Cyclotourisme : la France change de braquet

9 min de lecture

Publié le 26/01/24 - Mis à jour le 26/01/24

Cyclotourisme

Le cyclotourisme a le vent en poupe ces dernières années en France. S’inscrivant dans la tendance du slow tourisme ainsi que de l’itinérance, cette pratique fait de plus en plus d’adeptes. Aujourd’hui, plus d’un ménage sur deux est équipé d’au moins un vélo, et l’arrivée des VAE n’a fait que renforcer cette popularité grandissante. Une réelle manne financière pour la destination France avec un marché qui pèse aujourd’hui plus de 4 milliards d’euros. Un essor qui incite désormais le pays à se doter d’une stratégie nationale du tourisme à vélo, avec comme objectif de ravir la première place à l’Allemagne en tant que meilleure destination européenne pour le cyclotourisme.

Une pratique touristique dans l’ère du temps « Depuis maintenant plus de 10 ans, la pratique du vélo connaît une hausse de fréquentation à deux chiffres » souligne Sophie Rapinel, responsable pôle itinéraires et tourisme à vélo chez Vélo et Territoires. En 2022, les passages à vélo ont grimpé de 31%...

Ce contenu est réservé aux abonnés. Il vous reste 80% à découvrir.

Chaque semaine, l’équipe HON vous apporte un regard expert sur le monde de l’hospitalité.

En devenant membre, vous aurez accès à un écosystème complet : contenu exclusif, emploi, etc.

DEVENIR MEMBRE

Déjà membre ?

Pour aller plus loin

Chaque semaine, l’équipe HON vous apporte un regard expert sur le monde de l’hospitalité. En devenant membre, vous aurez accès à un écosystème complet : contenu exclusif, emploi, etc.

DEVENIR MEMBRE

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?