Accéder au contenu principal

Opérations

Eurostar Group lève le voile sur sa nouvelle marque

A compter du troisième trimestre de 2023, les trains Thalys seront rebaptisés Eurostar et les deux compagnies appartenant désormais à la même holding arboreront un nouveau logo unique dans le cadre du rapprochement des deux opérateurs ferroviaires.

Les trains Thalys disparaitront dès le mois d’octobre prochain au profit de la marque Eurostar qui regroupera sous une même bannière les trains reliant Paris, Bruxelles, Amsterdam et Cologne et les trains transmanches. C’est le nom Eurostar qui a été retenu car il est jugé plus connu que son homologue franco-belge, « notamment auprès de la clientèle américaine et asiatique ».

Cette fusion des marques et le nouveau logo composé d’une étoile à six branches dans un cercle ouvert, qui forme un « e » matérialise le rapprochement des deux compagnies qui avait été annoncé en mai 2022. Ce logo fait référence au train Etoile du Nord qui reliait Paris, Bruxelles et Amsterdam de 1924 à 1996 mais aussi au premier logo d’Eurostar. 

Nous voulons une marque unique, forte pour nos clients, qui soit le symbole du réseau européen que nous voulons mettre en place. 

Gwendoline Cazenave, directrice générale, Eurostar Group

La nouvelle identité de marque a été conçue par DesignStudio sur la base d’une palette de 10 couleurs, toutefois les trains Thalys resteront rouges en raison d’un coût trop important pour repeindre l’ensemble des rames. Ces changements d’identité s’accompagnent également d’un site web, d’une application, d’un système de réservation et d’un programme de fidélité uniques à partir d’octobre.

Le groupe ambitionne de transporter 30 millions de passagers par an d’ici 2030, sachant que « Thalys dessert quatre pays depuis 1996 et transporte chaque année 8 millions de passagers. Eurostar dessert aussi 4 pays mais depuis 1994, avec 11 millions de passagers par an » explique François Le Doze, directeur commercial d’Eurostar Group.

Pour mener à bien cet objectif, Eurostar Group doit notamment faire face à la problématique des contrôles renforcés aux frontières. En effet, depuis le Brexit il faut 30% de temps en plus pour traiter les passagers en raison des contrôles aux frontières et de l'estampillage des passeports selon Gwendoline Cazenave.

Ces délais de traitement font que l'opérateur ferroviaire ne vend actuellement que 550 des 900 sièges des premiers trains de la journée Londres-Paris, Paris-Londres et Londres-Bruxelles. Un problème de remplissage qui a un impact direct sur les tarifs, la compagnie ne pouvant plus proposer des prix aussi attractifs qu’auparavant.

La directrice générale d’Eurostar Group souligne qu’ils travaillent étroitement avec les douanes françaises et anglaises pour trouver une solution. En outre, elle explique que « nous devons être mieux organisés, avec plus de personnel de police, plus d'investissements dans les e-gates automatisés » mais aussi « ajouter plus de cabines et plus d'e-gates à St Pancras et à la Gare du Nord - la longueur de la gare doit être retravaillée ».

Parallèlement, Eurostar a confirmé le lancement d’une cinquième liaison sur la ligne Londres-Amsterdam en 2024 tandis que la flotte Thalys est en cours de rénovation. Gwendoline Cazenave a déclaré que la rénovation actuelle augmenterait la capacité de ces trains de 10% et ajouterait 30 sièges sur les 300 existants. Une nouvelle classe de voyage devrait également faire son apparition l’année prochaine, sans plus de détails de la part du groupe pour le moment.

Le dernier enjeu majeur sera de faire des gares de véritables hubs à l’image des grands aéroports européens. Pour ce faire, « il va falloir coordonner nos horaires, les rendre efficients. Que les réseaux soient cohérents en gare. Que ce soit à Paris, à Lille, à Bruxelles ou à Londres ».

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?