Accéder au contenu principal

Opérations

Raffles s'installe à Paris en prenant l’hôtel Royal Monceau en gestion

La situation financière et capitalistique du Royal Monceau est désormais dénouée autour de trois partenaires : le promoteur Alexandre Allard, le Dr Osmane Aidi, ex-propriétaire contesté, et le fonds qatari Barwa. Adossé à ce fonds d'investissement, Alexandre Allard a dégagé une somme de 310 millions d'euros pour régler les dettes et le contentieux financiers avec Hoche Investissement, tout en gardant une importante enveloppe pour rénover complètement l'hôtel. Nouveau président du directoire de Royal Monceau SAS, il a fait appel à Philippe Starck pour créer un concept “Extrême luxe”, contemporain et intemporel. Il veut offrir à Paris un palace de nouvelle génération de 151 chambres de grand standing pour une clientèle de “nouveaux flamboyants”, venus des pays émergents et qui ont une approche différente du luxe. Alexandre Allard s'est tourné vers Raffles, une chaîne fortement présente en Asie et liée au monde anglo-saxon par son mariage avec Fairmont.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés.

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?