Accéder au contenu principal

Enquêtes

[Infographie] Au cœur des montagnes russes européennes

Les sensations fortes attirent les visiteurs. Alors que le 25e anniversaire de Disneyland Paris se poursuit en fanfare avec l’annonce d’un investissement de 2 milliards d’euros, ses concurrents soignent leurs profils internationaux et continuent de dynamiser le marché. L’occasion de se demander quels sont les parcs d’attractions les plus visités en Europe.

POUR ALLER PLUS LOIN :

Compagnies des Alpes

La Compagnie des Alpes est une entreprise française, filiale de la Caisse des dépôts et consignations créée en 1989. A l’origine, elle est essentiellement axée vers l’exploitation de domaines skiables étant premier exploitant de remontées mécaniques au monde mais, trop tributaire de la saison de ski, a diversifié ses activités à partir de 2002 vers les parcs d’attractions avec l’achat de la société Grévin & Cie.

En 1998, la société Parc Astérix achète le grand aquarium Saint-Malo avant de lancer en 1999 une OPE sur le groupe Musée Grévin-France Miniature dans le but de créer le premier groupe français de loisirs. Cette opération se traduit par l’échange d’actions entre les actionnaires des deux sociétés. L’entreprise devient alors Grévin & Cie. En 2002, la Compagnie des Alpes acquiert Grévin & Cie via une OPA et créé sa division Parc de loisirs.

Principales acquisitions en Europe :

  • Parc Astérix  à Plailly (France) avec 37 attractions et deux hôtels (2002)
  • Futuroscope à Chasseneuil-du-Poitou (France) avec 10 hôtels (première actionnaire depuis 2011)
  • Walibi Belgium à Wavre (Belgique) avec 38 attractions et sept hôtels (2006)
  • Bellewaerde Park à Yvres (Belgique) avec 30 attractions (2006)
  • Walibi Rhône-Alpes à Les Avenières (France) avec 32 attractions et 5 hôtels (2006)
  • Walibi Holland à Biddinghuizen (Pays-Bas) avec 37 attractions (2006)

Euro Disney

Euro Disney est une société en commandite par actions (SCA) qui exploite au travers de ses filiales le complexe de loisirs Disneyland Paris et ses dépendances et développe, en partenariat avec l’Etat et les collectivités territoriales, le secteur IV de la ville nouvelle de Marne-la-Vallée, Val d’Europe.

L’Etat et The Walt Disney Company dirigeant ensemble le développement et l’aménagement du Val d’Europe dans le cadre d’un partenariat public-privé unique en France. L’Etat étant représenté par Epafrance en tant qu’aménageur du territoire et The Walt Disney Company etant représentée par Euro Disney en tant que principal développeur. En résulte une volonté d’unité architectural pour l’ensemble des quartiers des communes de Bailly-Romainvilliers, Chessy, Coupvray, Magny-le-Hongre et Serris qui jouxtent le complexe touristique.

Les actionnaires :

  • The Walt Disney Company (72,34% au travers de EDL Holding Company)
  • Prince Alwaleed (4,95% au travers de Kingdom Holding Company)
  • Morgan Stanley (5,52%)

Looping Group

Looping Group est un groupe européen de parcs de loisirs et de vacances à ancrage régional. Son principal actionnaire est le fonds d’investissement belge Ergon Capital Partners, elle-même filiale du Groupe Bruxelles Lambert.

En 2011, la division parcs de loisirs de la Compagnie des Alpes et le fonds d’investissement H.I.G. Capital France, associé au fondateur Laurent Bruloy, réalisent la cession du contrôle de sept parcs de loisirs contre 29 millions d’euros.

Acquisitions principales en Europe :

  • Fort Fun Abenteuerland (Allemagne) avec 26 attractions et 25 clefs (2017)
  • Isla Magica (Espagne) avec 27 attractions (2013)
  • La Mer de sable (France) avec 26 attractions (2015)
  • Parc Bagatelle (France) avec 40 attractions (2010)
  • Avonturenpark Hellendoorn (Pays-Bas) avec 30 attractions (2010)
  • Pleasurewood Hills (Royaume-Uni) avec 25 attractions (2010)

Mack Rides

Mack Rides est une société allemande de conception et de construction de montagnes russes. La famille fondatrice détient aussi le parc Europa Park.

La création de la compagnie Mack remonte à 1780, fondée par Paul Mack. Elle était alors spécialisée dans la construction d’estrades et autres constructions mobiles à destination du milieu du spectacle et du divertissement allant du cirque au transport d’orgue. C’est en 1920 que la société commença à concevoir des montagnes russes à destinations des fêtes foraines. En 1975, Franz Mack fonda le parc Europa-Park avec son fils Roland Mack, qui leur sert de vitrine pour leurs différentes productions.

Attractions notables construites pour d’autres parcs d’attractions :

  • Trace du Hourra au Parc Astérix (France)
  • Runaway Mine Train à Alton Towers (Royaume-Uni)
  • Odin Ekspressen au Tivoli Gardens (Danemark)
  • Explorer à Mirabilandia (Italie)
  • Helix à Liseberg (Suède)
  • Pulsar à Walibi Belgium (Belgique)

Merlin Entertainments

Merlin Entertainements, fondée en 1998, est depuis 2007 avec sa nouvelle filiale Tussauds Group, le second groupe de loisirs au monde derrière la division parcs à thèmes de Disney. La société est détenue en majorité par le fonds d’investissements Blackstone Group.

Tussauds Group gère un portefeuille de lieux de loisirs de plusieurs marques dont les musées de cire Madame Tussauds, les parcs Legoland, les centres aquatiques Sea Life et les différents parcs britanniques Alton Towers, Thorpe Park et Chessington World of Adventures.

Principales acquisitions en Europe :

  • Gardaland à Castelnuovo del Garda (Italie) avec 34 attractions et deux hôtels (2006)
  • Heide Park Resort à Soltau (Allemagne) avec 40 attractions, un hôtel et un camp de vacances (2007)
  • Thorpe Park à Chertsey (Royaume-Uni) avec 24 attractions et un hôtel (2007)

Legoland est une chaîne achetée en 2005 au groupe Lego comprenant les parcs à thèmes Legoland Billund (Danemark) et Legoland Deutschland (Allemagne) ainsi que les centres d’attractions allemands Legoland Discovery Centre installé sur la Potsdamer Platz de Berlin et Legoland Discovery Centre à Oberhausen.

Parques Reunidos

Constitué en 1967, Parques Reunidos est un groupe espagnol majeur du secteur des loisirs gérant de nombreux parcs de loisirs, parcs d’attractions et centres de divertissements.

En 2007 après avoir acquis le Parc Warner de Madrid, le groupe est vendu au fonds d’investissement britannique Candover Investments, aujourd’hui renommé Arle Capital Partners. En 2015, le fonds d’investissements Arle Capital Partners souhaite vendre le groupe et demande un prix minimum de 2 milliards d’euros. Parmi les potentiels acheteurs figurent les groupes chinois Wanda et Fosun. Cette vente lui est déconseillée par des conseillers financiers extérieurs à la suite de la situation politique incertaine de l’Espagne après les élections de décembre 2015.

Principales acquisitions en Europe :

  • Attractiepark Slagharen, Slangaren (Pays-Bas) avec 40 attractions (2012)
  • Bobbejaanland, Lichtaart (Belgique) avec 50 attractions et un camping (2004)
  • BonBonland, Holme-Olstrup (Danemark) avec 65 attractions (2007)
  • Mirabilandia, Savio (Italie) avec 27 attractions (2007)
  • Movie Park Germany, Bottrop (Allemagne) avec 40 attractions (2010)
  • Parque de Atracciones de Madrid (Espagne) avec 43 attractions (appartient à la Communauté de Madrid)
  • Parque Warner de Madrid (Espagne) avec 39 attractions (2007)
  • TusenFryd, Vinterbro (Norvège) avec 31 attractions (2008)

Les autres constructeurs d’attractions sont Intamin AG (Pirates of the Carribean à Disneyland Paris), Vekoma Rides Manufacturing B.V (Stuntfall au Warner Madrid), Bolliger & Mabillard (Shamballah à Portaventura) et Zamperla (Discobélix au Parc Astérix).

Investissements notables :

Europa-Park : La famille Mack prévoit de construire son propre parc aquatique dont un 6ème hôtel thématiques de 304 clefs pour 150 millions d'euros et d'ajouter des nouvelles montagnes russes d'ici 2020.

Futuroscope : Le français va débourser 6 à 7 millions d'euros pour un gain de visiteurs de l'ordre de 140 000 d'ici 2022. Une modernisation des pavillons et un réaménagement des bâtiments est également en cours pour 54M€.

Liseberg : Un investissement de 22 millions d'euros a été mis en place pour la création de nouvelles boutiques thématiques, d'attractions et de restaurants (2017 à 2018).

Parc Astérix : De 2017 à 2020, un développement des attractions familiales et de son offre hôtelière est prévue (+450 chambres) pour 100M€.

Port Aventura : Le parc espagnol a récemment investi 100 millions d'euros dans le site Ferrari Land.

Puy du Fou : Cette année, le français a prévu une nouvelle attraction Le Mystère de La Pérouse, la rénovation du Café de la Madelon et des investissements structurels pour le parc et les différents spectacles pour un montant de 25M€.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?