Accéder au contenu principal

Actualités

Les saisonniers, plus nombreux chaque été mais moins présents l'hiver

Si le nombre de saisonniers comptabilisés sur la période estivale a augmenté entre 2007 et 2011 (+9%), il est en recul sur la saison hivernale (-3 200 postes entre 2007 et 2011).

S'il est difficile de définir précisément la nature d'un emploi saisonnier, l'Observatoire de l'OCPA Fafih, spécialiste des études sur l'hôtellerie et la restauration, a réalisé avec le Cereq (centre d'études et de recherches sur les qualifications) une estimation du nombre de travailleurs sur la période hivernale (1er décembre au 31 mars) et estivale (1er avril au 30 septembre) et de son évolution au cours des dernières années. Les données montrent que nombre de travailleurs saisonniers en été a augmenté de plus de 9 % entre 2007 et 2011, atteignant les 328 400 postes. En revanche, 98 200 postes ont été recensés pour l'hiver 2011, soit 3 200 emplois de moins par rapport à 2007.

Le secteur hôtelier se porte bien

Si la restauration traditionnelle et les traiteurs ont plus recours à l'emploi saisonnier, les établissements hôteliers renforcent également leurs équipes avec ce type de contrat afin de répondre à la hausse saisonnière de la clientèle. Le Fafih estime d'ailleurs que sur les 412 000 postes de l'hôtellerie en 2011, 98 100 étaient saisonniers.Les résultats d'un sondage réalisé par nos soins confirment cette observation, attestant que 7 hôteliers sur 10 recourent à ce type de contrat et jusqu'à 9 sur 10 en montagne. En proportion, cela correspond en période estivale à 54% du staff de montagne et 52% sur la côte.Si en hiver, le taux d'emploi saisonnier connaît peu de variations territoriales hormis dans les stations de montagne (voir notre étude sur ce marché), notamment dans les Alpes, certaines régions apparaissent plus attractives que d'autres en été.  Sans surprise, les côtes sont très recherchées. On compte 34% de postes saisonniers l'été en Languedoc-Roussillon. 28% en Aquitaine. 27% en PACA-Corse, en Poitou-Charentes et 26% en Bretagne. A l'inverse, 14% des postes sont considérés comme saisonniers l'été en Île de France.

Vous aimerez aussi :

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?