Accéder au contenu principal

Actualités

Ouverture de la Cité Internationale de la Gastronomie à Lyon

En parallèle de l’arrivée de l’InterContinental Lyon – Hôtel Dieu, la Cité Internationale de la Gastronomie ouvre ses portes à l’Hôtel-Dieu de Lyon le samedi 19 octobre 2019 pour faire découvrir au public à la fois la nutrition et la santé.

Première cité gastronomique de France à ouvrir, l’espace muséal, conçu par la Métropole de Lyon en collaboration avec le musée des Confluences, se déploie dans la plus ancienne partie de l’Hôtel-Dieu de Lyon. Ce bâtiment historique et emblématique de la ville, construit du XII au XVIIIème siècles et dont la façade est signée par l’architecte néoclassique Jacques-Germain Soufflot (XVIIIe s.), a été l’objet d’une longue restauration qui aura duré plus de six ans pour redonner toute la splendeur aux 51 500 mètres carrés d’espaces à restaurer. Le projet a été « porté » par Eiffage Immobilier et la construction a été confiée à Eiffage Construction et Eiffage Énergie. In fine, plus qu’un simple musée dédié aux arts culinaires et au bien-manger, il s’agit d’une nouvelle occasion de mettre en avant les métiers de bouche ainsi que toute la tradition culinaire lyonnaise nourrie des chefs de renom tel que Paul Bocuse, pour faire rayonner la capitale de la gastronomie française sur la scène internationale.

 

« La thématique "nutrition santé" fait écho au rôle initial du bâtiment »

A mi-chemin entre paradoxe et opportunité, la ville réputée pour ses bouchons fait la promotion à la fois de la gastronomie et de la santé au sein d'une même adresse. Celle-ci vise à expliciter les liens qui unissent ces deux thématiques, l’une évoquant le plaisir et l’autre l’effort ainsi que l'importance de bien-manger. En réalité, ces deux sujets ne font qu’un : l’alimentation. Il s’agit donc de faire découvrir toute la richesse de la cuisine, notamment française, à la fois à travers le goût et la qualité des ingrédients pour soigner notre condition physique au travers d’une alimentation saine et équilibrée. Davantage qu’une Cité sur la haute cuisine (sujet qui n’occupe qu’une partie de la visite) c’est avant tout un lieu pour découvrir comment et pourquoi bien manger. En effet le message « comment manger sain tout en prenant du plaisir » sert de fil conducteur au musée, puisque le but de la Cité Internationale est aussi « que le visiteur ressorte avec le sentiment que bien manger offre toutes les clés pour bien vieillir ».

Aussi le lien à la santé est une référence à l’historique du bâtiment, qui était le tout premier hôpital de la ville. L'ancienne apothicairerie de l’hôpital de la Charité (photo ci-dessous) a été restaurée pour être visible dans la visite afin de pouvoir apprécier également cette partie du patrimoine de la ville. Le maire de Lyon, Gérard Collomb, rappelle l’importance de cette adresse liée à la santé, en tant qu’ancien haut lieu de la médecine lyonnaise : « Installée en ces lieux où Rabelais exerça la médecine, elle s’adosse à une riche et longue histoire qui, depuis la Renaissance, a fait la renommée de notre ville ». Apothicaire Hotel-Dieu

Par ailleurs, à l’heure où le développement durable est un enjeu primordial pour l’avenir de toute industrie, y compris celle de la restauration, l’importance de la durabilité dans l’alimentation est aussi abordée en arrière-plan de la découverte. A l’horizon 2020, la Cité se veut en effet être « l’un des acteurs clés de la stratégie métropolitaine pour une alimentation saine et durable ». En effet « la philosophie du lieu est de promouvoir autant le plaisir de la table que la nutrition santé, d’allier authenticité des produits et des saveurs, santé et respect de notre environnement. Cette exigence de qualité nous concerne tous : producteurs, restaurateurs, consommateurs, professionnels de l’alimentation, sociologues et chercheurs. Ces bonnes pratiques sont indispensables pour convertir chaque visiteur en gastronome éclairé » peut-on lire sur le communiqué de presse du projet.

 

Un monument historique mis en scène à travers une muséographie bien huilée

La Cité est un site dynamique développé sur 4 000 m² d’espaces muséographiques répartis à travers 4 étages de 1 000 m² chacun. Elle rassemble une exposition permanente (conçue par l’agence londonienne Casson Mann et le Musée des Confluences) et une exposition temporaire renouvelée deux fois par an, installée au dernier étage aux côtés des expériences culinaires.

Lieu mixe à la fois « musée, centre culturel, lieu de vie et d'innovations », et dirigé par Florent Bonnetain, la Cité est conçue pour tout type de public. Les familles comme les scolaires ou encore les professionnels sont invités, notamment grâce à l’offre "Gastronom’Events" pour l’organisation d’événements professionnels ou encore grâce à un espace de coworking, le "Gastrolab".

Par ailleurs une gastroludothèque a été installée dans l’espace MIAM MIAM ! avec une mise en scène pédagogique pour transmettre l’importance de l’alimentation à petits et grands. Une série d’activités didactiques et ludiques viennent appuyer le discours du musée. Également, un espace orienté pour les enfants accueille une dînette géante.

Enfin « une cuisine ouverte permettra des démonstrations culinaires et des dégustations thématiques auxquelles le public pourra participer » nous rappelle le communiqué. Des dégustations sont disponibles pour le double du prix du ticket d’entrée (soit 24 euros pour les adultes et 16 euros pour les enfants).

Sous le dôme des 4 rangs, juste après l’accueil au rez-de-chaussée, ont été installées 13 cuillères géantes par l’artiste contemporain lyonnais Vincent Breed. Elles font référence aux 13 malades sur 15 qui arrivaient à ressortir vivants de l’Hôtel-Dieu (alors qu’ils n’auraient été que 4 malades sur 15 en moyenne à l’Hôtel-Dieu de Paris). Cité Internationale de la Gastronomie à Lyon

 

Genèse et objectif du projet

En 2010, l'UNESCO a reconnu le « repas gastronomique des Français » au titre de Patrimoine Culturel Immatériel de l’Humanité. Trois ans plus tard, le Ministères de la Culture et de l’Agriculture retient quatre villes pour représenter et faire découvrir la richesse du patrimoine gastronomique de la France : Lyon, dont la Cité de la Gastronomie est la première à ouvrir, Dijon, Tours et Rungis. A Dijon, le projet qui devrait voir le jour en 2021, aura pour thématique principal le vin. Ensuite Tours recevra en 2022 la Cité Internationale de la Gastronomie Val de Loire. Enfin, à Paris-Rungis, l’accent sera mis sur la durabilité dans l’alimentation, pour une ouverture prévue en 2024.

Onze mécènes ont permis de donner vie à la Cité de Lyon : Apicil, Crédit Agricole, Dentressangle, Eiffage, Elior, Institut Paul Bocuse, Mérieux NutriSciences, Metro, Plastic Omnium, Seb et Valrhona. Ils ont chacun contribué au projet à hauteur de 500 000 à deux millions d’euros. Aussi la ville et la métropole de Lyon ont toutes deux participé au projet également, en investissant 2 millions d'euros chacune.

Le coût de fonctionnement annuel est estimé de 5 à 6 millions d'euros, pour accueillir un public espéré de 300 000 visiteurs par an. Le prix d’entrée s’échelonne de 3,00€ à 12,00€TTC. Cité Internationale de la Gastronomie à Lyon

 

Une adresse complète allant de l’hôtellerie aux logements en passant par le commerce

La totalité du site de l'Hôtel-Dieu a fait l’objet d’un projet de restauration confié à la société Eiffage. Celle-ci explique que « le projet de réhabilitation et de reconversion de l'édifice entend valoriser ce patrimoine, dans le respect de l'histoire du lieu. Les architectes Albert Constantin et Claire Bertrand (AIA associés) et Didier Repellin, architecte en chef des Monuments historiques, sont chargés de cette mise en valeur des bâtiments, des cours et des jardins. »

Ont émergé de ce projet six entités séparées avec chacune sa vocation propre : une Cité Internationale de la Gastronomie (3 823 m²), un Centre de convention (2 740 m² d’espace pour les évènements), un ensemble de commerces et de restaurants (17 635 m²), des bureaux (13 500 m²), un parc de logements (837 m²) et un hôtel 5 étoiles franchisé InterContinental (13 237 m²). Plan Hotel-Dieu Lyon

 

Aux côtés de la Cité Internationale et du nouveau Centre de convention, l’InterContinental Lyon – Hôtel Dieu du groupe IHG vient compléter l’offre touristique de Lyon, en mettant à disposition 143 chambres de luxe, qui vont concourir dans la catégorie "WOW" des Worldwide Hospitality Awards.

 

Pour découvrir ce lieu exceptionnel de l'hôtellerie lyonnaise, venez participer à la 20ème édition des Worldwide Hospitality Awards le jeudi 21 novembre !

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?