Accéder au contenu principal

Analyses

Parcs de loisirs, des destinations en pleine mutation - Partie 2

L’année 2022 s’annonce riche en célébrations pour les parcs de loisirs avec Disneyland Paris fêtant ses 30 ans, le Puy du Fou soufflant sa 45ème bougie et Efteling célébrant ses 70 ans d’existence. Un secteur atteignant une certaine maturité à travers les différentes régions du monde mais qui pourtant ne cesse d’évoluer et de se réinventer pour continuer à émerveiller petits et grands. Nouvelles attractions, nouveaux équipements, nouveaux spectacles, nouveaux hôtels sont tout autant de postes de dépense d’envergure pour les parcs. Entre temps, la crise sanitaire a frappé de plein fouet le secteur, contraignant ces grandes destinations de loisirs à fermer leurs portes durant de longs mois. Comment se porte le secteur après deux années en dents de scie ? Quels parcs se sont montrés les plus résilients et ont malgré tout poursuivi leur développement ? Quelles évolutions pour faire face à une concurrence accrue et répondre aux nouvelles attentes des visiteurs ?

Retrouvez ici le lien de la première partie de cette analyse sur les parcs d'attractions. 

Un marché concurrentiel en constante évolution

Avec une telle concentration d’acteurs sur un même marché, la concurrence se fait de plus en plus rude. C’est la raison pour laquelle les parcs ne cessent d’investir dans des nouveautés. Ils doivent d’une part se démarquer de leurs concurrents mais également attiser la curiosité des visiteurs en se renouvelant le plus régulièrement possible. Une nécessité très coûteuse pour les parcs, en effet, la Banque des territoires estime entre 300 et 400 millions d’euros le montant des investissements annuels des parcs. Et le prix des attractions peut parfois frôler, voire dépasser, le milliard d’euros. On considère que les parcs inaugurent une nouveauté majeure tous les deux ans.

Les plans de développement des parcs sont tous maintenus malgré les conséquences de la crise sanitaire sur le secteur. Europa Park poursuit ainsi son expansion avec le développement d’une nouvelle zone dédiée à la Croatie. En projet depuis plusieurs années, la création de cette future zone a été officialisée il y a peu mais pour le moment très peu d’informations ont été dévoilées. Les visiteurs devraient pouvoir découvrir ce nouveau quartier à l’horizon 2023, une montagne russe d’envergure constituera par ailleurs le cœur de cette future zone. Cette expansion, la plus grande depuis l’inauguration du parc aquatique Rulantica, devrait permettre à Europa Park de franchir la barre des 6 millions de visiteurs annuels. Pour faire patienter les visiteurs, le parc vient tout juste de réhabiliter sa zone dédiée à l’Autriche, avec une nouvelle attraction les plongeant dans l’univers de Sissi l’impératrice.

Chez nos voisins néerlandais, le parc Efteling a également comme projet de s’agrandir avec la construction d’une nouvelle zone thématique de 17 000 m² à l’horizon 2024. Les travaux de cette nouvelle zone, estimés à 25 millions d’euros, débuteront cette année à l’occasion de son 70ème anniversaire. Le parc explique que cette zone thématique, présentée comme « plus effrayante que jamais », remplacera l'actuel Château hanté Spookslot, qui fermera à l’été 2022. Dans la nouvelle zone, les visiteurs auront accès à une attraction, deux points de restauration, un magasin et des divertissements assortis. La nouvelle attraction baptisée « Danse macabre » sera un manoir hanté 2.0. L’arrivée de cette nouvelle zone permettra d’augmenter la capacité d’accueil du parc.

Plus au nord de l’Europe, en Suède, le parc Liseberg dévoile également de grands projets à l’approche de son centenaire en inaugurant un nouvel espace à thème appelé Luna Park. Cet espace, qui ouvrira cette année, accueillera deux nouvelles attractions familiales : Turbo et Tempus. Mais les nouveautés ne s'arrêtent pas là. En effet, l'attraction phare du Luna Park arrivera en 2023 pour célébrer le centenaire de Liseberg : Luna. Un grand huit en forme de boomerang atteignant une vitesse de 68 km/h et culminant à 33,5 mètres.

Le parc espagnol PortAventura World poursuit également son développement avec l’inauguration d’une nouvelle attraction d’envergure en 2023, elle sera située dans la zone Far West du PortAventura Park. Le parc va également investir 150 millions d’euros dans « The Beat Challenge », son nouveau projet d’expansion, qui se conclura par l’ouverture d’un quatrième parc d’attractions autour du thème du football. Le choix de cette thématique résulte d’une joint-venture signée avec LaLiga, le championnat de football espagnol. Ce nouveau parc, spécialement conçu pour les fans de football, sera le quatrième du complexe touristique avec PorAventura Park, Caribe Aquatic Park et Ferrari Land, inauguré en avril 2017.

Les parcs français sont tout aussi dynamiques, à l’image de Disneyland Paris. Le parc inaugurera le 20 juillet prochain Avengers Campus, le futur land Marvel. Seule une photo de l'avancée des travaux avait été révélée en novembre 2021 mais un nouveau spot promotionnel dévoile l'attraction en lieu et place de l’ancien Rock'n'Roller Coaster : Avengers Assemble : Flight Force. Cette zone comprendra également une nouvelle attraction « Web Slingers : A Spider-Man Adventure », deux restaurants et une boutique. Pour les autres zones annoncées par le parc, il faudra encore s’armer de patience. La zone de La Reine des Neiges est attendue pour 2024-2025, et le land Star Wars n’a pas encore de date prévisionnelle. A savoir que Disney California Adventures a d’ores et déjà inauguré son propre land dédié aux super-héros Marvel. La construction de ces nouvelles zones s’inscrit dans le cadre du plan de développement et d’expansion de Disneyland Paris annoncée par The Walt Disney Company qui injecter deux milliards d’euros à cet effet.

La Compagnie des Alpes, qui regroupe 12 parcs de loisirs, annonce de nombreuses nouveautés à venir dans ses différents parcs. Walibi Rhône-Alpes s’apprête à inaugurer au mois de juin Exotic Island, une nouvelle zone thématique comprenant l’attraction familiale Tiki Academy, deux aires de jeux aquatiques ainsi qu’un restaurant. Ce n’est que le début des plans d’expansion du parc, en effet, d’autres nouveautés verront le jour jusqu’en 2025, dont une attraction à sensations fortes qui ouvrira en 2024, à l’occasion des 45 ans du parc. La direction a prévu un investissement de l’ordre de 3,5 millions d’euros pour assurer la construction de toutes ces nouveautés.

Les deux parcs les plus important du groupe, Parc Astérix et Futuroscope, entament également la saison 2022 avec de nombreuses nouveautés. Le parc des gaulois vient tout juste de dévoiler Tonnerre 2 Zeus, une mise à jour de sa célèbre attraction Tonnerre de Zeus. Cette nouvelle version bénéficie d’un nouveau parcours avec plus de sensations fortes à la clé. En 2023, le parc accueillera Toutatis, une nouvelle attraction à sensations fortes qui été initialement prévue pour 2021. L’attraction à 28 millions d’euros représente le plus grand investissement que n’ai jamais réalisé le parc et démontre une volonté de capter le marché européen.

Le Futuroscope se montre encore plus ambitieux en investissant 300 millions d’euros dans les dix années à venir, principalement avant 2025, pour « changer son modèle économique ». Un investissement notamment supporté par la Banque des Territoires qui participe à hauteur de 20 millions d’euros Cette volonté se concrétise par l’inauguration cette saison de l’attraction Chasseurs de Tornades. Un budget de 21 millions d’euros a été mobilisé pour cette nouveauté, soit le plus gros investissement réalisé dans le parc. Mais la pierre angulaire de ce plan n’est autre qu’Aquascope, le futur espace aquatique du parc, représentant un investissement de 104 millions d’euros. Son ouverture est prévue pour 2024, il devrait pouvoir accueillir jusqu’à 1 900 visiteurs en simultané.

Le Puy du Fou souhaite traverser l’Atlantique. En effet, selon le site spécialisé américain Screamscape, le groupe vendéen envisage de s’offrir un « grand terrain » encore vierge au nord de Daytona Beach, sur la côte est de la Floride. Un emplacement des plus stratégiques puisqu’il se situe à une centaine de kilomètres d’Orlando, la capitale mondiale des parcs à thème. Toujours selon Screamscape, le Puy du Fou prospecterait aussi plus au nord, dans le Tennessee près de Knoxville. Le parc ne cache pas ses ambitions d’exporter son concept à l’international, après l’ouverture d’un parc en Espagne en 2021 et le développement d’un autre en Chine prévu à l’horizon 2025. D’ici 2030, il ambitionne d’exploiter 5 parcs à travers le monde, en comptant son parc historique en Vendée.

Divertir les visiteurs en dehors des attractions

Si les parcs investissent une grande partie de leurs budgets dans leur développement, notamment avec de nouvelles attractions et de nouvelles zones, ils n’en oublient pas pour autant les animations. Que cela soit sous la forme de parades ou de spectacles, les parcs ne manquent pas d’imagination pour émerveiller les visiteurs. Les saisons particulières comme Noël ou Halloween représentent des périodes de forte affluence dans ces destinations dédiées au divertissement des petits comme des grands. Il faut ainsi sans cesse renouveler la programmation et les décors afin de toujours surprendre les visiteurs, qu’ils soient primo ou habitués.

L’année 2022 est notamment marquée par la célébration des 30 ans de Disneyland Paris. Un anniversaire que le parc a souhaité célébrer en grande pompe. Les équipes du parc dévoileront un nouveau spectacle de jour qui sera joué devant le célèbre Château de la Belle au Bois Dormant. Une trentaine de personnages de toutes les générations Disney se produiront pour un spectacle inédit créé spécialement pour l’occasion. Le soir, un autre show se déroulera, avec des jets d'eau, de la vidéo, du son et des lumières mais également 200 drones. Pour ces célébrations, une nouvelle parade fera son apparition dans les allées du parc. Clou du spectacle, 30 invités sélectionnés par le parc ont pu assister en direct à un spectacle son et lumière unique, spécialement créé pour l’occasion en avril dernier, à la tour Eiffel. La Dame de fer s’est illuminée aux couleurs du 30ème anniversaire de Disneyland Paris. Cet anniversaire marque « le début d’une nouvelle ère » selon Natacha Rafalski, la présidente du parc.

Le parc Efteling fête lui aussi une date particulière en 2022 puisqu’il a ouvert ses portes il y a maintenant 70 ans. Les allées du parc sont décorées pour l’occasion et chaque jour les visiteurs sont invités à faire la fête avec les équipes du parc à 16h. Au programme : distribution d’accessoires de fêtes et une musique créée pour l’occasion par un groupe d’employés d’Efteling. Également, du 28 mars au 3 octobre, un conte de fées éphémère ouvrira ses portes sur la pelouse Speelweide. Cet « Efteling Wonderland » aura pour thématique Alice au Pays des Merveilles, et les visiteurs y seront accueillis en tant qu’invités d’honneur par le Chapelier Fou et le Lièvre de Mars pour prendre un thé.

Les animations et spectacles sont au cœur du concept du Puy du Fou qui fait le plein de nouveautés pour célébrer ses 45 ans. A cette occasion, le parc inaugure cette année la nouvelle version de l’emblématique spectacle « Le Signe du Triomphe ». Il prendra vie au sein du Stadium Gallo-Romain qui fait également peau neuve. Les spectateurs vivront ainsi au plus près les Jeux du Cirque, suivis de la condamnation des prisonniers à une nouvelle épreuve, provoquant ainsi la métamorphose de l’arène elle-même. Plus de 110 éléments de décor en mouvement vont se déployer pour se transformer en une immense galère impériale qui combattra les radeaux des prisonniers gaulois. Pour célébrer ses 45 ans comme il se doit, le parc a également créé deux grands évènements. La Nuit des Feux Follets aura lieu le 16 septembre, une soirée dédiée à la pyrotechnie. La Foulée des Géants se tiendra les 8 et 9 octobre, une course à pied nocturne seulement éclairée à la torche et aux flambeaux.

Noël est une période magique et cette magie habite les parcs de loisirs le temps de quelques semaines. Disneyland Paris comme toujours fait les choses en grands à cette période l’année avec le « Noël Enchanté Disney ». Le parc propose chaque année de vivre la magie de Noël de la mi-novembre à début janvier avec une parade dédiée à cette période mais également des spectacles thématiques. A cela s’ajoute toutes les décorations, dont un gigantesque sapin de Noël au cœur de Town square. Europa Park se pare également de ses décorations de Noël de novembre à janvier et chaque quartiers thématiques arborent des décorations typiques du pays qu’ils représentent. Les visiteurs peuvent profiter d’un authentique marché de Noël au cours de cette période. En outre, tout au long de la saison hivernale, un billet "soirée" permet d'accéder au parc à partir de 16h pour profiter des illuminations à la nuit tombée, mais aussi des animations, spectacles et bien sûr des attractions. Le parc Astérix célèbre quant à lui le Noël Gaulois avec au programme des patinoires, des pistes de luge ainsi qu’un marché de Noël. Petite particularité du parc, les sapins sont remplacés par des menhirs de Noël.

Halloween est l'une des périodes les plus importantes, en termes de fréquentation comme de chiffre d'affaires, notamment pour les parcs à thèmes. PortAventura World propose pour l’occasion six « parcours de l’horreur » dont la Muerte Viva qui est le dernier né de ces parcours. A Disneyland Paris, les méchants prennent possession du parc, dans lequel parades spéciales, apparitions surprises et autres rencontres avec des personnages seront multipliées pendant le Festival Halloween Disney. Point culminant du Festival Halloween : la soirée du 31 octobre, pendant laquelle le parc sera ouvert jusqu’à 2 heures du matin. Europa Park propose diverses animations telles que des spectacles sur glace, des parades monstrueuses, des spectacles de marionnettes et des spectacles aquatiques et pyrotechniques. A cela s’ajoutent les Horror Nights Traumatica, des soirées réservées au plus de 16 ans où des acteurs déguisés en monstres coursent les visiteurs dans le parc avec la présence de 5 maisons hantées. Le Parc Astérix accueille chaque année « Peur sur le Parc », un événement ponctué par plusieurs maisons hantées, avec la tenue de 4 nocturnes pendant lesquelles le parc ferme ses portes à 1 heure du matin. Au Futuroscope, les festivités autour d’Halloween se veulent plus bon enfant avec des animations conçues pour toute la famille, avec notamment un concours de déguisement le 31 octobre.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés.

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?