Accéder au contenu principal

Actualités

Mobilisation des hôteliers de l'Est parisien

Réunie à l'initiative de Si Hocine et Sooruth Sookun, tous deux hôteliers sans enseignes du XIème arrondissement de Paris, une cinquantaine de leurs confrères est venue échanger sur la situation de l'Est parisien et sur les moyens de faire face à un avenir immédiat assez inquiétant. Les principaux OTAs de la place étaient présents pour soutenir cette initiative.

Même sans vouloir faire de catastrophisme, toutes les interventions des participants ont insisté sur la baisse constante d'activité enregistrée sur Paris depuis les attentats de novembre 2015 et sur les conséquences d'une communication sécuritaire des autorités publiques, destinée à maintenir les Français en alerte, mais qui produit un effet désastreux dans les grands pays émetteurs de touristes vers la France et sa capitale.L'Est parisien, et plus particulièrement le XIème arrondissement, au cœur des débats, souffrent encore davantage avec l'accumulation du souvenir des attaques contre Charlie Hebdo et le Bataclan, et du "forum démocratique" permanent qui agite la place de la République depuis des semaines. Tout cela n'est pas fait pour arranger les affaires des hôteliers qui subissent une baisse d'activité à deux chiffres et enregistrent globalement une baisse de prix moyens de 7 à 8%. Pour Si Hocine et les co-organisateurs de cette réunion, la guerre des prix qui a débuté dans l'Est parisien pour tenter de récupérer un trafic absent ne peut avoir que des effets encore plus pervers à moyen et long terme. Une réaction plus positive passe par un marketing renforcé et la volonté de capitaliser, autant que faire se peut, sur les atouts de l'East Village parisien, une appellation qui n'est pas sans rappeler l'East Village, bohème et très populaire à New York. Un blog a été créé à cette occasion : www.pariseastvillage.com qui raconte la vie, l'animation et donne les bonnes adresses du quartier.Par ailleurs, Carlo Olejniczak, directeur général France de Booking.com, a annoncé qu'une vaste campagne de marketing digital allait être lancée auprès de tous les contacts référencés comme clients pour valoriser la destination Paris et tenter d'inverser la tendance actuelle. Les représentants présents d'Expedia et Hotelsbeds ont annoncé également multiplier les initiatives pour rétablir un climat propice à la venue des touristes étrangers.Pour modeste qu'elle puisse sembler, cette initiative locale témoigne de la prise de conscience des hôteliers d'une situation sans commune mesure avec les crises précédentes et d'un premier geste de marketing local, indispensable pour que les autorités touristiques de la Capitale aient envie de la relayer et de l'appuyer. 

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?