« Il s’agit pour nous d'ouvrir les yeux de ce secteur sur la féminisation du voyage »

6 min de lecture

Publié le 26/02/24 - Mis à jour le 27/02/24

Valérie Hoffenberg - SHe Travel Club

Entretien avec Valérie Hoffenberg fondatrice du SHe Travel Club. Deux années, un label et une formation plus tard, le SHe Travel Club invite l'industrie hôtelière à célébrer les hôtels qui accueillent leurs clientes avec des services dédiés.

Comment le SHe Travel Club est-il né ? 

La genèse de SHe Travel Club, date d’il y a maintenant 2 ans, sur la base d'une étude que nous avons réalisée avec le magazine Marie-Claire sur 5000 femmes pour essayer de comprendre quelles étaient les attentes réelles des femmes qui voyageaient.

Nous nous sommes rendues compte que 64% de tous les voyageurs aujourd'hui étaient des femmes. Donc il y avait une vraie féminisation du voyage et que les décisions de réservation étaient faites par les femmes à 80%, ce qui signifiait qu'il y avait aujourd'hui un changement de paradigme à faire de la part des hôtels pour répondre à cette demande des femmes. En effet, 9 femmes sur 10 considéraient qu’elles avaient des besoins spécifiques en tant que femmes lorsqu'elles voyagent, qui n'étaient pas suffisamment pris en compte par le secteur hôtelier.

Le label a une double vocation. Aider les hôtels à identifier et comprendre quelles sont les véritables attentes des femmes afin de pouvoir offrir une expérience cliente personnalisée. Deuxièmement, aider les femmes, mais également les travel managers, à identifier les hôtels qui ont fait l’effort d'adapter leurs offres pour les choisir et les prioriser dans leur réservation.

Il s’agit pour nous d'ouvrir les yeux de ce secteur sur la féminisation du voyage, ainsi que sur l'égalité homme-femme. C’est un secteur qui peut encore progresser sur le sujet, alors même qu'il y a une majorité de clientes et qu'il y a beaucoup de femmes qui travaillent dans le secteur hôtelier.

Combien d'hôtels sont aujourd'hui impliqués dans cette labellisation ?

Au bout de 2 ans, nous sommes bientôt à 500 hôtels. La première année, nous avons déployé de nombreux pilotes avec des grandes marques parce que nous étions un nouveau label, qu'il fallait montrer ce que nous pouvions offrir, notre valeur ajoutée.

Nous sommes très heureux car le taux de renouvellement sur cette année 2 est légèrement au-dessus de 80%. Et surtout les grandes chaînes qui avaient initié avec des pilotes de 5 ou 10 hôtels pour tester, aujourd'hui déploient à grande envergure. Nous avons commencé avec Accor qui a été le premier à croire en nous. Nous venons d'ailleurs d'être référencés chez Accor.

Ce qui prouve effectivement l'importance et l'intérêt de ce label pour la chaîne hôtelière. Idem avec la chaîne Golden Tulip où aujourd'hui, nous allons signer ce partenariat. Ce partenariat a eu deux impacts. Le premier, c'est que nous apportons un mieux sur l'expérience cliente. Rose Bakry, qui est la directrice d'Afrique, nous a également dit qu'elle trouvait qu'il y avait un impact très important sur l'ambiance dans les hôtels et sur la marque employeur. Cela lui a permis d'attirer des talents féminins dans ses hôtels, mais également de créer un environnement favorable à l'épanouissement de tous, hommes et femmes.

Nous sommes aujourd'hui dans plus de 40 pays et avons également signé des partenariats avec de grandes chaînes telles que IHG. Ils avaient lancé un test en Italie et souhaitent aujourd’hui déployer le label dans près de 150 hôtels sur 2 marques pour pouvoir valoriser leur engagement RSE.

C'est aussi un atout pour la marque employeur et pour créer un environnement inclusif dans ces hôtels. Et communiquer également sur les engagements RSE des hôtels et des grandes marques, puisque de nombreux sondages démontrent aujourd'hui que les femmes, avant leur acte d'achat, prennent en compte les engagements RSE des de leurs marques favorites. C'est une tendance qu'on retrouve également dans l'hôtellerie, la RSE, ce n'est pas simplement l'environnement, mais c'est également l'inclusion.

Côté employeur, il existe un module de formation

Nous avions déjà commencé l'année dernière en créant le prix Best Hotels for Women où nous avions vraiment innové puisque c'est le seul prix qui récompense les hôtels en fonction de 2 critères à la fois les critères pour améliorer l'expérience voyage des clientes, mais également pour la mise en place en interne de mesures d'égalité comme égalité salariale ou encore la protection de la qualité de vie des employés.

Nous sommes très heureux de voir que pour cette 2e édition, que la plupart des hôtels qui étaient parmi les meilleurs hôtels en termes d’expériences clientes, ont souhaité participer et répondre à ce deuxième questionnaire.

L'idée étant vraiment aussi de pouvoir créer une chaîne de solidarité entre les clientes et les employés. Parce que l'on pense que quand les employées sont bien traitées, cela a aussi un impact sur les clientes.

L'idée était de créer des formations, des E-modules pour sensibiliser les General managers mais également les staffs sur le sexisme et comment éviter qu'il puisse y avoir ou répondre à des situations de harcèlement. Nous traitons dans ce module à la fois des relations entre employés, de clients à employés et entre clients. La totalité des exemples viennent de témoignages, nous sommes dans le concret. On explique très concrètement comment répondre à toutes ces situations. Pour une cliente, l'expérience dans un hôtel, tient également à la manière dont elle est traitée par le personnel. C'est cet aspect-là que nous souhaitons aujourd'hui améliorer avec cet e-module.

Quels sont vos objectifs pour 2024 ?

Doubler notre parc d’hôtels partenaires. Atteindre les 1000 hôtels et avoir surtout des hôtels dans toutes les catégories. Pourquoi ? Le SHe Travel Club, (Safe and Happy everywhere), c'est notre promesse à toutes les femmes. Nous considérons que les femmes qui voyagent également pour affaires, ne vont pas toujours dans des 5 étoiles. Elles vont aussi souvent dans des 3 étoiles. Nous souhaitons absolument que toutes les femmes, lorsqu'elles voyagent, quel que soit l'endroit où elles vont, puissent au moins trouver des critères de sécurité et un minimum de confort.

Trop longtemps, le voyage d'affaires a été le grand oublié des politiques d'égalité femmes hommes dans les grandes entreprises. Mais c'est en train de changer, car la sécurité des employés pendant les voyages d'affaires devient un véritable enjeu de compliance.

C'est pour cela que nous avons créé des partenariats avec CDS Groupe l'année dernière, ce qui fait qu'aujourd'hui le label SHe, est visible sur le l'outil de réservation de CDS. Nous débutons également avec H Corpo.

Le 6 mars nous remettrons le prix Best Hotels for Women pour la seconde fois. Ce prix est basé sur les questionnaires pour les clients et les questionnaires pour les employés.

Pour aller plus loin

Chaque semaine, l’équipe HON vous apporte un regard expert sur le monde de l’hospitalité. En devenant membre, vous aurez accès à un écosystème complet : contenu exclusif, emploi, etc.

DEVENIR MEMBRE

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?