Accéder au contenu principal

Actualités

Plus de 300 millions d'amende pour le cartel des fabricants de sol

Les trois principaux fabricants français de linoléum ont été condamnés pour avoir formé un cartel en s'entendant sur les prix, pendant près de vingt-cinq ans.

L'Autorité de la concurrence a prononcé sa plus lourde sanction depuis deux ans en condamnant les trois principaux fabricants de linoléum pour des faits de cartel et d'entente sur les prix. Le cartel, initié dans les années 1990, a duré jusqu'en 2011.

Le leader français Tarkett a écopé de 165 millions d'euros, tandis que Gerflor et Forbo ont respectivement été condamnés à 62 et 75 millions d'amende. Le syndicat patronal, le Syndicat français des enducteurs calandreurs (SFEC), en cause dans l'affaire pour avoir facilité et été le véhicule de l'entente cordiale, a aussi été condamné.

L'entente était très large et incluait notamment des négociations et informations sur les prix, les hausses possibles et même les nouveaux produits et leurs performances ! Des faits de contournement de la concurrence qui sont, bien entendu, passibles d'une condamnation.

Les hôtels, importants consommateurs de ces produits, ont fait partie des clients pénalisés par cette entente qui s'est étalée sur plusieurs décennies. Ironie de l'histoire, les réunions où se rencontraient les dirigeants des fabricants de revêtement de sol pour échanger leurs informations avaient pourtant lieu... dans des hôtels.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?