Parcs de loisirs : des destinations attractives qui poursuivent leur développement

4 min de lecture

Publié le 16/02/22 - Mis à jour le 17/03/22

développement parcs de loisirs

Alors que les périodes de fermeture se sont multipliées en 2020 et 2021 pour les parcs de loisirs, la fréquentation de ces sites semble repartir à la hausse. Et un certain nombre de ces parcs dévoilent des plans de développement ambitieux pour les années à venir.

Côté France, le Futuroscope annonce le commencement d’une étape stratégique s’inscrivant dans son plan Vision 2025. Il s’agit de la « resortisation » du parc avec l’arrivée au printemps 2022 d’un nouvel hôtel thématisé ainsi que d’un nouveau restaurant proposant un concept inédit en France. Toutes ces nouveautés s’accompagnent d’ambitions fortes, à savoir la conquête de nouveaux marchés et le prolongement de durée des séjours afin de se positionner en tant que « destination de loisirs dimension européenne ».

Le nouvel hôtel du Futuroscope, baptisé Station Cosmos, plongera les visiteurs dans un univers dédié à la science-fiction et la high tech. Présenté comme un hôtel familial haut de gamme, il accueillera 76 chambres au design semblable à des cabines de vaisseau spatial. Une attention particulière a été porté à chaque détail afin d’offrir une expérience des plus immersives. Un restaurant thématisé attenant servira le petit-déjeuner et un bar lounge nommé le « Bar des Pilotes » complètent l’offre. De plus, l’établissement est certifié Haute Qualité Environnementale (HQE).

Le restaurant est aussi thématisé et se présente comme une offre expérientielle. Le Space Loop, accessible aux non-visiteurs et non-résidents de l’hôtel du parc, propose à ses clients de commander via des écrans tactiles pour ensuite recevoir leurs plats grâce à un système de rails avec loopings qui traversent le restaurant.

Le Futuroscope inaugure également cette année une nouvelle attraction, nommée Chasseurs de Tornades, qui mêlera technologies et sensations. Une nouveauté dont le coût s’élève à 20 millions d’euros. A cela s’ajoute l’ouverture au printemps de l’Arena Futuroscope, une salle dédiée à la culture, au sport et au divertissement, à l’organisation d’événements d’entreprise. Le parc devient ainsi une destination Entertainement complète.

Le parc Efteling, situé aux Pays-Bas, a également comme projet de s’agrandir avec la construction d’un nouvel hôtel ainsi que d’une nouvelle zone thématique à l’horizon 2024. Les travaux de ces deux nouveautés débuteront cette année, à l’occasion du 70ème anniversaire du parc. Le nouvel hôtel sera le plus grand hôtel d’Efteling avec 143 chambres, deux restaurants et un spa. Et l’arrivée de la nouvelle zone permettra d’augmenter la capacité d’accueil du parc.

Malgré la fermeture temporaire, nous ne voulons pas rester sans rien faire, mais profiter de l’occasion pour nous préparer à l’avenir. L’année dernière, le schéma d’aménagement "l’Univers d’Efteling" a officiellement été approuvé. Il comprend des cadres et des possibilités d’expansion en dehors des délimitations actuelles du parc. Cependant, nous nous concentrerons d’abord sur le développement au sein du parc d’attractions, car cela comporte moins de risques financiers. Ces investissements pour les deux prochaines années correspondent également à notre vision pour 2030. 

Fons Jurgens, Directeur général d’Efteling

Le secteur des parcs de loisirs représente un marché très concurrentiel, notamment en Europe où chaque parc rivalise d’inventivité pour développer des attractions toujours plus impressionnantes. On retrouve à titre d’exemple, l’attraction Red Force à PortAventura World en Espagne qui détient 3 records européens : les montagnes russes les plus hautes les plus rapides et avec la plus haute chute. En Allemagne, à Phantasialand se trouve l’attraction F.L.Y qui est la plus longue montagne-russe « volante » du monde. Ou bien encore l’attraction The Smiler dans le parc anglais Alton Towers qui détient le record mondial de nombre d’inversions avec 14 loopings.

Un secteur très dynamique également hors Europe comme l’atteste l’ouverture prochaine du parc à thèmes du Studio Ghibli au Japon. Ce parc se situe dans le département d’Aichi, à environ 300 km à l’ouest de Tokyo et ouvrira ses portes le 1er novembre 2022. Avec un coût total de 264 millions d’euros, les fans du studio d’animation Japonaise pourront s’immerger dans les univers issus des longs métrages cultes tels que « Mon voisin Totoro », « Princesse Mononoké » ou encore « Le Château ambulant ».

Outre Atlantique, le parc à thème NBCUniversal affichent des chiffres d’affaires plus qu’encourageant, attestant du retour des visiteurs dans les parcs de loisirs. Les revenus de la division des parcs à thème ont augmenté de 191,3 % par rapport au même trimestre de l'année dernière, malgré le manque de voyageurs internationaux. La division des parcs à thème a connu le quatrième trimestre le plus rentable de l'histoire de NBCUniversal grâce aux dépenses en hausse des visiteurs.

La chaîne commerciale de parcs à thème spécialisés dans le monde marin SeaWorld se montre confiante quant à la reprise du tourisme international et a ainsi proposé de racheter l'exploitant de parcs d'attractions Cedar Fair LP pour 3,4 milliards de dollars. Cedar Fair a confirmé l'offre dans une déclaration, ajoutant que son conseil d'administration allait examiner la proposition.

Pour aller plus loin

Chaque semaine, l’équipe HON vous apporte un regard expert sur le monde de l’hospitalité. En devenant membre, vous aurez accès à un écosystème complet : contenu exclusif, emploi, etc.

DEVENIR MEMBRE

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?