Accéder au contenu principal

Actualités

Résidences de tourisme écologiques : Terrésens et MMV s’associent pour créer une nouvelle marque verte

D'un côté, un groupe spécialiste de la gestion et de la commercialisation d'hôtels-clubs, MMV. De l'autre, une société d'ingénierie immobilière qui a conçu des prototypes de résidences surfant sur la vague écolo, Terrésens. La réunion de ces deux activités complémentaires donne naissance à la marque Terrésens by MMV pour exploiter un créneau dans l'air du temps.

Créé en 2008 par Géraud Cornillon (ex-patron de Lagrange Patrimoine), Terrésens repose sur une philosophie : allier l’engouement pour la résidence de tourisme avec le respect des exigences de l’éco-label européen. Avec un certain nombre de partenaires, cette société d’ingénierie a développé une approche spécifique dans la conception du bâtiment, la conduite d’un chantier à faibles nuisances, le choix des matériaux, la gestion des énergies et de l’eau… pour respecter une “démarche responsable”.La pérennité de ce nouveau concept s’appuie sur la force de commercialisation et de gestion d’un groupe déjà établi. C’est là qu’intervient le partenariat avec Mer Montagne Vacances, le groupe de Jean-Marc Filippini et Thierry Bruxelle. Deuxième opérateur hôtelier dans les Alpes, avec 16 établissements et près de 1 500 chambres, MMV est un spécialiste des hôtels clubs. Il a reçu 71 000 clients pour 500 000 nuitées et 42 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2008. Le partenariat prend la forme d’une joint-venture, Egogest, détenue à 60/40 par MMV et Terrésens, pour gérer et commercialiser les sites baptisés Terrésens by MMV. L’ambition porte sur une quinzaine de sites en France, soit 7 500 lits touristiques à commercialiser d’ici 2014. Des porteurs de projets contactent aujourd’hui Terrésens pour remodeler leur projet aux couleurs vertes.Deux gammes de résidences ont été mises au point : les domaines Pure, dédiés à la détente et à la remise en forme. “Il s’agit de lodges individuels, dispersés dans les arbres, pour une escapade “Charme et Sérénité” bénéficiant de prestations 4*, avec un Spa designé par Porcelanosa. Les domaines Pure seront implantés dans les arrière-pays, la campagne totale, pour un séjour sur-mesure privilégiant l’art de vivre et la découverte du patrimoine local”, explique le patron de Terrésens.Par ailleurs, les domaines Life, pour la famille, sont “des lodges construits en îlots, au milieu des arbres, pour une ambiance conviviale. Les activités de grand air sont privilégiées avec un terrain omnisports et également un Spa du même concepteur, mais plus traditionnel. Les domaines Life seront implantés dans les zones touristiques de premier plan pour un séjour axé sur les loisirs collectifs”. Chaque domaine est immergé dans 6 à 12 hectares de bois et verdure.Le montage financier est celui qui s’applique aux résidences de tourisme et des loueurs de meublés, plus particulièrement dans les zones de revitalisation rurale ZRR. La filiale de vente, Immoe, vient de voir le jour avec des formules diversifiées proposant une plus ou moins longue occupation des lodges. Quatre projets sont en cours de commercialisation, avec les premières ouvertures prévues en 2011 : Le Domaine de Rochevigne à Bergerac, Les Rives du Lac à Lacanau, Les Maisons du Lac près de Biscarosse et un village de 200 bungalows, dont 100 sur pilotis, en Camargue, aux Salins du Midi. D’autres projets sont à l’étude dans les Alpes et sur la Côte d’Azur.La pérennité de ce nouveau concept s’appuie sur la force de commercialisation et de gestion d’un groupe déjà établi. C’est là qu’intervient le partenariat avec Mer Montagne Vacances, le groupe de Jean-Marc Filippini et Thierry Bruxelle. Deuxième opérateur hôtelier dans les Alpes, avec 16 établissements et près de 1 500 chambres, MMV est un spécialiste des hôtels clubs. Il a reçu 71 000 clients pour 500 000 nuitées et 42 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2008. Le partenariat prend la forme d’une joint-venture, Egogest, détenue à 60/40 par MMV et Terrésens, pour gérer et commercialiser les sites baptisés Terrésens by MMV. L’ambition porte sur une quinzaine de sites en France, soit 7 500 lits touristiques à commercialiser d’ici 2014. Des porteurs de projets contactent aujourd’hui Terrésens pour remodeler leur projet aux couleurs vertes.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?