Accéder au contenu principal

Investissements

Retour des clubs de jeux à Paris : « La part de risque est importante mais nous sommes confiants » Philippe Bon, délégué général des Casinos de France

L'offre de jeu parisienne s'était progressivement éteinte ces dernières années après la fermeture de la plupart des cercles de jeux. Ce jeudi 26 avril ouvre rue Marbeuf le tout premier club de jeux installé à Paris.

Le groupe Tranchant, exploitant du Paris Elysées Club, a investi près de 10 millions d’euros dans un marché qui devrait faire des émules.

Environ 170 emplois vont être créés et répartis sur des plages horaires étendues. Des projets similaires portés par d’autres groupes de casinos pourraient voir le jour durant l’été ou à la rentrée, amenant « probablement à 5 à 6 établissements à la fin de l’année » selon Philippe Bon, délégué général des Casinos de France.

Depuis le 1er janvier 2018, une nouvelle loi autorise à titre expérimental l’ouverture de clubs de jeux jusqu’en 2021. L’enjeu est important pour Paris où les casinos sont interdits depuis presque 100 ans. Ces nouveaux établissements ont pour but de canaliser la demande vers une offre légale, sans blanchiment d’argent. Dans le cadre de cette nouvelle réglementation qui n'autorise ni machines à sous ni roulette, les joueurs disposeront d'une vingtaine de tables pour jouer essentiellement au poker et peut-être au Mahjong et au billard multicolore (les autorisations sont en cours).

Etant donné la courte période d’ouverture autorisée, plusieurs casinotiers font le pari de réaliser de lourds investissements, dont Barrière qui devrait inaugurer le sien cet été en face du Fouquet’s. « La part de risque est importante mais nous sommes confiants » précise Philippe Bon. Tandis que Londres compte 25 clubs de jeux, l’ouverture d’un premier établissement chez sa rivale française pourrait accroître son attractivité.

C’est l’avis de Philippe Bon, délégué général des casinos de France « Paris peut désormais être une destination intéressante pour qui aime jouerNous souhaitons que ces clubs de jeux attirent des clients habitués mais aussi les gens de passage, les familles, les touristes étrangers… ».

Depuis 10 ans, les casinos français subissent les différentes réglementations concernant l’interdiction de fumer, un contrôle plus strict des visiteurs et l’autorisation des jeux en ligne. Certains ont réussi à inverser la tendance à la baisse de leurs Produit Brut des Jeux (différence entre les mises des joueurs et leurs gains) via de conséquents investissements dans leurs structures et de nouvelles machines à sous innovantes.

Les casinos, tous situés le long du littoral, dans les villes touristiques ou villes d’eaux pourraient alors connaître un nouveau type de concurrence via l’ouverture d’un marché au plus près des joueurs parisiens. Rendez-vous en 2021 pour un premier bilan de ces ouvertures expérimentales.

Accédez gratuitement à la suite de l'article

Créez votre compte et accédez à de nombreux contenus exclusifs

J'en profite

Déjà inscrit ?

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?