Accéder au contenu principal

Actualités

Parc d’attractions : Le Futuroscope de Poitiers sourit encore malgré la crise

La crise en 2009 n’aura pas eu raison des voyages de proximité. Car si les Français ont été contraints de rogner sur leurs budgets loisirs, ils ont aussi largement favorisé le tourisme hexagonal. Les grands gagnants du “moins loin, plus souvent” sont les parcs d’attractions. Le Futuroscope a ainsi enregistré pour la dernière saison près de 100 000 visiteurs supplémentaires par rapport à la saison dernière, soit une croissance de sa fréquentation de +6%, pour passer le cap des 1,7 million de visiteurs. Son chiffre d’affaires est également en augmentation de 12% par rapport à 2008. Quant à son résultat net, il a tout simplement triplé pour dépasser 8 millions d’euros, soit 10% du chiffre d’affaires.Au delà de l’analyse conjoncturelle qui favorise la recherche de loisirs et de lieux d’évasion familiale en période de crise, les bons résultats du Futuroscope s’appuie sur une stratégie de développement fondée sur le modèle du 10/20/60 : 10% du chiffre d’affaires est investi pour renouveler 20% de l’offre afin de faire revenir 60% des visiteurs. Depuis 2006, 2/3 des attractions sont des nouveautés. On citera, par exemple, “Danse avec les Robots”, lancée en 2006, “Les Animaux du Futur”, en 2008 et, depuis les vacances de Noël, “Arthur, l’Aventure 4D”, une attraction signée Luc Besson . “Cette nouveauté s’installe déjà en tête des attractions préférées des visiteurs et a permis de générer une fréquentation en hausse de 20% sur les vacances de Noël”, souligne Dominique Hummel, Président du directoire du Futuroscope.Les premiers à garder le sourire sont les hôteliers du parc qui craignaient une année difficile. Au Futuroscope, 2/3 des visiteurs viennent dans le cadre d’un séjour touristique avec au moins une nuit sur place. “Grâce à l’engouement des Français pour les loisirs de proximité, ludiques et à bon rapport qualité-prix, nous avons fait une belle saison 2009. La fréquentation sur les mois de juillet et août est même en progression avec un Prix moyen également en augmentation. Ce sont les hôtels de catégories super économique et économique qui ont le plus tiré leur épingle du jeu, la crise ayant poussé les touristes à faire des concessions en matière de prestations hôtelières”, analysait en septembre dernier Arnaud Gouy, président des hôteliers du Futuroscope et directeur de l’hôtel Campanile.Au delà de l’analyse conjoncturelle qui favorise la recherche de loisirs et de lieux d’évasion familiale en période de crise, les bons résultats du Futuroscope s’appuie sur une stratégie de développement fondée sur le modèle du 10/20/60 : 10% du chiffre d’affaires est investi pour renouveler 20% de l’offre afin de faire revenir 60% des visiteurs. Depuis 2006, 2/3 des attractions sont des nouveautés. On citera, par exemple, “Danse avec les Robots”, lancée en 2006, “Les Animaux du Futur”, en 2008 et, depuis les vacances de Noël, “Arthur, l’Aventure 4D”, une attraction signée Luc Besson . “Cette nouveauté s’installe déjà en tête des attractions préférées des visiteurs et a permis de générer une fréquentation en hausse de 20% sur les vacances de Noël”, souligne Dominique Hummel, Président du directoire du Futuroscope.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?