Accéder au contenu principal

Opérations

Rendez-vous France 2009, parenthèse optimiste dans un contexte de crise

• Avec près de 800 tour-opérateurs étrangers venus de 62 pays et quelque 600 exposants de toute les régions françaises et partenaires touristiques, le Rendezvous France 2009 a fait le plein du Hall 3 de la Porte de Versailles. • Se projetant déjà dans la programmation 2010, les acheteurs faisaient globalement preuve d'un optimisme résolu. La France, l’Espagne et l’Italie ont joué la carte de la coopération sur le long courrier. • Départ en beauté pour le directeur général de Maison de la France, Thierry Baudier, dont la fonction sera supprimée avec la nouvelle Agence à l'été 2009.

Parodiant les paroles de la célèbre chanson de Charles Aznavour, on pouvait dire “qu'ils sont venus, qu'ils sont tous là”… réunis pour deux jours dans le Hall 3 de la Porte de Versailles, non pas au chevet d'un tourisme français agonisant, mais au contraire pour faire du business plus que jamais pour l'exercice 2010. “J'avais des craintes il y a encore quelques mois”, reconnaît Thierry Baudier, directeur général de Maison de la France et organisateur de ce grand marché des produits touristiques France pour les tour-opérateurs étrangers. “Mais aucun pays ne manque à l'appel. Nous avons le même nombre de T.O. acheteurs que pour les précédentes éditions avec de nouveaux marchés, comme la Bulgarie, la Lituanie, la Macédoine, l'Iran, la Syrie, le Liban, le Koweït, le Costa Rica ou l'Uruguay”, se réjouit-il alors que la manifestation s'achève sans que le bourdonnement des discussions affairées sur les stands ne se soit interrompu. De petites rivières supplémentaires qui alimentent le flot des touristes étrangers qui vont choisir la France comme destination de vacances. Les poids lourds de la programmation sont toujours en provenance de l'Europe et l'Europe centrale, près de 60 % des participants, mais les partenaires asiatiques sont désormais largement plus nombreux (17%) que les Américains du Nord (11%). Les turbans indiens et les visages chinois étaient bien visibles dans les allées et sur les stands. La poussée de l’Amérique latine se confirme également. “Le rythme de croissance des touristes en provenance du Brésil va s'infléchir un peu, mais nous sommes toujours en augmentation d'une année sur l'autre”, confirme Emmanuel Marcinkowski, directeur de Maison de la France à Sao Paulo. D'autant que 2009 est marquée comme l'Année du Brésil en France avec 500 événements prévus.Le Rendez-Vous 2009 a également été placé aussi sous le signe de la coopération européenne. Les trois ministres du Tourisme de France, de l'Italie et de l'Espagne ont décidé de présenter ensemble des offres de circuits thématiques à travers les trois pays autour du patrimoine et de la culture, de l'oenologie ou du tourisme urbain. Ils ont provoqué une rencontre spéciale avec les T-O venus de Chine, du Brésil, de Russie, du Mexique, d'Argentine et de Corée, préférant l'union des moyens de promotion à la division. Pour Thierry Baudier, le succès du Rendez-Vous France 2009 arrive en point d'orgue d’un travail mené depuis 12 ans, comme responsable des marchés, puis du marketing et enfin comme directeur général depuis 2003. Maison de la France va fusionner avant l'été prochain avec ODIT France pour devenir l'Agence du développement du tourisme, dont le pilotage a été confié à Christian Mantei.Le plein aussi du côté des exposants qui comptent sur le Rendez-vous pour remplir les carnets de commandes. Plus de 17 000 rencontres d'affaires ont été programmées sur les deux journées, ponctuées de quelques occasions festives comme la soirée de gala dans le nouveau lieu de culture parisien, le 104.Plus encore que l'affluence, c'est l'état d'esprit des partenaires qui détonnait avec la morosité exprimée depuis le début de l'année par les professionnels du tourisme. “Tous se projettent déjà sur 2010 avec un optimisme qui fait plaisir à voir”, confirme Thierry Baudier. “Il n'y a pas d'attentisme dans les négociations. Ce sont de vraies prises de commandes avec des engagements fermes, persuadés que les affaires vont repartir en 2010”. Même écho du côté des stands comme l'indique Béatrice Hervé, directrice commerciale et marketing pour Cerise Hôtels : "nos interlocuteurs ne sont pas déprimés ou moroses, ils ne se plaignent pas de la crise et ne cherchent pas tout de suite à faire baisser les prix”. C'est d'autant plus important que près de 45 % des exposants du Rendez-vous France sont des hôteliers et des restaurateurs et donc premiers concernés par les flux de touristes étrangers.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?