plus

New York sous la pression immobilière

10 min de lecture

Publié le 10/10/06 - Mis à jour le 17/03/22

Traumatisée depuis 2001 par les conséquences du 11 septembre, l’hôtellerie de luxe new-yorkaise relève la tête depuis deux ans pour parvenir à ses meilleurs niveaux de performances. Un autre danger la guette, l’arbitrage auquel se livre les propriétaires face à la pression des investisseurs immobiliers qui poussent à la transformation de tout ou partie des hôtels bien placés en appartements de luxe. Le multi-usage devient la règle et la condition pour faciliter les grandes ouvertures, tandis que les Boutique hôtels poussent comme des champignons.

New York vient de célébrer dans le recueillement le cinquième anniversaire des attentats du 11 septembre. Si le traumatisme est encore dans toutes les mémoires, leur effet désastreux s’est estompé. La croissance américaine est relancée. La confiance est revenue. Et, pour les hôtels new-yorkais, la...

Ce contenu est réservé aux abonnés. Il vous reste 80% à découvrir.

Chaque semaine, l’équipe HON vous apporte un regard expert sur le monde de l’hospitalité.

En devenant membre, vous aurez accès à un écosystème complet : contenu exclusif, emploi, etc.

DEVENIR MEMBRE

Déjà membre ?

Pour aller plus loin

Chaque semaine, l’équipe HON vous apporte un regard expert sur le monde de l’hospitalité. En devenant membre, vous aurez accès à un écosystème complet : contenu exclusif, emploi, etc.

DEVENIR MEMBRE

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?