Accéder au contenu principal

Analyses

#GLF19 | "Le premier client c'est le salarié, lui aussi doit vivre une expérience"

Formation, fidélisation, attractivité des métiers... que faire et comment faire ? Les marques lifestyle comment, pour qui et quid des marques "traditionnelles" ? Quelles sont les tendances à venir dans le secteur ? Bienvenue dans la deuxième partie des sessions du Global Lodging Forum.

Elsa Darquier Big Mamma

Chez Big Mamma nous avons une formule un peu provocante pour faire comprendre notre identité : chez nous, on se fiche du client, c’est le salarié qui est roi. D’abord parce que notre recrutement est conséquent : 50 nouveaux salariés par mois. Et en CDI. Mais aussi parce que cela dit beaucoup de notre marque, de notre ADN. Le Turnover de l’hôtellerie, les nouveaux profils qui ne veulent plus rester des années et des années dans la même boîte, encore des raisons de remettre l’employé au centre. Nous faisons différemment, voilà la recette : jour de congé pour les anniversaires, formations, au minimum 3 heures par semaine, fin du recrutement en face à face, recherche de nouveaux profils, tout en open data, y compris la grille des salaires. Le premier client c’est le salarié, lui aussi doit vivre une expérience.

Elsa Darquier, HR director, Big Mama


Maryse Juranville Georgel BPCE

Le premier enjeu d’aujourd’hui et de demain c’est de passer d’une logique de contrôle à une logique d’auto responsabilisation. D’une logique de connaissance, à une logique de compétence, toujours transférables mais basées sur des soft skills. Le second enjeu, c’est de comprendre que tout devient service. Michelin ne vend plus des pneus mais de la mobilité, un banquier ne vend plus un compte mais un conseil et une expertise.

Marie Juranville-Georgel, Responsable prospective Groupe BPCE

 

Caroline Loisel

Caroline Loisel, Les millenials existent-ils vraiment ?

Il est difficile de définir une « génération », et il est vain de croire qu’une simple date de naissance pourrait donner des traits généralisables ou être un fait totalement signifiant. Néanmoins accordons à la génération Y au moins 3 traits :

  • D’abord, ils recherchent avant tout du relationnel, de l’expérientiel
  • Ils sont réalistes et surtout lucides sur les artifices du monde du travail
  • Ils ont eu une éducation aux nouvelles technologies de manière très précoce

Mais, ce qui les caractérise peut-être le plus c’est la quête de sens. Et en cela ils ne sont pas uniques, nous faisons tous parti de la génération Y.

Caroline Loisel, HR leadership consultant

 

Session formation

Comment fidéliser nos collaborateurs ? Nos employés ?

Franck Bruel Engie

La première chose c’est de connaitre le métier. Il faut que le patron sache exactement ce que font ses employés, leurs tâches, leur quotidien. C’est la première étape pour permettre le respect, et le respect est essentiel pour fidéliser les collaborateurs, c’est ce respect qui motive, fait marcher les équipes. A Lausanne, la première année, tout le monde commence au bas de l’échelle. Et de toute façon, je crois qu’aujourd’hui les jeunes veulent rester moins longtemps dans la même entreprise. Ils veulent rester 3 ou 5 ans. Et encore. C’est vrai, cela reste un problème pour nous, car des employés connus, c’est important pour le client.

Sylviane Rives, Deputy HRD, Plaza Athénée, Dorchester Collection, Talents de Cités projects, André Witschi, président of the foundation Board, Ecole Hôtelière de Lausanne.

  Franck Bruel

Engie est le leader mondial du zéro carbone. Nous sommes totalement sortis du charbon, pour devenir le leader de l’éolien, du photovoltaïque… Mais cela reste trop peu. Car le vrai sujet, et là où nous devons concentrer nos efforts, c’est l’efficacité énergétique. Depuis 2000, l’ensemble des économies de carbone générées par l’investissement vert sont moins importantes que les économies faites par l’efficacité énergétique. Alors que ce n’était pas une priorité. Il suffit de prendre un exemple, c’est plus parlant : à sa sortie, la Golf, c’est 70 chevaux et 50 litres au 100 ; Aujourd’hui la Golf a 110 chevaux mais ne consomme que 4 litres. C’est ça, l’efficacité énergétique.

Franck Bruel, deputy Chief Executive Officer, Engie

 

Vanguélis Panayotis

La guerre des CAPEX aura-t-elle lieu ? Sans doute. Avec d’un côté des investisseurs qui vont lancer de nouveaux produits, quand de l’autre, l’enjeu sera de rénover l’existant, pour retrouver de la séduction, améliorer le produit et in fine, garder le consommateur. Avec évidemment comme question centrale le rendement : comment, et surtout qui, garantira le meilleur rendement possible ? Cela va nécessiter des études, de la réflexion, repartir pour un cycle d’investissement représente autant d’études que d’implanter un nouvel hôtel.

Vanguélis Panayotis, CEO, MKG Consulting

 

Mercedes Erra

Comment créer une marque forte ? On m’a souvent posé cette question. Et la réponse change en permanence. Aujourd’hui, je dirais qu’une marque forte, d’une part, c’est une marque qui a du sens. De l’autre, c’est une marque qui porte une notion de divertissement. Mais attention : le divertissement ce n’est plus simplement le plaisir de l’instant, c’est aujourd’hui un concept qui est connecté avec celui de sens, le divertissement doit être plus durable, gratifiant sur le long terme.

Mercedes Erra, executive President, Havas Worldwide and founder, BETC

 

Serge Trigano

Dans 15 ans, quand tout le monde se sera mis au lifestyle, si tant est que ce mot ait un sens, alors Mama Shelter ré inventera l’hôtellerie classique en créant Papa Shelter ! Car effectivement, le succès moutonnier des marques et concepts lifestyle est un peu dangereux. Cela dit, cela ne veut pas forcément dire succès, cela dépend encore une fois de ce que l’on met derrière le lifestyle. Chez Mama : il y a une ADN. Et c’est ça qui nous différencie, ce n’est pas du lifestyle pour du lifestyle ou du simple design. Et d’ailleurs, une ADN, ça se décline : c’est possible. Nous nous lançons dans le co-working avec Mama Work.

Fabrice Collet, President, CEO B&B Hotels, Serge Trigano, Co-founder, Mama Shelter, Olivier Cohn, CEO, Best Western France

Accédez gratuitement à la suite de l'article

Créez votre compte et accédez à de nombreux contenus exclusifs

J'en profite

Déjà inscrit ?

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?