Accéder au contenu principal

Actualités

L'indien Oyo frappe fort pour poursuivre son expansion

2019 s'annonce aussi chargée en actualités pour Oyo que l'année dernière. L'ambition de devenir première chaîne hôtelière mondiale pousse le groupe à accélérer son développement. "Our goal is to change the way people stay away from home" (Notre but, changer la façon dont les gens restent loin de chez eux.) Une accroche qui affiche clairement les ambitions de Oyo. Démesurées direz-vous ? Rien n'est moins sûr...

Après avoir lancé des opérations de franchise pour conquérir le marché européen

Après avoir clairement affiché son ambition de devenir leader mondial sur le marché de l'hôtellerie en termes de nombre de chambres

Après avoir annoncé un investissement de 800 millions d'euros sur ses marchés domestiques Inde et Chine

Oyo accélère sur deux fronts :

Il rachète le chinois Islands, créé en juillet 2017, qui a développé une offre similaire à la sienne et revendique une présence dans 10 villes chinoises soit plusieurs dizaines de milliers de chambres. Une offre totalement complémentaire à celle d'Oyo en Inde pour une couverture géographique encore accrue en Asie. Oyo indique que les deux entités continueront à être exploitées séparément, un bon moyen de maximiser la pénétration de ces marchés aux fortes barrières à l'entrée. 

Deuxième actualité de ce début avril, un partenariat avec Airbnb qui a investi un montant non communiqué dans la jeune pousse indienne pleine de promesse. Le géant américian entend ainsi acquérir l'opportunité de toucher une cible encore plus large en proposant un autre vivier d'hébergements qui ne soit pas chez les particuliers. Si Airbnb travaille désormais avec les boutique hotels et a investi dans Hotel Tonight, il renforce son offre entrée de gamme avec les produits Oyo.

Oyo a basé son développement sur un modèle partenarial offrant aux hôteliers indiens puis chinois l'opportunité d'améliorer leur offre et de développer leurs revenus. Une aide technique pour remettre à niveau l'offre, un support en communication via l'application mobile, un PMS gérant le chiffre d'affaire, les prix, ainsi que les fonctions F&B, front desk, achats et réassort voilà le secret d'Oyo pour conquérir les hôteliers. C'est dans cet état d'esprit opportuniste, qui lui a réussi si bien jusqu'à maintenant puisqu'il entre dans le top 10 du classement mondial des groupes hôteliers avec près de 460 000 chambres au 1er janvier 2019 contre près de 53 000 au 1er janvier 2018, qu'Oyo tisse sa toile à l'internationale. Une croissance a faire palir d'envie les autres leaders mondiaux.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?