Accéder au contenu principal

Talents

Vatel « Le rôle d’une école hôtelière est de faire parfaitement coïncider le profil de ses diplômés avec les besoins de la profession »

Entretien avec Alain Sebban, fondateur de Vatel.

Quel est l'ADN de Vatel ? 

L’ADN de Vatel s’inscrit dans nos valeurs :  

Le partage : des connaissances ; des informations ; des valeurs… au-delà de nos cultures et de nos croyances   

L’ouverture : vers l’autre, vers les idées, vers de nouveaux horizons, vers l’international 

L’engagement : à mener les projets à terme, à porter chaque étudiant jusqu’à la réussite, à mettre toujours l’humain au centre de nos décisions  

Que nous soyons étudiants, enseignants, collaborateurs ou diplômés, ces 3 valeurs servent nos décisions, nos choix.  

A ces 3 valeurs fondamentales, nous avons ajouté 2 valeurs comportementales : Le respect et la bienveillance.  

Ces valeurs ont été redéfinies par les directeurs des 55 campus Vatel dans le monde lors du 40e anniversaire du groupe. Elles prendront forme dans une œuvre d’art installée dans le hall de chaque école Vatel. 

D’un point de vue pédagogique, l’ADN de Vatel est constitué de 3 piliers fondateurs : 

  • L’alternance de la théorie et de l’expérimentation, qui s’avère essentielle pour une meilleure assimilation des cours. 

  • Pour structures d’application, des hôtels, des restaurants, des cafés et des boutiques-traiteur qui accueillent de vrais clients et placent ainsi l’étudiant en conditions professionnelles réelles. 

  • L’international : 53 campus Vatel dans le monde, le programme d’échanges étudiants Marco Polo, le stage de 2e année obligatoirement à l’international, le choix entre 23 destinations Vatel pour poursuivre en MBA, 11 spécialisations proposées en dernière année de MBA.   

Quel est pour vous le rôle d’une école hôtelière, a-t-il changé au fil des années selon vous ? 

Le rôle d’une école hôtelière est de faire parfaitement coïncider le profil de ses diplômés avec les besoins de la profession.  

Par conséquent, elle doit être toujours à l’écoute des professionnels, attentive à l’évolution des métiers et des secteurs. De ce point de vue, Vatel puise une grande force dans les liens étroits qu’elle a su tisser avec la profession depuis plus de 40 ans.  

Et dans le même temps, l’école hôtelière doit bien connaître chacun de ses étudiants pour mieux le faire grandir et l’amener à formuler son projet professionnel, en cohérence avec le secteur.   

Avez-vous l'intention de plus vous adresser aux salariés en activité par le biais de la formation continue ? 

Nous avons commencé ! Un programme « Finance for Executives in Hospitality Industry » a été monté conjointement par NEOMA Business School et Vatel Switzerland. D’autres programmes ont vu le jour dans les écoles Vatel de l’Ile Maurice, Madrid, Suzhou…  

Avez-vous envisagé de mélanger employés actifs et étudiants dans vos programmes ? 

A Vatel, nous considérons que ce sont des publics différents. On n’enseigne pas de la même manière à un jeune bachelier et à un professionnel qui a déjà acquis beaucoup d’expérience. Chaque public a ses propres conditions d’enseignement, sa progression d’acquisition des savoirs, son rythme de travail… A Vatel, la pédagogie, le rythme et les outils d’enseignement sont adaptés au profil de l’apprenant et non le contraire.    

Avez-vous renforcé vos liens avec les professionnels du secteur au cours des deux dernières années ? 

Oui, sans aucun doute. Nous sommes toujours très solidaires. Pour vous donner un exemple : au printemps 2020, les frontières étaient fermées et nous étions dans une grande incertitude. Nous avons sollicité les professionnels pour que tous nos étudiants puissent effectuer leur stage et ils ont répondu présents à l’appel. Rien qu’en France, nous avons réussi à placer 1 200 étudiants en stages.  

En retour, nous travaillons aujourd’hui sur un projet à moyen terme qui a pour objectif de remettre à l’honneur les métiers techniques de l’hôtellerie et de la restauration. Nous constatons que les employés désertent le secteur dans de nombreuses régions du monde et qu’il faut donner à l’industrie hôtelière les moyens de traverser cette période sereinement.  

Avez-vous constaté l'arrivée de nouveaux profils dans votre corps étudiant ? 

Ils sont plus connectés, plus attentifs aux conseils de leurs parents, plus inquiets aussi.  

Mais ils sont toujours attentifs aux débouchés avant de choisir un métier ; ils ont toujours l’enthousiasme de la jeunesse ; ils ont envie plus que jamais de voyager ; enfin et surtout, ils sont plus impliqués que les générations précédentes sur les questions sociétales comme les inégalités, le racisme, l’écologie… C’est très enthousiasmant de travailler avec cette jeune génération  

Quels changements avez-vous, ainsi que les enseignants, remarqués chez les étudiants concernant leurs attentes en matière de formation ou d'emploi face aux récents changements sociétaux ?  

Ils sont surtout à la recherche du très fragile équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. Ils ne sont pas prêts à sacrifier l’une pour l’autre. 

Quels sont les programmes innovants et projets vous mettez actuellement en œuvre ? 

Aux côtés de l’enseignement initial, nous avons mis en place l’enseignement en alternance. Cette rentrée 2022, nous l’avons réservée à nos étudiants diplômés du Bachelor qui voulaient poursuivre en MBA. Mais dès la rentrée 2023, nous l’ouvrirons aux bacheliers qui veulent préparer le Bachelor. 

Mais le projet sur lequel le groupe travaille, et qui verra le jour dans les mois et années à venir, c’est la création d’écoles sous l’enseigne Vatel Academy. Rien qu’en France, nous projetons d’ouvrir 20 écoles qui formeront des jeunes à des métiers très opérationnels comme le service en restauration, la cuisine, la boulangerie-pâtisserie et l’hébergement-réception. L’enseignement de Vatel Academy sera construit autour des valeurs du groupe. Il reposera aussi sur l’alternance théorie/expérimentation et des hôtels et restaurants au sein de l’école, qui accueillent de vrais clients. 

Pourquoi pensez-vous que les étudiants n'entrent pas toujours dans l'industrie hôtelière malgré leur formation académique ?  

Ce n’est pas du tout le cas des étudiants sortant de Vatel. Nous observons depuis plusieurs années que 80% d’entre eux restent dans le secteur de l’hôtellerie-tourisme et nous sommes très fiers de cette intégration. Tous les ans, nous faisons le point avec chacun de nos diplômés et nous sommes ravis de la qualité des fonctions qu’ils occupent alors qu’ils sortent à peine de l’école. Pour preuve, voici quelques exemples de fonctions tenus par des diplômés 2021 :   

  • Bénédicte, Thu Ha Lemercier : Learning and Development Coordinator au Conrad Bora Bora Nui 
    Mathilde Taron : coordinatrice des achats Hôtel de Crillon Paris  

  • Bastien Deplanche : Directeur Hôtel des Roches Kourou Guyane Française  

  • Claire Chaussard : coordinatrice RH au Mandarin Oriental Paris  

  • Baptiste Ducastel :Income Auditor au Bulgari Hôtel Paris  

Parmi les 20% restant, certains rejoignent des secteurs comme l’agroalimentaire, les services à la personne… Beaucoup créent aussi leur entreprise.   

Quel message aimeriez-vous faire passer aux professionnels du secteur ? 

Un message d’optimisme ! Les jeunes diplômés qui arrivent sur le marché de l’emploi sont enthousiastes, ouverts, curieux, entreprenants, sérieux… Ils ont beaucoup à apporter à l’entreprise qui accepte de leur faire confiance et de les écouter. 

Quels messages aimeriez-vous faire passer aux jeunes d'aujourd'hui ? 

Le secteur de l’hôtellerie et de la restauration offre un immense éventail de métiers. Il permet à celui qui le rejoint de progresser professionnellement sans jamais s’ennuyer. C’est important pour la jeune génération.  

Les métiers de l’hospitalité sont aussi très gratifiants. Ils sont porteurs de sens pour celui qui remet l’humain au centre de la relation.  

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés.

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?