Opérations

plus

Portrait de Leah Marshall, Directrice de l'Hôtel Bristol et Opening & Operation Director de Oetker Collection: "Une loyauté partagée"

7 min de lecture

Publié le 10/05/11 - Mis à jour le 17/03/22

• Leah Marshall a rejoint les équipes de l’hôtel Le Bristol Paris dans ses nouvelles fonctions de Directrice de l’hôtel, fonctions qu’elle assurera simultanément avec celles de Oetker Collection Opening & Operation Director. • Cette Canadienne a débuté sa carrière hôtelière au sein du groupe Westin Hotels, d’abord au Québec, puis en Californie où elle fut la première femme directrice en 1978 pour le groupe. • Elle est engagée par Didier Le Calvez pour participer à la réouverture du Four Seasons George V en 1999, un directeur général qu’elle suivra désormais au Bristol.

Pour cette Canadienne native de Colombie-Britannique, tout a commencé par un job d’été à Campbell River, la capitale mondiale de la pêche au saumon sauvage, sur l’Ile de Vancouver. A 16 ans, elle vient donner un coup de main à la réception de l’hôtel Delta, où se côtoie l’élite du pays. Son camarade de travail n’est guère plus âgé, il n’a que 18 ans, un certain John Pye, qui est aujourd’hui le P-dg de la chaîne hôtelière. “Je suis toujours restée en contact avec lui depuis toutes ces années”, explique Leah Marshall, qui aime cultiver la fidélité dans les relations même d’un continent à l’autre. Mais avant de s’engager dans une voie quelconque, la jeune Leah veut découvrir le monde. Elle fera un parcours initiatique de quelques années en France, à la Sorbonne, et en Italie, à l’Instituto Dante Alighieri. “Mon français n’était pas assez bon alors au lieu de retourner en Colombie-Britannique, j’ai choisi d’aller au Québec et de retrouver un travail dans l’hôtellerie”. Ce sera au Bon Aventure de Montréal, où elle entame sa véritable carrière, forte de ses deux ans d’expérience à Campbell River durant ses années de lycée.-* 1967 : réceptionniste au Delta Hotel de Campbell River, Ile de Vancouver -* 1969 : études à la Sorbonne à Paris et à l’Instituto Dante Alighieri à Florence -* 1971 : premier poste à la réservation du Westin de Montréal -* 1978 : directrice d’hôtel du Westin Costa Mesa Californie du Sud -* 1982 : directrice générale du The Newporter à Newport Beach -* 1990 : directrice générale du Disney Village à Paris -* 1999 : directrice du Four Seasons George V à Paris -* 2009 : directrice de la Qualité pour le groupe Shangri-LaExemple typique de la réussite que produisent le travail et l’engagement, sept années plus tard, elle est nommée première directrice d’un hôtel Westin, qui compte déjà 62 hôtels dans le monde. Elle prend ses fonctions en Californie du Sud sans douter un seul instant de ses capacités, malgré son jeune âge. “C’était, et c’est encore, un poste où les femmes sont très peu nombreuses, comme s’il y avait une réticence à confier cette mission à des femmes qui seraient moins disponibles que les hommes. Cela ne m’a jamais arrêté, au contraire, et j’ai gagné ma crédibilité sur le terrain. J’ai bien eu quelques chefs de service qui me disaient que leur fille était plus âgée que moi, mais je crois avoir assez d’autorité et de sens des relations humaines pour qu’ils me respectent”.Leah Marshall a profité de toutes les occasions offertes par Westin pour se former aux techniques dispensées dans les meilleures écoles hôtelières, que ce soit en hébergement, en cost control ou en restauration. La chaîne a même poussé le paradoxe à en faire son ambassadrice dans les grandes écoles de management hôtelier pour sélectionner les futurs cadres du groupe. Cette personnalité originale ne passe pas inaperçue et quand un membre de la famille Bronfman, riche architecte qui possède déjà le légendaire Biltmore Hotel de Los Angeles, décide de créer un resort à Newport Beach pour le monter en gamme elle fait appel à Leah qui se laisse séduire par le projet. “J’ai rencontré des gens très attachants qui avaient une vision un peu futuriste et il fallait partir de la base pour rivaliser avec les meilleurs 5 étoiles. J’ai accepté assez vite, même si le président de Westin est venu spécialement de Seattle en avion pour me garder dans le groupe. Mais j’avais donné ma parole”.Elle vit ainsi sa vraie première expérience de création, supervisant la définition des standards, la création des concepts de restauration, et prenant un grand plaisir à observer les spécialistes à la recherche des 1000 palmiers dans le monde entier qui paysageront le golf. Trois ans plus tard, Leah est appelée pour le poste de directrice d’hôtel par le propriétaire de Westin à Costa Mesa. L’entreprise familiale avait pour ambition de créer une ville cosmopolite et culturelle sans hésiter à faire de lourds investissements dans le domaine de l’art et du luxe.A la fin des années 80, la Walt Disney Company travaille sur son projet EuroDisney et cherche un responsable pour le futur Disney Village. L’expérience de Leah Marshall à Costa Mesa leur semble un atout majeur pour le job. “J’ai dû passer 16 entretiens avant d’être engagée, mais l’idée de revenir à Paris était trop tentante, et puis il fallait encore créer un nouveau concept en liaison avec les architectes et les décorateurs”. Leah arrive à Paris en 1990, qu’elle ne quittera plus pendant près de vingt ans. A la tête du Disney Village et de ses 1.000 salariés, elle fait preuve d’autorité et d'un sens éprouvé du management pour créer une nouvelle destination de toute pièce. A Paris, elle retrouve Didier Le Calvez, un «collègue» croisé au cours de réunions de travail quand il dirigeait le département F&B de la chaîne Westin. “Nous n’avions jamais travaillé directement ensemble, mais nous nous appréciions beaucoup et j’avais aussi gardé régulièrement le contact. Quand j'ai appris qu'il allait diriger la réouverture du Four Seasons George V, j'ai voulu absolument faire partie de l’équipe”. Ce sera chose faite dès 1999 et une véritable complicité s’installe entre le directeur général et sa directrice “Nous avons le même respect pour l’excellence du service, la recherche constante de la qualité ainsi qu’une même vision du management des équipes. Je considère qu’une partie importante de mon travail est d’observer les jeunes, de sélectionner et d’accompagner ceux qui ont un potentiel, de les fidéliser à nos métiers en s’assurant qu’ils vont progresser vite. Sinon on les perd. Je suis désolée de voir qu’il ne reste pas plus d’un tiers des diplômés d’écoles hôtelières, quel que soit le niveau, dans le secteur après quelques années de pratique. Ma plus grande satisfaction est de revoir les jeunes que j’ai engagés et suivis dans des postes importants. C’est aussi une façon de constituer des équipes soudées avec une loyauté qui agit dans les deux sens”.En 2007, Leah Marshall quitte le groupe Four Seasons pour une nouvelle aventure. Elle rejoint le groupe Shangri Là pour préparer l'ouverture du futur palace parisien. Un peu plus tard, elle sera amenée durant deux années à travailler avec l'état-major du groupe à Hong Kong pour hausser les critères de qualité pour les 70 hôtels du groupe en Asie.Pendant ces deux années, Leah est régulièrement contactée par les chasseurs de tête, mais elle attend «la» proposition qui peut justifier son retour à Paris. Elle viendra de Didier Le Calvez qui la veut à nouveau à ses côtés au Bristol dans un contexte de concurrence accrue, avec l'arrivée des nouveaux établissements de luxe. Elle retrouve avec bonheur son appartement, qu’elle occupe depuis 1994, et ses habitudes parisiennes. Et les chantiers ne vont pas manquer avec les travaux d’embellissement du Bristol et les ouvertures programmées par la «Oetker Collection» : 15 hôtels dans les dix ans qui viennent.Leah Marshall en quelques dates

Four Seasons Hotels & Resorts

Four Seasons Hotels & Resorts

Groupe hôtelier

  • Four Seasons Hotels & Resorts Canada
VOIR LA FICHE
Marriott International

Marriott International

Groupe hôtelier

  • Marriott International Etats-Unis
  • Offres d'emplois 19 offres d'emploi en cours
VOIR LA FICHE
Pour aller plus loin

Chaque semaine, l’équipe HON vous apporte un regard expert sur le monde de l’hospitalité. En devenant membre, vous aurez accès à un écosystème complet : contenu exclusif, emploi, etc.

DEVENIR MEMBRE

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?