Accéder au contenu principal

Enquêtes

Ces (ex-)sportifs qui courent après l'hôtellerie française

Esprit d'équipe, compétition, culte de la perfection, goût du prestige... Faut-il être sportif pour faire ses preuves dans l’hôtellerie française, notamment haut de gamme ? En tous cas, les exemples foisonnent de personnalités qui sont passées des terrains à la cravate, ou naviguent entre les deux.

La congruence du sport avec le secteur de l’hôtellerie ne se limite pas aux piscines des palaces ou des resorts. Le secteur haut de gamme en particulier est animé par nombres d’hommes et femmes d’affaires liés au milieu du sport mais aussi par des athlètes qui y mènent un « second act » en parallèle de leur carrière ou le temps de la retraite venu.Les athlètes qui réussissent dans l’hôtellerie proviennent de disciplines sportives variées : rugby, Formule 1, mais aussi équitation ou voile. Par exemple, la star du ballon ovale Serge Blanco, les crampons raccrochés, a entrepris une brillante carrière d’homme d’affaires dans des domaines aussi variés que la mode, la distribution, ou encore les jeux vidéo. Il est aujourd'hui propriétaire d’un hôtel trois étoiles situé sur la baie d’Hendaye, l’Ibaia Serge Blanco.Dans des sports moins médiatisés donc moins professionnalisés, certains athlètes partagent leur emploi du temps entre l’hôtellerie et les compétitions. C’est notamment le cas du champion de saut d’obstacle Nicolo Van der Westhuizen, qui participe à des compétitions de CSO relevées telles le Nîmes Assas Jump ou le Pachka Montpellier AM Pro et gère en parallèle une majestueuse bâtisse du XVIIIe siècle, le Château de Taulane, qui jouxte un parcours de golf et abrite 17 chambres. De son côté, sur les flots comme dans les affaires, Dona Bertarelli sait mener sa barque : la propriétaire du palace Five Seas Hotel de Cannes est également une navigatrice accomplie. Après avoir battu le record de Franck Camas en 2013 sur le parcours de la Route de l’America, Dona Bertarelli est devenu la navigatrice la plus rapide sur le parcours du Trophée Jules Verne en 2015.Et les liens entre le monde du sport et l'hôtellerie ne se limitent pas aux seuls champions en activité ou à la retraite. Parmi les nombreux passionnés, on peut par exemple citer Gilbert Giorgi, propriétaire de nombreux hôtels à Lyon et grand amoureux du ballon rond : il n’est pas rare de l’apercevoir les soirs de match à la tribune présidentielle du Stade des Lumières, assister aux compétitions aux côtés de Jean-Michel Aulas en qualité d’actionnaire et d’administrateur de l’OL.Cette enquête est tirée de notre dossier exclusif consacré aux propriétaires "terminaux" de l'hôtellerie de luxe en France. Pour aller plus loin,

la liste complète des propriétaires (pour plus de 1000 hôtels haut de gamme & luxe français) est disponible sur notre boutique en ligne.

Vous aimerez aussi :

  • [Infographie] Nationalité des propriétaires de l'hôtellerie de luxe en France
  • Qui sont les propriétaires de l'hôtellerie de luxe en France ?

 

Accédez gratuitement à la suite de l'article

Créez votre compte et accédez à de nombreux contenus exclusifs

J'en profite

Déjà inscrit ?

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?