Accéder au contenu principal

Destinations

[Update] Le calendrier des vacances scolaires adopté pour les 2 années à venir

Crucial pour le chiffre d’affaires des professionnels du tourisme, le calendrier des vacances scolaires est maintenu avec 3 zones pour les vacances en cours d’année et une rentrée scolaire en septembre.

Lien vers le calendrier officiel suite à l'Arrêté du 7 décembre 2022 fixant le calendrier scolaire des années 2023-2024, 2024-2025 et 2025-2026.

Sur la rentrée scolaire de septembre, professionnels de l’Education nationale et du tourisme se rejoignent, la dernière semaine du mois d’août doit rester une semaine de vacances. Par rapport à 2019, le RevPAR de l’ensemble des professionnels du secteur avait progressé de 7,6% pour la semaine du 22 au 28 août 2022. A l’inverse, la semaine de la rentrée, soit du 29 août au 4 septembre, il était en baisse de 10,8% par rapport à 2019. Un delta de 18,4 points* qui serait préjudiciable pour le chiffre d’affaires des professionnels. Ils ne pourraient plus bénéficier de l’effet « bonne affaire » de la dernière semaine des vacances pour remplir leurs établissements.

Côté vacances dans l’année, le principe des 3 zones de départ en vacances a été maintenu pour permettre un étalement des congés entre les différentes zones. Ainsi les professionnels, notamment de la montagne, ont la garantie de pouvoir remplir au maximum entre le 10 février et le 11 mars 2024 ainsi qu’entre le 6 avril et le 6 mai 2024.

En fonction des sources, les retombées économiques du tourisme en montagne sont estimées entre 9 et 10 milliards d’euros par an (Les chiffres clés du tourisme de montagne 3ème édition mai 2002. Service d'études et d'aménagement touristique de la montagne. & Panorama du tourisme de la montagne, édition 2012/2013 cahier n°2 : Emplois et retombées économiques.) Un montant considérable qui s’accompagne de la création de 120 000 emplois directs et surtout d’une économie qui fait vivre des territoires qui, avant l’arrivée de l’or blanc, avaient été désertés ou n’était pas exploités.

Il est vital pour ces territoires que l’activité perdure et reste rentable avec une haute saison la plus longue possible car les capacités de remplissage étant limitées, raccourcir la période de vacances scolaires signifierait renoncer à une partie de la clientèle en station.

Un débat qui renait à chaque négociation, entre équilibre pédagogique et réalités économiques qui sont centrales pour une activité dont le poids est aussi important dans le PIB national et la qualité aussi déterminante pour l’image de la France à l’international.

*Source MKG Consulting, MKG_destination

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?