Vacancéole accélère et veut garder une longueur d’avance

5 min de lecture

Publié le 07/10/22 - Mis à jour le 07/10/22

Vacancéole Motz Savoie

Eric Journiat revient sur 13 ans de son aventure entrepreneuriale autour du projet Vacancéole fortement ancré sur des valeurs RSE.

Un modèle singulier

Le groupe a été créé en 2009 avec la volonté de répondre aux propriétaires individuels d’appartements dans les résidences de tourisme qui faisaient face à la mise en défaut des gestionnaires de leur biens, suite à la crise de 2008. Une idée qui ne repose donc pas sur un concept produit mais sur les besoins de futurs clients investisseurs individuels.

« Nous sommes un enfant de la crise de 2008, de nombreux opérateurs se sont retrouvés en difficulté car leur modèle était associé à l’immobilier », souligne Eric Journiat.

En 2013 le groupe comptait 6 résidences pour une volume d’affaires de 1 million d’euros. Il lançait également sa marque ainsi que son site Internet. En 2017 il comptait 45 résidences, il en exploite 103 en 2022 pour un volume d’affaires de 73 millions d’euros.

Après avoir développé une résidence pour la commune de Motz en Savoie qui est désormais exploitée sous la marque Vacancéole, le groupe français veut accélérer sur l’intégration d’hébergements diffus qui sont un enjeu primordial face à la croissance des lits froids dans certaines destinations. La marque a ainsi pris en gestion plusieurs centaines de résidences au Cap d’Agde et a identifié plus de 30 000 clés liées à des lits froids ou tièdes dans la destination.

Elle ambitionne de développer son offre aux particuliers propriétaires afin de leur proposer une service clés en main qui dépasse la conciergerie en prenant en charge la commercialisation des actifs au-delà des périodes de haute saison.

Le groupe adresse donc ses clients propriétaires dans le cadre de baux de 9 ans, qui sont régulièrement renouvelés pour 9 années supplémentaires, mais également désormais dans le cadre de mandats de gestion. Fin 2021, une fois le plus gros de la crise liée au Covid 19, sur les 6500 appartements gérés par le groupe, 90 sont sortis du portefeuille dont la moitié y sont rentrés à nouveau en mandat de gestion.

« Ce qui nous a sauvé c’est notre lien spécifique avec nos propriétaires. La très grande majorité a accepté des baisses de loyers en 2021. » Souligne Eric Journiat en revenant sur la période 2020, 2021. Il ajoute « Comme de nombreuses entreprises, nous nous sommes vu mourir. »

Saisissant une nouvelle opportunité, Vacancéole lance Corséole s’appuyant sur la reprise en gestion de deux actifs sur l’île pour proposer des prestations de loisirs.

 

La RSE à la base de l’entreprise

Vacancéole labellise Clef Verte ses unités et travaille depuis plusieurs années avec la Ligue de Protection des Oiseaux. C’est le seul hébergeur en France a proposé des animations avec la LPO.

Les établissements favorisent les circuits courts ainsi que la préservation des écosystèmes où ils sont implantés. Propriétaires et clients finaux sont sensibilisés aux écogestes bien qu’Éric Journiat reconnaisse qu’il soit rare qu’un propriétaire se laisse convaincre d’entamer des travaux de rénovation énergétique. Vacancéole met toutefois en place des contrôles auprès de ses propriétaires sur la mise en place d’ampoules à LED par exemple.

Le site Internet du groupe propose également à ses clients un comparateur de trajets en mobilité douce qui est également poussé aux clients ayant réservé une semaine avant leur départ.

Face au défi de la sobriété énergétique, les sites baisseront la température des parties communes et des piscines d’un degré tout en sensibilisant les clients sur les écogestes. La limite se plaçant toutefois à la frontière de ce que les clients sont disposer à accepter, notamment pour les familles.

Eric Journiat a développé son entreprise en donnant un maximum d’autonomie à ses collaborateurs il avait ainsi lancé la démarche du management pas la confiance qui est devenue la performance par la confiance. Ainsi le changement de siège social a été confié à une équipe de volontaires à qui Eric Journiat avait donné carte blanche dans un cadre budgétaire défini et avec la seule contrainte de devoir consulter tous les salariés de l’entreprise. Une expérience couronnée de succès avec un déménagement très rapide et un espace de travail extrêmement peu consommateur d’énergie pour accueillir les 90 salariés du siège.

Un acteur au cœur des territoires

C’est le trait d’union de tout le parc Vacancéole, la promesse de découvrir un territoire et d’aller à la rencontre de ses habitants.

Ce lien se retranscrit jusque dans les arbitrages faits pour la levée de fonds qui est intervenue en juillet 2020 avec le fond Garibaldi (Banque Populaire Auvergne- Rhône-Alpes) et le Crédit Agricole de Savoie.

Le groupe est par ailleurs membre co-fondateur du fonds Essentiem lancé en partenariat avec le Comité Régional du Tourisme Auvergne-Rhône-Alpes.

Le groupe annonce 5 ouvertures pour la saison hiver 2022/2023 dans les Alpes et les Pyrénées. La résidence de Peyragudes sera le troisième établissement de la station confié au groupe par la commune.

Eric Journiat ne cache pas ses ambitions pour l’international avec la volonté de s’implanter au Portugal, en Espagne et en Italie.

Pour aller plus loin

Chaque semaine, l’équipe HON vous apporte un regard expert sur le monde de l’hospitalité. En devenant membre, vous aurez accès à un écosystème complet : contenu exclusif, emploi, etc.

DEVENIR MEMBRE

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?