Accéder au contenu principal

Entretiens

Portrait Christelle Charron : “J’aime être débordée”

• Créatrice du concept Bistrot Tartine dans un nouveau quartier de Monaco, Christelle Charron aime mêler restauration et animation. Depuis son enfance à St-Paul-de-Vence, elle aime les coups de feu et le contact avec les clients. • A peine arrivée à Monaco, elle s'est forgée une réputation de gestionnaire dynamique et enjouée sachant donner une âme à un établissement, en alignant les bons résultats financiers. • Une parenthèse de travail avec son mari l'a conduite à faire quatre fois le tour du monde, de quoi glaner des idées qui ont donné naissance à son premier restaurant. Attirée par le monde de la nuit, elle a déjà d'autres projets pour prolonger son activité dans un univers familier.

Christelle Charron en quelques dates ...

Dans quelques semaines, le Port Hercule va accueillir le Black Legend, la nouvelle boite de nuit créée par Antoine Chevanne du Byblos pour célébrer la soul music et le R&B. Le Bistrot Tartine, voisin du club, compte bien en profiter. “Il va y avoir une nouvelle clientèle et nous allons ouvrir le week-end en restauration de nuit pour proposer une offre complémentaire. C'est un test avant de voir si nous continuons dans la semaine. J'aime le monde de la nuit et c'est une façon de m'en rapprocher”, raconte Christelle Charron qui se prend déjà à rêver d'un autre endroit à exploiter. “J'aime être débordée quand l'activité bat son plein et qu'il y a beaucoup d'animation. Si je crée une autre affaire, elle sera sans doute un peu plus grande et liée à la nuit”.1986-87 : Travaille comme serveuse dans les pizzerias de son oncle à St-Paul de Vence _ 1989-90 : Passe son BEP Service en salle au lycée hôtelier de Nice et formation à Monaco _ 1990 : Service en salle à La Colombe d'Or de St-Paul de Vence _ 1991 : Arrivée à Monaco - employée dans plusieurs restaurants. _ Devient gérante de La Crémaillère, puis de l'Ariston Café au Larvotto, dont elle multiplie le chiffre d'affaires par quatre _ 2000 : Rencontre avec Patrick Derderian et reprise de la gestion du Zebra Square _ 2003 : Travaille auprès de son mari dans la transaction immobilière _ 2008 : Ouverture du Bistrot Tartine dans la darse Sud du Port Hercule de MonacoQuoi de plus amusant pour gagner un peu d'argent, quand on a 16 ans à Saint-Paul-de-Vence, que de travailler dans les pizzerias de son oncle ? C'est ce que fera Christelle Charron pendant plusieurs saisons, en y gagnant aussi une vocation. “Il y avait toujours du monde. C'était très animé et je n'ai jamais eu vraiment l'impression de travailler… alors j'ai eu envie de continuer”. Elle s'inscrit au lycée hôtelier Paul Augier de Nice, décroche son BEP de service en salle et poursuit par une formation en œnologie à l'école hôtelière de Monaco. A 18 ans, de retour à St-Paul-de-Vence, elle passe des pizzerias familiales à La Colombe d'Or, le restaurant gastronomique de la région, fréquenté par les célébrités. Deux années pour se former au service haut de gamme et côtoyer une riche clientèle, mais il en fallait encore davantage à la jeune Christelle qui veut se rapprocher de la côte.A 20 ans, elle s'installe à Monaco et se taille rapidement une solide réputation d'efficacité et de dynamisme enjouée, tout ce qu'il faut pour diriger une affaire qui végète quelque peu. L'héritier des Cafés Costa s'est offert deux établissements en principauté et en confie la gérance à la jeune Christelle. “A La Crémaillère, j'ai mis en place un bar à huîtres qui a tout de suite bien fonctionné, alors le propriétaire m'a demandé de m'occuper de l'Ariston Café au Larvotto. Là il y avait une belle terrasse et on servait 120 couverts par service avec une petite restauration provençale. J'aimais bien cette animation permanente et le défi quotidien pour se faire un nom”, explique la jeune femme qui se voit proposer un challenge encore plus grand. “Par l'intermédiaire d'un de mes amis, qui travaillait au Bar & Bœuf d'Alain Ducasse, j'ai rencontré Patrick Derderian qui avait ouvert son Zebra Square en principauté. Ça ne marchait pas exactement comme il voulait, car Monaco ce n'est pas Paris et on ne peut pas réussir sans connaître les codes”, explique Christelle. Convaincue par le personnage et séduite par l'aventure, elle accepte de monter sur le pont, pratiquement jour et nuit, aux commandes d'un navire amiral de 50 employés pour assurer 350 couverts par service. En déployant toute son énergie, battant le rappel de toutes ses relations en principauté, elle fait du Zebra Square un lieu incontournable des jours et des nuits monégasques, servant de cadre aux interviews du Prince Albert et à de nombreux événements de la jet set internationale.Le succès lui donne naturellement des idées d'aventures personnelles, mais s'établir à Monaco n'est pas une mince affaire. Elle prend le temps de faire une pause et profite de l'opportunité de travailler dans l'entreprise immobilière de son mari pour parcourir le monde. “Ce fut un choc professionnel : passer de 1 000 clients par jour avec une vie trépidante à l'ambiance d'un bureau tranquille à gérer des transactions immobilières”. Mais le beau côté des choses ce sont les voyages. Les affaires de son mari la conduisent aux quatre coins du globe. “En cinq ans, j'ai bien fait quatre fois le tour du monde et je me suis imprégnée de plein d'idées de restauration pour trouver le concept que j'allais ouvrir à mon compte”. Encore faut-il que l'opportunité se présente. C'est à travers l'appel d'offre pour aménager les quais Sud du Port Hercule que Christelle entrevoit de réaliser son rêve. “Pour les cinq lots dans les anciens entrepôts, nous étions 186 à concourir, puis 90 après une première sélection et enfin six dans le dernier round. Le retrait d'un candidat m'a assuré ma place”, se souvient la chef d'entreprise qui réalise alors l'ampleur des travaux. “On nous a attribué quatre murs sans pas de porte et une exonération de loyer pendant la durée de travaux, mais il fallait tout faire à partir de zéro”. Ce n'est pas le genre de défi qui peut rebuter la jeune femme. Elle remue ciel et terre, fait jouer l'expérience de son mari, apporte des garanties et après avoir consulté une dizaine de banques, elle décroche le financement nécessaire. “ça n'a pas du tout été facile malgré toute l'expérience que je pouvais prouver… La crise est passée par là. J'ai même pris le risque de commencer les travaux sans avoir le prêt”.Aujourd'hui, l'esprit bistrot contemporain avec une touche new-yorkaise et un mélange d'influences glanées à travers le monde se retrouvent dans le Bistrot Tartine (HRH N°416) ouvert l'an passé. “J’ai voulu retrouver un côté convivial avec de grandes tables et proposer boutique de produits bio et une belle sélection de vins, mais j'insiste aujourd'hui davantage sur la cuisine bistrot provençale qui me correspond mieux et plaît davantage à la clientèle locale”. Christelle découvre aussi qu'après cinq ans d'absence, elle doit se refaire un nom. “Je comptais davantage sur la venue des clients qui me connaissaient dans les autres établissements, mais ce n'est pas évident. Nous sommes dans un nouveau quartier de Monaco qui n'a pas encore la réputation du Larvotto où les gens ont l'habitude de sortir. Je me suis construit ma propre clientèle et j'espère que mes anciens habitués viendront la renforcer”.Dans quelques semaines, le Port Hercule va accueillir le Black Legend, la nouvelle boite de nuit créée par Antoine Chevanne du Byblos pour célébrer la soul music et le R&B. Le Bistrot Tartine, voisin du club, compte bien en profiter. “Il va y avoir une nouvelle clientèle et nous allons ouvrir le week-end en restauration de nuit pour proposer une offre complémentaire. C'est un test avant de voir si nous continuons dans la semaine. J'aime le monde de la nuit et c'est une façon de m'en rapprocher”, raconte Christelle Charron qui se prend déjà à rêver d'un autre endroit à exploiter. “J'aime être débordée quand l'activité bat son plein et qu'il y a beaucoup d'animation. Si je crée une autre affaire, elle sera sans doute un peu plus grande et liée à la nuit”.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?