Accéder au contenu principal

Actualités

L’Etat de Victoria, solide et résilient

Au Sud-Est de l’Australie, l’Etat de Victoria a affiché un nombre record de visiteurs internationaux en 2009, se portant en tête des provinces austra­liennes. Malgré une offre accrue, les hôtels de l’Etat ont pu maintenir un niveau plutôt bon de résultats et anticipe une croissance encore meilleure.

L’Etat de Victoria a battu un nouveau record avec une hausse du visitorat de 3,5% à 1,5 million de touristes en 2009. Cela lui a permis d’atteindre sa plus meilleure part de marché en termes de visiteurs internationaux en Australie (30%). Les dépenses de ces visiteurs ont aussi cru de 9,1% à $3.8 milliards, surper­formant ses principaux concurrents de Nouvelle Galles du Sud (+0,6%) et du Queensland (-4.1%) “Alors que d’autres parties d’Australie ont connu une baisse du tourisme, la Province attire davantage de visiteurs étrangers, qui dépensent plus largement et restent plus longtemps”, explique le patron de Tourism Victoria, Gregory Hywood. “Notre gouvernement provincial continue de soutenir le tou­risme en attirant les meilleurs événements du monde, encourageant les investisse­ments dans l’hôtellerie et la restauration, et facilitant de nouvelles liaisons aériennes à partir de Melbourne Airport, pour dynamiser l’activité économique et protéger les emplois locaux. Nous avons une stratégie délibérée de conquête de nouveaux événements pour les intégrer dans notre calendrier des événements majeurs, et offrir un programme riche toute l’année à nos visiteurs.”“Melbourne a déjà connu et connaîtra une hausse de son inventaire hôtelier et de produits rénovés mis sur le marché dans les 2 à 3 ans à venir sur le créneau 4* et 5*. Nous voyons le déploiement de nouveaux produits dans toutes les catégo­ries, des résidences, des boutiques hôtels de 3*, 4* et 5*, sans parler des nouvelles salles de réunions. A l’avenir, le marché va devenir encore plus concurrentiel”, prédit Elena O'Brien.Les principaux marchés sources restent la Nouvelle Zélande, le Royaume-Uni, la Chine et les Etats-Unis. Parallèlement, le marché le plus prometteur pour une crois­sance future est l’Inde avec une hausse an­nuelle estimée de 10,8% par an, suivi par la Chine, 7,9%, qui devrait être le princi­pal pays émetteur à l’horizon 2014, puis l’Indonésie, 7,7% et la Malaisie, 5,9%. “Des liaisons accrues en provenance des destinations asiatiques et des campagnes internationales de marketing de Tourism Victoria sur la dernière décade ont porté leurs fruits. Nous avons convaincu cinq nouvelles compagnies internationales de voler vers Melbourne Airport au cours des 18 derniers mois, ce qui facilite l’ac­cès pour les visiteurs internationaux”, ajoute Gregory Hywood.{{Retour aux affaires à Melbourne}}Melbourne a montré des performances exceptionnelles, avec 1,4 million de vi­siteurs internationaux, plus 4,4% sur 2008, plus 15,7% sur 2007, bien que le marché intérieur ait chuté de près de 4%. Melbourne attire la vaste majorité des visiteurs de l’Etat, en tant que capitale, principale porte d’entrée, et centre des attractions artistiques, culturelles et spor­tives, temple du shopping, des affaires et des grands événements.“Les grands événements placent Mel­bourne et Victoria sous les projecteurs et renforcent notre attractivité comme desti­nation touristique. Melbourne se taille la part du lion sur le marché lucratif des évé­nements d’entreprise en Australie et nous faisons jeu égal avec les plus grandes villes d’accueil de congrès au monde, y compris Pékin, Singapour et Dubaï”, se félicite Gregory Haywood.Le nouveau Melbourne Convention Centre ($1,4 milliard) est un parfait exemple des initiatives de Victoria sur ce segment, s’affichant comme le pre­mier centre de congrès au monde avec les 6 étoiles du classement Green Star. Ce centre devrait déverser quelque $200 mil­lions par an de retombées dans l’économie de Victoria pour les 25 prochaines années.Globalement, les événements d’entreprise devraient contribuer à hauteur de $1,2 milliard par an à l’économie de Victoria et générer 14.000 emplois. “Sur le plan régional, le niveau des af­faires s’améliore avec un retour progressif de la confiance des consommateurs dans le marché du luxe. L’activité hôtelière re­trouve ses niveaux d’avant la grande crise financière. La majorité de la croissance va provenir des entreprises et du créneau MICE, et l’avenir nous dira si l’accent récent sur le contrôle des dépenses des entreprises s’inscrit comme un change­ment de fond dans les habitudes d’achat”, explique Elena O'Brien, directeur Marke­ting du Park Hyatt Melbourne. Elle ajoute : “nous voyons un potentiel de croissance sur tous les segments en raison d’un re­gain d’activité et de confiance des clients dans le marché. A la fois le cœur de ville et les zones périphériques s’attendent à pro­fiter d’un retour général de la confiance”. Autre nouvelle positive pour la région de Victoria : les dépenses des touristes étran­gers atteignent leur niveau record de $313 millions, une hausse de 15,9%. Bien que les nuitées dans le pays entier aient baissé de 1,6% à 2,2 millions, la province de Victoria a enregistré une hausse de 3,9% à 641.300.Le Comité de prévision national de Tou­rism Australia estime que 2010 verra les nuitées des visiteurs internationaux se sta­biliser, en hausse de 3,4%, suivies par une hausse de 1,6% en 2012. Sur la période 2008 à 2018, les nuitées internationales sur Melbourne devraient augmenter d’une moyenne annuelle de 4,5%, alors que sur l’Etat de Victoria, elle serait de 2,6% an­nuels.En matière de performances hôtelières, les derniers chiffres disponibles, à fin sep­tembre 2009 pour les hôtels, motels et rési­dences hôtelières de plus de 15 chambres, indiquaient un CA global de $1,4 milliard, 2% de baisse sur la période équivalente en 2008. Le TO a atteint 62.3%, une baisse de 2,4 points sur 2008, alors que le revenu moyen par chambre atteignait $156,66, une légère baisse sur les $158,30 de l’an­née précédente.Les hôtels de Melbourne ont enregis­tré une chute de RevPAR de 9,5%, gé­néré par une baisse de 5 points du TO à 75,5%, et de 3,.5% de prix moyen, mal­gré une hausse de près de 3% de l’offre en chambres. La tendance actuelle montre que les hôtels 4* et 5* de Melbourne ont une meilleure fréquentation que ceux de niveaux inférieurs.{{Nouveaux développements hôteliers }}Dans le cadre de la stratégie à long terme et afin de faciliter cette hausse attendue de la fréquentation, le gouvernement régio­nal envisage de grands développements hôteliers, encourageant et soutenant de nouveaux investisseurs. Au total, l’Etat de Victoria compte 819 établissements fin 2009, 18 de plus que l’année précédente, avec une hausse de 1 723 chambres pour une total de 40 189. “L’industrie touris­tique de se développe avec pas mal d’hô­tels en construction. Ces développements vont renforcer l’importance et la diversité du tourisme de Victoria,” insiste Gregory Hywood. Melbourne concentre la plupart de la croissance des chaînes hôtelières, avec une série de développements impor­tants récents, dont le Crowne Metropol, le Hilton South Wharf, le Olsen & Cullen Art Series Hotels, et la rénovation de l’In­terContinental Melbourne, The Rialto, et du Grand Hyatt. Ils s’ajoutent aux ouver­tures du Chifley Doveton, du Mercure Ca­roline Springs et du Mantra Tullamarine. Parmi les autres hôtels en construction, on compte un 3e Art Series Hotel, The Blackman, et le Citadines Melbourne on Bourke, qui doivent ouvrir en 2010.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?