Accéder au contenu principal

Investissements

Les entreprises du secteur touristique bénéficient d'un soutien renforcé de la part du Gouvernement

Les entreprises du secteur touristique, toutes branches confondues, sont les premières à pâtir de la crise sanitaire mais aussi des mesures de restriction. Le Gouvernement a donc décidé d'intensifier son aide auprès de ces entreprises pour la plupart mal en point après 2 années de crise et de contraintes.

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé ce mardi 18 janvier 2022 un soutien renforcé aux entreprises de l’hôtellerie, la restauration, des traiteurs, de l’événementiel et des agences de voyages. Une mesure fortement attendue par tous les professionnels du secteur qui subissent de plein fouet les conséquences notamment économiques de la crise sanitaire. L’Etat semble avoir enfin entendu l’appel au secours de tous ces acteurs en difficultés depuis maintenant 2 ans.

Les entreprises de moins de 250 salariés perdant au moins 30% de leur chiffre d’affaires, auront droit à une « aide exceptionnelle au paiement des cotisations salariales d’un montant égal à 20% de leur masse salariale brute » a annoncé hier le Premier ministre. Cette mesure concerne les mois de décembre et janvier pour le moment.

Une seconde mesure est mise en place et concerne cette fois les entreprises les plus affectées du secteur touristique. Les entreprises de moins de 250 salariés qui afficheront un recul de plus de 65% de leur chiffre d’affaires se verront être exonérées « des charges patronales » complète Jean Castex.

Le Premier ministre tient tout de même à préciser que ces aides ne sont pas des « cadeaux » mais bien « un soutien parce qu’elles sont affectées par des mesures » de restriction sanitaire liées à la pandémie.

Ces nouvelles aides viennent ainsi en complément des mesures de soutien déjà existantes pour les secteurs S1 et S1 bis. Pour rappel, les entreprises du tourisme bénéficient d’ores et déjà de la prise en charge des coûts fixes à hauteur de 90% pour les entreprises de moins de 50 salariés et de 70% pour celles de plus de 50 salariés. Pour être éligible à ces mesures, les entreprises doivent afficher une baisse du chiffre d’affaires supérieure à 50%. 

Ces annonces marquent une sensible évolution par rapport aux niveaux des aides des mois d’octobre et novembre et traduisent l’implication durable du gouvernement dans son soutien à notre secteur. Elles devraient permettre à une grande partie des entreprises de traverser sans trop de casse la dépression actuelle. […] Nous allons militer en faveur d’un maintien de ces mesures de soutien et de leur renforcement tant que la mobilité internationale demeurera contrainte et travaillons au report des remboursements et à l’étalement des PGE. 

Jean-Pierre Mas, Président des Entreprises du Voyage

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?