Accéder au contenu principal

Actualités

Le business mondial du Tourisme augmente de 3,6% en 2015

Selon les calculs de l'Organisation Mondiale du Tourisme, les recettes générées par les dépenses des visiteurs internationaux se sont élevées à un total estimé à €1 110 milliards en 2015, ce qui représente une hausse de 3,6 % tenant compte des fluctuations des taux de change et de l’inflation.

Selon l'OMT, les recettes du tourisme international dans les destinations à travers le monde ont augmenté de 3,6 % en 2015, dans des proportions comparables à la croissance des arrivées internationales (4,4 %). Pour la quatrième année consécutive, la croissance du tourisme international a été supérieure à celle du commerce mondial de marchandises, faisant grimper à 7 % la part du tourisme dans les exportations mondiales en 2015.

Les recettes générées par les dépenses des visiteurs internationaux en hébergement, repas et boissons, loisirs, achats et autres biens et services se sont élevées à un total estimé à 1 232 milliards d’US$. Outre les recettes du tourisme international (poste « voyages » de la balance des paiements), le tourisme international a généré 210 milliards d’US$ de recettes d’exportation au titre des services de transport international de voyageurs non-résidents, ce qui porte la valeur totale des exportations du tourisme à 1 400 milliards d’US$ (€1 100 milliards), soit 4 milliards d’US$ par jour en moyenne.

Les États-Unis d’Amérique (178 milliards d’US$), la Chine (114 milliards d’US$), l’Espagne (57 milliards d’US$) et la France (46 milliards d’US$) restent en tête du classement, aussi bien pour les recettes du tourisme international que pour les arrivées de touristes.

Les locomotives du tourisme émetteur l’an dernier ont été la Chine, les États-Unis d’Amérique et le Royaume-Uni, grâce à la force de leur devise et de leur économie. 

La Chine reste le premier marché émetteur au monde, sachant qu’elle enregistre chaque année depuis 2004 une croissance à deux chiffres des dépenses touristiques, ce qui profite à des destinations asiatiques comme le Japon et la Thaïlande, aux États-Unis d’Amérique et à diverses destinations européennes. Les dépenses des voyageurs chinois ont augmenté de 25 % en 2015 pour atteindre 292 milliards d’US$.

Les dépenses touristiques du deuxième plus gros marché émetteur au monde, les États-Unis d’Amérique, ont augmenté de 9 % en 2015 pour atteindre 120 milliards d’US$. Les dépenses du quatrième plus gros marché au monde, le Royaume-Uni, ont augmenté de 8 % pour se situer à 63 milliards d’US$. À l’inverse, l’Allemagne, numéro 3 à l’échelle mondiale, a affiché une légère baisse des dépenses (76 milliards d’US$) s’expliquant en partie par la dépréciation de l’euro.

Deux changements sont intervenus dans le classement d’après les dépenses touristiques en 2015. Les dépenses du tourisme émetteur de la France ont atteint 38 milliards d’US$,  celles de la Russie 35 milliards d’US$ et la République de Corée 25 milliards d’US$.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?