieur Bleu et Bambini au Palais de Tokyo, Gigi avenue Montaigne et à Courchevel et prochainement Mima, au sommet de l’Institut du Monde Arabe (IMA).
  • Une ambiance branchée et festive. Les adresses du groupe destinées à une clientèle fortunée poussent l’abondance et l’art de vivre à la française.

Ils ont développé un portefeuille de lieux sur la base de 3 piliers complémentaires :

  • Places, des lieux prestigieux pour accueillir de l’évènementiel
  • Tables, des restaurants haut de gamme
  • Clubs, des institutions des nuits parisiennes comme Castel.

Avec le soutien d’Accor, Paris Society espère pouvoir accélérer son développement à l’étranger et se lancer dans l’hôtellerie. Le groupe a déjà deux projets hôteliers en cours : l’Abbaye des Vaux de Cernay non loin de Paris et la Citadelle à Belle-Île-en-Mer

De son côté, le groupe Accor étend son spectre et complète son portefeuille et enrichit la branche Ennismore qui passera officiellement sous le giron de son CEO Sébastien Bazin début 2023.  Le groupe avait déjà investi des lieux de divertissements comme le Lido ou l’Accor Arena de Bercy.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?